mario-kart-22-ans-de-course

Oubliez GTA, oubliez Resident Evil ou autres God of War. Le jeu vidéo le plus violent du marché se trouve peut-être déjà dans votre salon, vos enfants ont sûrement même déjà été exposés. Lutte sanglante, mise en situation de danger immédiat, torture tant physique que psychologique, ce jeu, sous des aspects mignons, recèle des trésors de barbarie. Ce jeu, c'est le démoniaque Mario Kart, qui cache bien sa véritable nature sous une interface gentillette. Enquête sur un jeu en apparence inoffensif. Parce qu'on n'est pas dupes, nous.

  1. Un monde où vos "amis" n'ont qu'un seul dessein: vous buter dans un accident de la route
    Et par tous les moyens, sans même vous faire absorber d'alcool. Et avec préméditation. Va faire comprendre le concept même de capitaine de soirée après ça... Des années de prevention routière foutues en l'air.
  2. Un jeu dans lequel une simple peau de banane peut être mortelle
    Qui aurait envie de vivre dans un monde pareil, fait de menaces permanentes jusque dans votre corbeille de fruit ?
  3. La figure patriarcale de Mario fait clairement référence à la mafia
    En haut de la pyramide, il file de la coke à la Princesse Peach et de l'héro à Bowser et les envoie faire le trottoir. Quant à Toad, il est à la tête d'une production internationale de champignons hallucinogènes et ne ressent absolument aucune culpabilité à décimer toute une partie de son espèce.
  4. Un univers où les tortues sont tuées pour récupérer leur carapace et en faire des armes anti-personnelles
    La même tortue que vous aviez perdu au fond du jardin quand vous étiez petit. Un monde s'écroule.
  5. Un monde où Yoshi, humble dinosaure, y chiale tout le temps
    Après chaque course, qui ne deviennent que la répétition perpétuelle d'une expérience humiliante et traumatisante. Torturer de la sorte le dernier des dinosaures, c'est vraiment moche.
  6. Le stress est tel que chaque personnage "sue à grosses gouttes" pendant la course
    Le stress: première cause de cancer chez les personnages de jeu vidéo d'après Santé Magazine. CQFD.
  7. La référence à l'univers porno, univers difficile par excellence, est clairement établie
    Plus aucun plombier, même portugais, ne porte la moustache et la salopette comme Mario et Luigi. OUVREZ LES YEUX.
  8. La "mignonitude" apparente des personnages ne les rend que plus dangereux
    Un jeu conçu autour de la fourberie, qui utilise l'image de "bébé Peach" ou "bébé Mario" pour vous duper avec toujours plus de violence. Après 5 minutes de course, il est évident que les plus petits sont les plus teigneux. De même pour les humains derrière les manettes qui les choisissent.
  9. Un jeu qui exporte la violence jusque dans votre salon et fait ressortir le pire de nous même
    Combien de temps faudra-t-il encore endurer les "Vas-y casse-toi sale p*te" ou "j't'éclate à coup de carapace bleue", "tu vas prendre tamère" dans nos logis ?

    10540661_669112063174532_9170915657932509690_o_resultat

    Source photo : Like a laugh
  10. Seuls les vainqueurs, ceux présents sur le podium, sont finalement acceptés dans la ville
    Les autres en sont bannis. Vous parlez d'une pression au quotidien. L'intégration sociale façon Mario, c'est la jungle.

Vous pourrez pas dire qu'on vous avait pas prévenus.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :