2017, année électorale. Le besoin d’engagement et la volonté de faire le bien autour de nous s’éveillent. Et cette fois on a trouvé une noble cause pour laquelle militer : le retour de Super Baloo à la télé ! Quel putain de dessin animé… [Mode vieux con ON] « Ah c’était autre chose que leurs trucs japonais ultra violents ou que leurs lapins crétins débilisants » [Mode vieux con OFF].

1. Parce que le cadre est très très stylé

L’action se déroule à Crête Suzette (lolilol), un petit bled situé au cœur d’une espèce de montagne, fichue de telle sorte qu’il n’y a qu’un trou pour y accéder, en bateau ou en avion. Trou dans lequel des pirates de l’air passent leur temps à essayer de s’engouffrer, bien entendu, histoire d’être sûr qu’on ne s’ennuie pas devant la teloose.

2. Parce que la période est très très stylée (aussi)

Fin des années 30, « l’entre-2-guerres », bâtiments Art déco, TSF à l’ancienne avec les grésillements qui vont bien, des vieux coucous plein le ciel (inspirés de vrais machines s’il vous plait), piraterie, chasse au trésor… ça hume bon l’Indiana Jones tout ça. Et c’est pas pour nous déplaire.

3. Parce que Baloo (putain !)

Baloo, le héros le plus cool de l’histoire de Disney, aux commandes d’un Canadair, le véhicule le plus cool de l’histoire des véhicules, exerçant le métier le plus cool de l’histoire des métiers : « pilote de brousse ». Rien de plus cool avant. Rien de plus cool après. Jamais.

4. Parce que le héros est proche de nous (enfin de moi en tout cas)

Baloo joue un pilote fauché, dont la compagnie a été rachetée parce qu’il ne payait pas ses factures, et qui saborde la moitié de ses missions parce qu’il préfère passer son temps dans le troquet de son vieux pote Louie… Il est tellement immature qu’il est pote avec un gosse de 10 piges. Ça sent le looser à plein nez tout ça. Enfin un héros auquel on peut s’identifier ! On dirait mon portrait robot. Sauf que je suis pas pilote. Ni un ours. M’enfin à part ça…

5. Parce que WTF

En relisant les 4 premiers points on se demande bien de quel cerveau malade a bien pu sortir cette idée ? Sur les mêmes bases (mode nawak total), on pourrait très bien imaginer envoyer Cendrillon, dans l’espace, pendant la guerre froide. Ou inscrire Bourriquet dans une école de samouraïs en l’an 2300. « La voie de Bourriquet ». Eh, mais on tient peut-être quelque chose là !

6. Parce que la relation entre Baloo et Kit est vraiment sympa

Les mecs ont compris le potentiel « tonton attardé au grand coeur » de Baloo, et ils lui ont encore collé un mouflet dans les pattes. Et ça (re)marche. Le gamin, orphelin de surcroît, s’attache à notre bon vieux Baloo, et ne met pas longtemps à lui donner du « Papa ours ». Si c’est pas mignon…

7. Parce que Kit fait du "ski nautique" dans le ciel

On en parle de ce truc de MA – LA – DE qu’on a tous mimé dans la cour de récré au moins une fois ? Le môme a une planche d’aérosurf qui lui permet de rider dans les nuages, tracté par le Canadair de Baloo. Du délire ! Sans compter que le petit salaud portait sa casquette à l’envers.

8. Parce que certains personnages du Livre de la Jungle viennent y passer une tête

Shere Khan en homme d’affaires redoutable, c’est déjà plutôt sympa et bien vu. Mais le roi Louie en patron de troquet, franchement, on osait même pas en rêver…

9. Parce qu'il n'y a que 65 épisodes

A l’heure où Disney a tendance à en fait des caisses sur tout, c’est à n’y rien comprendre : à quand le film ? Puis le remake. Puis le spin-off, la suite, le préquel, toussa toussa ! Faudrait s’affoler. On les veut, nous, les figurines Super Baloo collector made in China à 199€ !

10. Parce que, le générique...

Tout simplement.

(Toi aussi ton passage préféré c’est quand le méchant se prend les tranches d’ananas dans la tronche ?)

[Si ce top dépasse les 5000 partages, on s’adresse à Disney en direct pour mettre le paquet.]