Ce matin, une copine basque m’a écrit sur Facebook et je lui ai pas encore répondu. De là à penser que ce top est venu pour me rappeler que j’étais une mauvaise personne, il n’y a qu’un pas. Néanmoins, je pense que ce top a surtout vocation à vous faire voyager à travers un écran 12, 13 ou 14 pouces d’ordinateur vers le Pays basque français parce que là bas, c’est joli.

1. Sare

Classé au patrimoine des plus beaux villages de France, Sare fait face au sommet de la Rhune que l’on peut atteindre grâce au train digne de Tintin qui y convoie. Le village abrite aussi quelques trésors de l’architecture basque, notamment la ferme Ortillopitz, ainsi que des grottes préhistoriques logiquement moins prises d’assaut que celles de Lascaux.

#paisvasco

A post shared by Lucia Villalon Hernandez (@lucia_villalon_hernandez) on

2. Saint-Jean-Pied-de-Port

Et non pas pied de porc, même si on aurait envie de l’appeler comme ça. Entre la petite ville et le gros village, cette étape du chemin de Compostelle est notamment connue pour ses atours médiévaux, sa citadelle et ses maisons basques. On peut faire le tour des fortifications pour avoir un panorama de fou à flanc de montagne. C’est d’ailleurs, là encore, l’un des plus beaux villages de France.

3. Espelette

Si le piment d’Espelette n’est pas très fort, il n’en va pas de même des sensations qui habitent le voyageur lorsqu’il se promène dans les rues du village qui a donné son nom à ce poivron un peu agressif. Petites maisons typiques, mise en avant de la gloire locale (le piment, donc) au travers de guirlandes suspendues dans la ville, ainsi que plusieurs bâtiments inscrits aux monuments historiques, notamment l’église et le château. Ca devrait bien vous plaire si vous aimez le piment et les façades rouges et blanches.

4. Saint-Pée sur Nivelle

Je ne sais pas ce que c’est qu’un Saint-Pée, ni une Nivelle, mais je sais que le lac de Saint-Pée sur Nivelle est très agréable à fréquenter. Bon, il a été semi aménagé en base de loisirs où l’on peut donc tranquillement choper de la mycose à gogo, mais toute une partie reste assez sauvage et le village propose aussi un musée consacré à l’histoire de la pelote basque.

14 juillet l'orage aura remplacé les feux d'artifices

A post shared by Charlotte Bigot (@bigotcharlotte) on

5. Aïnhoa

Même si le nom de ce village contient notre premier département et un hoa assez maori, on est bien au Pays basque à Aïnhoa, comme en témoignent les maisons typiques, les échoppes vendant de la gastronomie basque et les panneaux écrits en basque avec plein de x partout.

Aïnhoa ?

A post shared by Estelle Kch (@estelle.kch) on

6. Ustaritz

On ne sait pas si c’est là qu’elle est née, mais c’est là qu’elle est célébrée de la manière la plus vivace : elle, c’est la pelote basque, et certainement pas votre cousine issue de germain, laquelle est peut-être née à Ustaritz mais je me demande bien pourquoi vous me racontez ça. Le château Lota vaut aussi le détour.

Iglesia

A post shared by Ker (@lince_acuario) on

7. Urrugne

S’il y’a bien UN nom de village qui fait basque, c’est Urrugne, et on ne peut pas se tromper. Urrugne est une super base de départ pour multiplier les randonnées (en faisant gaffe à ne pas se retrouver en Chine parce qu’on les a trop multipliées). L’église du XVI° siècle est, elle aussi, assez remarquable et le château d’Urtubie a trop la classe.

cloudy morning in Urrugne #urrugne #paysbasque #france?? #village #clouds #summer

A post shared by Renaud (@rbur75) on

8. Arcangues

Arcangues n’est pas simplement un truc qui ressemble vagument à la première personne de l’impératif du verbe arcander dont on ignore absolument ce qu’il signifie : c’est aussi un joli petit village basque dans lequel il n’est désormais plus possible de se marier pour les non résidents, son église étant tellement belle qu’elle était mise en danger par les trop nombreux mariages qui y avaient lieu.

9. Ciboure

Cette petite station balnéaire qui jouxte Saint-Jean de Luz est un must see, avec la maison de Maurice Ravel, un très beau cloître et surtout des jolies ruelles avec une belle vue sur la baie.

10. Itxassou

« Itxassou, c’est joli », dixit ma rédactrice en chef. C’est comme ça que ça commence, l’autocensure, on met des villages pour faire plez’ à sa rédactrice en chef qui est à la solde des grands industriels. Mais après avoir vu des photos, je me suis rendu compte qu’effectivement, c’était joli, Itxassou.

A post shared by Michael D. Rush (@bloodymicky) on

Muxu muxu.

Sources : Le Routard, Location Pays Basque, Le Bon Guide