Je hais les vélo. Je les hais sous toutes les dimensions : de face, de profil, en oblique, de travers… C’est pourquoi je décide, aujourd’hui, de partager ma haine, car le vélo a été créé par Satan en personne pour nuire à l’humanité.

1. C'est très instable

Le vélo est un truc à deux roues, qui ne tient pas debout sauf si tu pédales, et si tu t’arrêtes, tu tombes. On comprend pas le concept… Il est pourtant si simple de mettre des petites roulettes derrière !

2. Ça fait mal aux fesses, aux mains, aux jambes, PARTOUT

Tu découvres ainsi des parties de ton corps, dont tu ne soupçonnais pas l’existence, qui se mettent subitement à te brûler ambiance Jeanne d’Arc au bûcher… Le vélo n’est que sueur, larmes et souffrance.

Source photo : Giphy

3. Ça fait chier tout le monde

Les voitures, parce les vélos prennent toute la place sur la route. Les piétons, parce que les vélos prennent toute la place sur le trottoir. Les vélos, parce que les vélos prennent toute la place tout court. D’ailleurs, c’est étrange comme les cyclistes sont soudainement pris d’une crise de daltonisme à l’approche des feux rouges et manquent de rouler sur le malheureux piéton qui avait décidé de traverser la route…

4. Le Tour de France est le truc le plus chiant du monde

« Mon dieu regarde ! Un monsieur qui pédale ! » voix-off : on peut admirer l’église du village de Saint-Sauveur, bâtie au dixième siècle… « Regarde là-bas ! Un autre monsieur qui pédale ! » Voix-off : on peut admirer l’église du village de Villiers-les-bains bâtie au treizième siècle… Et ainsi de suite jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Source photo : Giphy

5. Personne n'arrive à le régler comme il faut

La selle n’est jamais à la bonne hauteur, le guidon non plus, et il faut avoir un doctorat en mathématiques appliquées pour comprendre comme fonctionne le passage de vitesses.

6. Il y a toujours une personne très douée à vélo qui aime te rappeler à quel point tu es nul

Tu sais, cette personne qui se la raconte parce que : « moi je fais du vélo sans les mains, moi je fais du vélo à l’envers, moi je tiens sur une roue AH AH AH »… Moi je vais te lancer mon bicycle à la figure pour te faire passer l’envie de rabaisser mon ego.

Source photo : Giphy

7. Ça déraille

Et quand tu décides de remettre la chaîne, c’est comme si tu avais plongé tes mains dans un grand baril de pétrole. Il te faudra donc trois lavages et un bain d’acide pour nettoyer tout ça, sans oublier les taches que tu as faites sur tes vêtements.

8. Quand tu fais du vélo sur du plat, ça va. Quand tu en fais en pente, ça tue.

J’ai personnellement frôlé l’arrêt cardiaque en voulant monter à vélo la côte qui mène jusqu’à chez moi.

Source photo : Giphy

9. Les vélibs

La pire invention urbaine du monde. Ça a le poids d’un tank pour la taille d’un fauteuil, ça freine mal, ça tourne mal, et une fois que tu t’arrêtes tu ne sais jamais si tu vas réussir à redémarrer. Si c’était pas écologique, personne n’en voudrait.

10. Les cyclistes sont les personnes les moins sexes du monde

As-tu déjà vu les habits de cyclistes ? Ça te coupe tout désir direct, tu ne peux faire aucun porno sur ce thème-là. À moins de faire de la « pornographie contraceptive », c’est-à-dire de filmer des actes sexuels entre personnes pas sexy, afin de provoquer un sentiment de dégoût chez le spectateur qui se mettra immédiatement à tricoter plutôt qu’à fricoter.

Source photo : Giphy

Conclusion : FONDEZ-LES TOUS ! Avec le métal recueilli, nous pourrons fabriquer beaucoup de voitures ultra polluantes pour pourrir la planète !