La Russie est un grand pays. Bonjour le scoop. Et qui dit grand pays dit plein de trucs à voir. Notamment niveau lacs. Car la Russie n’a absolument rien à envier au Canada par exemple, même si beaucoup de ses lacs ne sont pas très connus des touristes. Cela dit, il y a aussi des lacs très célèbres comme le premier de ce top. Bref, tout ça pour dire que la Russie est une magnifique terre de lacs…

1. Le lac Baïkal

Ce n’est pas très original mais quand c’est beau, c’est beau, c’est comme ça ! Souvent appelé « la perle de Russie » ce lac est la plus grande réserve d’eau douce du monde (20% tout de même). La transparence extrême de son eau, qui permet de voir jusqu’à 40 mètres depuis la surface fait partie de ses plus sérieux atouts. Situé au sud de la Sibérie, il attire quelques 500 000 touristes tous les ans et offre de belles perspectives de randonnée et de ballades en bateau. Sauf l’hiver bien sûr. Rapport à la glace qui recouvre la surface du lac, offrant du même coup un spectacle assez renversant.

2. Le lac Jack London

Deux histoires se contredisent pour expliquer le nom de ce superbe lac du nord-est de la Russie. Les locaux racontent en général que ce sont les géologues qui ont décidé de lui donner le nom de Jack London après avoir trouvé sur ses berges un exemplaire du roman Martin Eden. D’autres affirment que c’est le géologue qui un jour découvrit de l’or près du lac qui décida de lui donner le nom de son écrivain préféré. Le fait que London était socialiste convainquit l’état d’approuver ce nom.

3. Le Kezenoïam

Le lac le plus profond du Caucase du Nord. Situé à 1869 mètres d’altitude, il est d’ailleurs tellement profond qu’on ne sait pas vraiment où se situe son fond, même si on affirme que ce serait autour des 260 mètres. Forcément plébiscité par les plongeurs, il accueille les touristes à la belle saison. Par contre, il pue un peu. Au sens propre. Sa forte teneur en sulfure d’hydrogène lui conférant une odeur en parfaite contradiction avec sa beauté.

View this post on Instagram

#chechnya #caucausus #lake #nature #beautiful #kezenoiam

A post shared by Daisy May (@lanaramadaisy) on

5. Le lac Ouvildy

C’est le plus grand lac naturel de l’oblast de Tcheliabinsk, dans l’Oural. Une sublime étendue d’eau bordée par la végétation, parfaite pour la plongée et la pêche et donc forcément très populaire auprès des touristes. Mais vu que c’est grand, on peut tranquillement s’y poser sans craindre les embouteillages.

6. Le lac Ladoga

On trouve ce lac, le plus étendu d’Europe, au nord-est de Saint-Pétersbourg. Il est notamment célèbre pour ses 660 îles et pour la présence de phoques. Magnifique en toute saison, il s’impose comme l’un des plus incontournables sites de la région et assurément comme un endroit parfait pour randonner.

7. Ozero Malinovoye

Ce n’est pas le seul lac rose du monde. Ce n’est d’ailleurs même pas le seul de ce top. Mais n’empêche qu’il est beau. Rose à cause des artémias qui y prolifèrent, il constitue une très précieuse réserve de sel. Sel qui était jadis d’ailleurs uniquement servi à l’impératrice.

8. Le lac Teletskoïe

Bienvenue dans les montagnes dorées de l’Altaï, sur les berges du plus grand lac de la région. Un lac également très profond (jusqu’à 325 mètres soit de quoi le placer dans le top 25 mondial). Entouré par les montagnes, à cheval sur la réserve naturelle de Katoun, il est ainsi inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

9. Le lac Seydozero

Lui aussi est encerclé par les montagnes. Montagnes qui lui confèrent un cachet indéniable. Sujet à plusieurs mythes et légendes, qui impliquent tour à tour les extraterrestres, divers esprits mais également le Yéti, cet endroit est aussi beau que fascinant.

La belle eau russe !