Matteo Salvini est ministre de l’Intérieur et Vice-Premier ministre d’Italie. Et il est aussi la plus grosse raclure humaine que l’Europe ait jamais portée depuis Adolf Hitler. Même Orban n’est pas aussi horrible que ce mec dont les prises de position ouvertement racistes, xénophobes, isolationnistes et putassières seraient à faire rougir Donald Trump.

1. "Ce magnifique xénophobe" a fait arrêter un maire qui aidait les migrants

Il s’agit de Domenico Lucano, le maire du village de Riace, en Calabre, qui avait accueilli les demandeurs d’asile en leur proposant de retaper plusieurs baraques du bled dont la population ne cessait de décroître. Résultat, Salvini a poussé auprès de l’administration policière pour que Lucano soit arrêté pour accueil irrégulier de demandeurs d’asile. Ce sous-homme faisait de Riace l’exemple de sa lutte contre le « business de l’immigration », dans une région pourtant minée par la mafia.

2. "Ce nostalgique des chemises brunes" veut fermer les supérettes "ethniques"

En Italie, c’est comme en France : on trouve plein de petites alimentations générales tenues par des personnes d’origine étrangère et qui ferment tard le soir. Salvini a une solution contre ce truc qui n’est pas un problème : imposer un couvre-feu à tout commerce qu’il nomme « ethnique », c’est-à-dire tenu par un mec basané. De là à évoquer le boycott des magasins juifs… Et non, là, ce n’est pas un point Godwin.

3. "Cet amoureux éternel de son prochain" veut empêcher les gosses étrangers d'aller à la cantine

La maire de Lodi, un village du Nord de l’Italie acquis à la cause de la ligue, a mis en place une stratégie pour éviter de devoir accueillir les enfants d’étrangers à la cantine : obliger les familles à déclarer leur patrimoine dans leur pays d’origine (ce qui est absolument impossible), faute de quoi elles devront payer le tarif plein pot pour la cantoche. Ah et les élèves qui amènent leur propre déjeuner n’ont juste plus le droit de manger à côté des autres.

4. Le slogan de cet immonde parti est à gerber

Le slogan de Salvini, candidat de la ligue du Nord était « Les Italiens d’abord ». Ca ferait propre à bord du Costa Concordia, ça, comme mot d’ordre au moment de la débandade, non ? Bah c’est suffisant en tout cas pour faire une ligne politique d’un autre âge, pour ne pas dire de gros fumier qui néglige le propre passé de son pays.

5. Ce" délicieux démagogue" a laissé des migrants dériver en mer

C’est à l’Italie que l’on doit le drame de l’Aquarius : le navire devait d’abord accoster sur les côtes italiennes mais Salvini s’y est formellement opposé au mépris de toute considération pour les droits humains. Et quand l’Espagne a accepté d’accueillir l’Aquarius, Salvini a crié « Victoire ! »

Vous vous rendez compte si on parlait des réfugiés espagnols ou des juifs pendant la guerre ? Se réjouir qu’ils aillent ailleurs ? C’est dément.

6. Ce "raciste de première classe" ne fait que s'attaquer aux ONG qui portent assistance aux réfugiés

Et pour s’assurer qu’aucune ONG ne pourrait venir en aide aux réfugiés, Salvini a fait fermer tous les ports à leurs navires humanitaires. Et ce alors que des bateaux remplis de migrants lançaient des appels à l’aide à ces mêmes navires. Mais Salvini n’en a rien à branler de ça, et il justifie son comportement par la lutte contre le trafic humain.

7. Ce "résidu de fascisme d'un autre âge" parle des roms comme les nazis des juifs

Pendant la campagne, Salvini avait un mot d’ordre : il assurait qu’une de ses premières mesures serait de raser les camps de roms avec des bulldozers. Ca ne vous rappelle pas un truc qui se passait dans les ghettos, ça ? Ah et sinon, dans le même genre, Salvini veut recenser ethniquement les roms. Histoire de créer des listings, c’est pratique quand on envisage des déportations.

8. Le parti auquel appartient cet "amoureux éternels des arts premiers" est sans doute le pire d'Europe

Pire que le Fidesz-Union civique hongroise d’Orban. Oui. Déjà parce que le but de ce parti, au départ, était d’obtenir une sécession des régions du Nord de l’Italie pour ne pas partager leur thune avec le sud pauvre. Ensuite parce que cette détestation du sud n’est pas seulement économique, mais elle est également raciste. Enfin parce que ce sont des magouilleurs de première, condamnés pour détournement de fonds publics, et qu’ils exercent actuellement le pouvoir avec la franche de droite du Mouvement 5 étoiles en dépit d’un résultat aux élections générales ne dépassant pas 18%.

9. Ce "fanatique nationaliste" a supprimé la protection humanitaire aux migrants

Salvini compte supprimer la protection humanitaire accordée aux demandeurs d’asile. Par ailleurs, la rétention administrative des étrangers ne disposant pas de titre de séjour sera doublée pour atteindre 6 mois.

10. Cette raclure de raclette (je n'ai plus d'inspi pour lui trouver de jolis surnoms chantants) passe son temps à gouverner par tweets

En insultant Juncker et le traitant de poivrot, en annonçant avant même un conseil des ministres que son décret avait été approuvé à l’unanimité alors même que les membres du gouvernement n’en avaient pas discuté, en tweetant encore plus violemment et plus bêtement que Trump. C’est dire.

Vous l’aurez compris, s’il y a une fois où on aurait voulu que Sarkozy nous sorte son « Casse toi pauvre con », c’est pour s’adresser à ce merveilleux être humain qu’est Salvini et le danger qu’il représente pour son pays et pour l’Europe .