Il y’a peu de choses aussi clivantes que le fromage, à part peut-être la politique. Peu de choses qui déchaînent ce niveau de bêtise dans les questions. « Ah bon ? Tu n’aimes pas le fromage ? Alors que t’es français ? » « Ah bon ? Tu n’aimes pas le fromage ? Même le (remplir avec le nom de fromage idoine) ».

Et toi, qui nous fais chier depuis une heure à nous expliquer qu’il y a trop de migrants en France, tu trouves pas ça contradictoire avec la France pays des Droits de l’homme ? Et toi, qui aimes pas les araignées, est-ce que je te demande si quand même, les mygales, tu trouves pas ça un peu sympa ? T’en as d’autres des questions à la con ?

1. Ca pue

Envie de foutre en l’air l’odeur de tous vos plats ? De gâcher l’intégrité olfactive de vos convives ? Apportez un plateau de fromage à table ! Avec le plateau de fromage, effacez toute forme d’odeur agréable au profit de délicieux effluves de moisi.

On fait chier les gens à cause de la cigarette à table, mais le fromage c’est autre chose encore.

Source photo : Giphy

2. C'est du lait caillé

Dans quelles circonstances, exactement, quelqu’un s’est-il dit, en retrouvant deux mois après du lait sorti des pis de la petite Dolly et laissé de côté par inadvertance, tiens : je vais goûter ça ? DANS QUELLES CIRCONSTANCES A-T-ON DECIDE D’IMITER L’EXEMPLE DE CE CERVEAU MALADE ?

Source photo : Giphy

3. Ca comporte de la croûte

Au registre des mots qui font gerber, « croûte » côtoie « holocauste ». Mais allez-y, mangez-en.

4. Ca comporte parfois du moisi

Ah, dans le registre précédemment décrit, j’oubliais le mot : « moisi ». Allez-y les mecs, mangez ! Et si vous voulez, je vous garderai un peu de ma mycose si vous avez une petite faim pour le souper.

Source photo : Giphy

5. C'est dégueulasse

Puisqu’apparemment, ce n’est pas très français de ne pas manger de fromage et que, dans le climat actuel, j’aimerais pas me retrouver avec une marque sur le front m’empêchant de rentrer dans certains commerces en raison de ma non-appartenance à la communauté nationale, il m’arrive d’essayer de goûter des fromages, à condition d’être ivre pour surpasser l’enfer de l’odeur.

C’est dégueulasse. La seule raison pour laquelle vous aimez ça, c’est que vous y êtes habitués.

6. Ca fait grossir

Comme si ça ne suffisait pas d’avoir la charcuterie, les bonbecs, le coca, le pain, le beurre, la viande ; non, allez-y mangez du fromage et rejoignez cette cohorte de Français (1/2), en surpoids.

Source photo : Giphy

7. Ca se colle partout

Les couteaux ayant servi à découper un fromage sont pleins d’une matière dégueulasse et fromagère qui colle et est galère à nettoyer, et personne ne prend la peine de nettoyer sa putain d’assiette pleine de croûte, c’est ignoble et putain j’ai pas de lave-vaisselle, moi.

8. Ca coûte cher alors que ça pue

Les fromageries sont des endroits de l’enfer où l’odeur méphitique rappelle celle de la bête immonde et où il faut payer plein pot pour pouvoir en emporter un échantillon avec soi dans son cabas, de manière à contaminer toutes les autres courses. Je veux bien soutenir l’agriculture durable, mais là ça vire au traquenard.

9. Ca vient des pis dégueulasses d'animaux pas lavés, et ensuite ça s'affine dans des caves sales

Pourquoi ne pas aller encore plus vite et directement sucer les pis des vaches et des brebis qui paissent dans la boue et la merde toute la journée ? Et d’ailleurs, pourquoi ne pas conserver les autres ingrédients dans une cave humide histoire qu’ils moisissent plus rapidement ?

Source photo : Giphy

10. De toute façon, y'en a quasi qu'en France, alors autant pas s'attacher

Si vous n’êtes toujours pas dissuadés, rappelez-vous que dans le monde globalisé qu’on nous promet et nous promeut, le fromage finira par être interdit au nom de principes hygiénistes stupides. Du coup, pas la peine de trop s’attacher à un produit qu’on ne pourra plus bouffer dans cinquante ans. Pareil si vous décidez de partir de France.

De toute façon, un truc qu’on surnomme du « frometon », c’est forcément un truc à bannir.


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :