L’auto-stop, c’est super cool mais il n’y a plus grand monde qui en fait, et c’est bien dommage. Parce que non on ne tombe pas forcément sur des méchants serial killer qui profitent de nous avant de nous avant de jeter notre cadavre dans un fossé, la plupart du temps on tombe sur des gens très sympas et parfois même sur des gens très très très sympas. Alors arrêtons d’avoir peur et levons le pouce.

1. C'est GRATUIT

Vous pouvez faire des milliers de kilomètres sans rien payer à part les paquets de chips à 7 euros dans les stations services (dans certains pays comme la Roumanie, la Serbie ou la Bosnie, un léger payement est attendu – à vous de voir si ça dénature la chose ou non).

2. On rencontre plein de gens gentils

Pour être tout à fait honnête, il y a un léger risque de tomber sur un camionneur qui veut vous montrer son zizi si vous avez pas de chance, MAIS C’EST GRATUIT.

3. C'est bon pour l'environnement

C’est peut-être pas la raison principale pour laquelle on le fait, mais ça n’empêche que c’est beaucoup mieux que de prendre sa propre voiture. Oui, on sait, vous n’avez de toute façon pas de voiture.

4. On découvre plein d'endroits qu'on aurait jamais visités autrement

Une ferme déprimante, une ville trop sympa, le cimetière où est enterré Victor Lanoux…

5. On apprend la patience

5h à attendre dans le froid, je sais pas si c’est une « bonne raison » de faire de l’auto-stop, finalement. Mais au moins ça vous préparera pour quand vous devrez aller à Roubaix en covoiturage et que votre conducteur, Sylvain, sera en retard. NOM DE DIEU SYLVAIN.

6. On découvre un peu ce que c'est de ne pas savoir où dormir

Si vous êtes dans une ville et que vous avez un peu d’argent, vous trouverez peut-être un logement. Mais vous ferez moins le malin quand vous serez coincé sur le bord d’une autoroute une fois la nuit tombée quand il fait -15° et que vous n’avez pas de gants, NON MAIS QU’EST-CE QUE VOUS ÊTES CON (d’ailleurs, évitez le bord de l’autoroute, c’est dangereux et généralement interdit).

7. On apprend plein de choses

Laissez-vous surprendre par le vieux Liam qui va vous expliquer pourquoi le village de Claudy s’appelle comme ça. Et devenez déçu quand vous apprenez que ça n’a aucun rapport avec Dikkenek. CHAGRIN.

8. On découvre que c'est possible de se démerder dans plein de situations

On est parfois obligé de directement demander un lift à quelqu’un sur un parking, de demander une faveur à un employé de station service (« Vous me faites une ristourne sur les chips ? »), de marcher pendant des heures, ou de se retenir de faire caca alors qu’on est très très pressé mais qu’on veut pas louper de voiture.

9. Malgré les difficultés, ça peut être un excellent moyen de déplacement

Si vous avez une tente, c’est parfois même la meilleure option. Il y a certains endroits où il est possible de planter sa tente mais où il est impossible ou interdit de se garer. Bande de clodos.

10. C'est pas vraiment dangereux

Je sais qu’on a mentionné les camionneurs qui dévoilent leurs parties intimes, mais c’est très rare et la plupart du temps même pas dangereux (sans vouloir les vexer), et vous avez de bonnes chances de les éviter si vous vous fiez à votre feeling. C’est probablement pas plus dangereux que plein d’activités qu’on fait tous régulièrement. Boire de l’alcool, faire du vélo, jouer à la roulette russe, …

Voyager en auto-stop, ça peut être super galère mais c’est un des meilleurs moyens pour vivre une super expérience et rencontrer des camionneurs chelous.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.