une-robot
Crédits photo (creative commons) : Jaguar MENA

Le maillot jaune de Christopher Froome crée le malaise. Les performances du Britannique rappellent les vilaines heures du Tour de France et on est partagé entre l'admiration pour ce phénomène et l'inquiétude à l'heure où la lutte contre le dopage devrait avoir porté ses fruits. Et si Froome n'était pas dopé mais seulement conçu en laboratoire ? L'ensemble de la Presse semble en effet écarter l'hypothèse la plus probable concernant le sympathique coureur britannique: C'est un androïde tout droit sorti d'un film d'Alex Proyas. Voici 8 arguments qui vous feront ouvrir les yeux.

  1. Il peut voir son rythme cardiaque à tout moment
    On va sûrement dire que c'est un truc de cycliste (ils font vraiment des trucs chelous), mais c'est quand même vachement flippant pour un être vivant de mesurer son pouls seconde par seconde.
  2. Il peut activer le mode pilote automatique
    Vous ne l'avez peut-être jamais vu courir, mais le garçon possède une sorte de 6e sens qui lui permet de garder le cap tout en ayant le regard fixé sur son compteur. Si ce n'est pas un système de guidage robotisé ça...
  3. Il parle anglais
    C'est un peu maigre comme indice, mais on sait tous que les robots sont programmés dans la langue de Shakespeare.
  4. Il n'a que les peau sur les os... (qui doivent être en carbone)
    Très décrié pour ses jambes et ses bras presque "squelettiques", Froome est tout simplement programmé pour ne pas stocker de graisses, et il n'a pas besoin de muscles volumineux, tout semble fonctionner avec des vérins hydrauliques.
  5. Il a prouvé qu'il répondait aux 3 lois énoncées par Isaac Asimov
    La plupart des lois applicables aux robots du film concernent la survie des espèces. Ceci dit, la 2e stipule "Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains". Or, on a très bien vu à l'été 2012 le même Chris Froome obéir à son directeur sportif contre toute logique sportive...
  6. Il n'a pas de cheveux
    C'est bien connu, les robots n'ont pas un poil sur le caillou. Et Froome n'échappe pas à la règle.
  7. "I, Robot 2" devait sortir en 2015
    Info ou intox ? Un sacré coup de pub pour lancer le film en tout cas.
  8. Il court pour l'équipe Sky
    Et c'est Skynet qui a envoyé des Terminator depuis le futur pour éliminer Sarah Connor. Coïncidence? Bien sûr que non.
  9. Même Lance Armstrong a des doutes
    Il a fait des conneries, Lance, mais quand il pissait dans une éprouvette, il n'y avait pas d'huile de vidange.
  10. https://twitter.com/philousports/status/620968361204285440

  11. Il s'appelle "Froome"
    Est-ce que c'est un vrai nom déclaré à l'état civil ou au premier jet d'ingénieurs allemand en manque d'imagination cherchant un nom à un projet de machine-outil qui va vite, "Was? "Vroom"? Ach, ja! "Froome"!" ? Le doute est permis.

Si avec ça vous n'êtes toujours pas convaincus du fait que le britannique est motorisé de l'intérieur, on ne peut plus rien pour vous.