Tu ne peux pas partir en vacances car pas de sous / de temps / les deux ? Tu es obligé de rester zoner à Paris tout l’été ? Déjà, sache que ce n’est pas grave, ça arrive même à des gens très bien. En plus, Paris en été, et surtout au mois d’août, t’es peinard. Pour te consoler, on t’a concocté un top des quartiers les plus choupinous pour se balader, du coin de campagne à Paname et de la ruelle aux couleurs chatoyantes. Certes, c’est pas Miami, mais ça fait du dépaysement pour pas cher le kilo.

1. La Campagne à Paris, Paris 20e

Fondé à partir de 1907, ce charmant (et bien nommé) lotissement devait permettre aux personnes aux revenus modestes d’accéder à la propriété pavillonnaire. Oui, autrefois on construisait des maisons financièrement accessibles à tous à Paris.

2. La Petite Alsace, Paris 13e

Aussi appelée Cité Daviel, la Petite Alsace, ce sont quarante maisons à colombages autour d’une cour de 500 m², installées sur le versant ouest de la Butte aux Cailles, qui est en soi un vivier de petits coins mignons.

3. Rue Crémieux, Paris 12e

Pourquoi se presser à Portobello Road à Londres, et payer un bras en Eurostar, alors qu’on peut s’aventurer dans cette délicieuse rue acidulée, à deux pas de la gare de Lyon ? Rien que les couleurs des maisons devraient te redonner le sourire.

4. La Mouzaïa, Paris 19e

La Mouzaïa, située dans le quartier d’Amérique, se trouve juste au-dessus des Buttes Chaumont, qui est déjà un coin plutôt sympa. Prends le temps de te perdre dans le labyrinthe de villas (impasses ou ruelles privées) qui la constitue, et admire toutes ses petites bicoques colorées. Vis, quoi.

5. La Butte Bergeyre, Paris 19e

De la verdure, de la verdure, de la verdure. Entre le jardin partagé et les vignes, tu peux aller y faire le plein de chlorophylle tout en profitant d’une des plus belles vues de Paris sur Montmartre et le Sacré-Coeur. Y a même un petit banc dis donc.

6. La Villa Léandre, Paris 18e

En marge de l’avenue Junot (qui n’est pas la plus cheap de Paris), tu trouves ce petit écrin pavé, avec ses habitations au faux-air anglais. Un vestige préservé qui te rappelle que Montmartre, à l’origine, c’était bien un village. Et oui.

7. Square des Peupliers, 13e

Encore un petit bijou du côté de la Butte aux Cailles, sur le flanc sud pour être précis. Attention, quand on dit square, ce n’est pas le truc avec du sable qui sent le pipi et des jeux en bois moisis, mais une voie privée de forme triangulaire, avec maisonnettes et jardinets, qui te donne l’impression d’être chez Mémé au pays.

8. Cité Florale, Paris 13e

Regarde-moi cette glycine, elle porte pas bien son nom cette cité ? Toutes les rues sont baptisées d’après des espèces de fleurs, les maisons aussi pour la plupart. Tout ça à quelques centaines de mètres seulement du périph’. Étonnant, non ?

9. Cité des Fleurs, Paris 17e

Rien à voir avec la précédente, c’est pas du tout la même ambiance. Disons que c’est un poil plus bourgeois. Mais certaines maisons sont sympas, aux allures de petit palais vénitien, et surtout, au départ, les habitants étaient tenus de planter au moins trois arbres dans leur jardin. C’est dire si c’est vert.

https://www.instagram.com/p/BEWUmn_r8yq/

10. Cité Bauer, Paris 14e

Rien que le portail sculpté en forme de cœur du numéro 19 devrait te convaincre d’aller y faire un tour. Et tant que tu y es, poursuis ta visite en jetant un œil à la rue des Thermopyles, juste à côté. Tout ça dans Paris intra-muros.

Tu connais d’autres endroits à Paris où se ressourcer ? Alors sois pas vache, partage dans les commentaires.