Crédits photo (creative commons) : Jason Blait

Avant de prendre l'avion, tu ne t'étais jamais vraiment senti si attaché à ton pays. Et du jour au lendemain, tu es devenu "le français" ou la "french chick" de ton nouveau quartier. Chaque jour, tu dois expliquer que non, tu n'es pas de Paris et qu'il y a d'autres villes en France. Et avec le temps, le Français qui est en toi prends le dessus et tu commences, malgré ton discours, à nourrir intérieurement un petit mal du pays. Certains signes ne trompent pas.

  1. Tu refuses de fréquenter les Français de ta ville "parce que t'es pas parti à l'étranger pour rester avec les mêmes"
    Mais si tu entends parler français dans le bus, discrètement tu te rapproches.
  2. Tu regardes les émissions les plus nulles de France Télévison en replay sur internet
    Et tu ne craches pas sur un petit Questions pour un Champion sur TV5 Monde. Tu en a profité pour découvrir ce qu'était un VPN.
  3. Ton ordi est rempli de podcast d'émissions françaises
    Alors que tu n'écoutais jamais la radio quand tu vivais en France.
  4. Tu te félicites de manger local
    Mais tu peux citer au moins trois boulangeries dans ton district qui vendent des baguettes décentes.
  5. Tu n'as absolument aucune idée de qui est Lalie, Zelko ou Shy'm mais ça te frustre
    Tu voudrais tellement en dire du mal comme tous tes potes sur Facebook...
  6. Tu réalises que la Carte Vitale, c'est quand même une belle invention
    On ne connaît pas vraiment un pays étranger tant qu'on n'a pas dû séjourner dans ses hôpitaux.
  7. Tu es hyper motivé par la Coupe du Monde
    En tant que Français, tu es censé être concerné, alors tu joues le jeu, tu chambres ton collègue suisse. En France, tu ne regardais presque jamais les matchs, mais là, tu va profiter d'un décalage horaire favorable (au au contraire épouvantable) pour boire des pastis à pas d'heure avec des compatriotes.
  8. Tu consommes dix fois plus de fromage et de vin qu'avant de partir
    Avant, tu te contentais du fromage râpé sur tes nouilles, aujourd'hui, tu es un ambassadeur du patrimoine culinaire hexagonal. "Un Bordeaux avec une viande blanche? Soyons sérieux Messieurs...". Tu t'es même surpris à apprécier le bout de clacos Président qu'on t'as servi dans l'avion.
  9. Tu vas voir tous les artistes français qui passent dans ton pays d'adoption
    Même un concert de Début de Soirée organisé par l'Ambassade ou une expo de photo "Les 100 ans de l'Hydravion, de François Denhaut à aujourd'hui".
  10. Tu trouves la sécurité de Roissy particulièrement sympathique quand tu rentres en France
    La première tête amie, c'est un mec en uniforme qui te demande tes papiers d'un air suspicieux. Et tu as envie de l'embrasser. C'est bon de revenir.

Et vous, est-ce qu'il vous manque le cher pays de votre enfance?

Crédits photo (creative commons) :