paper
Crédits photo (creative commons) : Dead Air

L’Equipe, L’Equipe TV, L’Equipe.fr et depuis peu L’Equipe 21… On veut bien être gentil, mais à force, on commence à saturer… Il est grand temps de se dresser contre cette domination rampante et de balancer ses 4 vérités à cette institution française. D’autant qu’en grattant un petit peu, on se rend compte que tout n’est pas si propre que ça… « L’Equipe » sur le banc des accusés, c’est maintenant.

  1. Parce qu’au fond, vous ne l’achetez que pour le foot…
    Bah oui, vous n’en avez rien à foutre du badminton, de l’équitation, et du patinage artistique. Comme la majorité des français, votre truc, c’est le foot ! Alors achetez « So Foot » ou "France Football", mais arrêter d'essayer de passer pour un sportif quand vous n'êtes qu'un footeux.
  2. Parce que c’est le seul vrai quotidien sportif français
    Et que par essence, vous êtes contre les situations monopolistiques (ça c’est fait). Partout en Europe, règne la pluralité. Ici c’est « L'Équipe » qui a pignon sur rue. Si vous voulez un jour voir émerger un autre quotidien sportif digne de ce nom, faites un acte militant et cessez de financer celui-ci ! Détester « L'Équipe », c’est s’engager au service d’une noble cause !
  3. Pour Aimé Jaquet
    « Je ne pardonnerai jamais ». 4 mots au lendemain de la victoire historique de l’EDF en coupe du monde. Il ne pardonnera pas, parce qu’il n’oubliera pas les mois de campagnes diffamatoires durant lesquels il a été trainé dans la boue, lynché par les journalistes, L’Équipe en tête, qui l’ont fait passer pour un plouc arriéré et incompétent. Seul contre tous, il parviendra tout de même à mener ses joueurs, et avec eux tout le peuple français, jusque sur le toit du monde. Pas mal pour un plouc incompétent non ?
  4. Le journal appartient à Amaury, organisateur du Tour de France
    Et du Paris-Dakar. Du coup, on est parfois peut-être dans le conflit d'intérêt. Supposons par exemple que les coureurs du Tour décidaient de se doper comme des mules ou qu'on écrasait des villageois sur le Dakar (Ce ne sont que des suppositions), est-ce que l’Équipe serait en première ligne pour dénoncer le scandale?
  5. Parce que le format est définitivement très mal pensé
    Impossible à lire en avion ou en train, il n’existe en fait que 2 façons de lire « L’Equipe » correctement : en le posant à plat sur une table ou, à demi allongé dans un fauteuil, les bras aux trois-quarts tendus (position idéale pour choper des crampes avant la 7ème page). Et comme les mecs n’ont vraiment rien piper à rien, ils nous pondent l’édition du 26 Juillet 2012. Comme un doigt d’honneur à tous les lecteurs du métro, ou des terrasses de café…
  6. Parce qu’à l’origine, il a été initié par des antidreyfusards
    Son ancêtre, « L’Auto », fut fondé par des antidreyfusards pour contrer « Le Vélo » , illustre quotidien sportif français, dont le redac’ chef avait pris position pour Dreyfus. Même si c’était y’a plus d'un siècle, nous on est comme Aimé, on ne pardonne pas…
  7. Parce que c’est un journal généraliste
    C’est le principe du couteau suisse : ça sait tout faire, mais ça fait rien correctement. Tandis qu’un bon vieil opinel… Footeux ? SoFoot ! Bipède ? La Midol ! Qui commanderait une pizza dans un resto chinois ? CQFD.
  8. Pour la une du 19 Juin 2010
    Les prétendus mots doux d’Anelka à notre Raymond national. Difficile de faire plus racoleur ; on croirait la Une du « Sun ». Ça fait vendre du papier en tout cas. Et pendant ce temps-là, Patrice Evra cherche toujours le traitre.
  9. Parce qu’ils sont à l’origine de trophées tout-nazes
    « Challenge de la ville la plus sportive de France » et « Champion des champions de L’Équipe ». Vous l’ignoriez hein ? Ceci dit vous vous en portiez pas plus mal… Petite question, par ailleurs : devinez qui a créé le « Ballon d’Or France Football » aujourd’hui renommé « Fifa Ballon d’Or » ? Vous voyez le truc ?
  10. Pour faire chier vos collègues de boulot
    Tellement consensuel ce journal… Il est temps de vous affirmer comme un avant-gardiste, un leader d’opinion, bref, un type qu’en a une sacrée paire. Imaginez la tronche desdits collègues, à la machine à café quand ils vous demanderont si vous avez lu tel article dans l’édition du jour : « Non, j’lis pas ce journal c’est d’la merde. » A vous la promotion tant convoitée qu’on vous refusait pour « manque de caractère ». (De rien !) Détester « L’Équipe », ça change la vie…

S’ils en ont trouvé 50 de les lire, y’a sans doute moyen de faire mieux… On vous écoute !

source : Wikipedia