Chez Topito, on a du matos : une paire d'enceintes qui en ont dans le ventre couplée à un caisson de basse de derrière les fagots, inutile de vous dire que quand il faut mettre du son, on ne se gène pas. Mais forcément, le choix de la musique dans les bureaux est une source de conflits (déjà qu'on ne peut pas se saquer dans le silence...) et chacun est invité, à tour de rôle, à mettre ses morceaux préférés pour en faire profiter tout le monde. Et cette année, voilà ce qui a tourné dans les murs de Topito et qui nous a accompagnés dans nos meilleurs moments, et aussi dans les moins bons (il y en a eu).

    Kelolo

  1. Sufjan Stevens – Should Have Known Better
    D’album en album, la poésie de Suftjan (Sufjean ? Sufjan ? - on y arrivera jamais) nous emmène on ne sait où, mais on y va avec délice. Souvenir d’un concert émouvant au Grand Rex. Moi aussi Sufjan I “love everything that you do”

  2. Maxence Cyrin - Where Is My Mind (Pixies Piano Cover)
    Une reprise au piano, ça peut rapidement devenir un peu con-con. Mais quand cette reprise magnifie une chanson déjà énorme, ça donne un truc que j’ai écouté en boucle en cette fin d’année. Sans doute aussi parce qu’elle apparaît dans 2 scènes géniales de la meilleure série du moment “The Leftovers”. Un petit combo parfait.

  3. Floyd

  4. Tame Impala - Let It Happen
  5. Kendrick Lamar - King Kunta
  6. Ronan

  7. Nothing but Thieves - Wake Up Call
    D’où sortent ces mecs ? Ces Anglais débarquent en 2015 et mettent en 3 ou 4 titres tout le monde d’accord. Des riffs travaillés en labo, une voix évoquant Jeff Buckley et un son impeccable, en studio comme lors des sessions enregistrées pour Spotify, Nothing but Thieves entretient la flamme du rock comme l’ont fait Royal Blood ou Cage The Elephant ces dernières années.

  8. Jeanne Added - A War is Coming
    Avec le recul, ce titre de la Reimoise s’impose forcément comme un incontournable de 2015, lorsqu’on a découvert cette chanson sur le plateau de Ce Soir ou Jamais, on n’imaginait pas qu’on serait effectivement en guerre quelques mois plus tard.

  9. Nostromo

  10. PNL - Loin des Hommes
    Le dernier PNL c'est la caverne d'Ali Baba et les 40 leurdi, à chaque écoute on y trouve un nouveau bijou. Loin des hommes, sans en être là pièce maîtresse, est sûrement le morceau qui synthétise le mieux toute l'équation du duo des Tarterêts : sensible, hypnotique et vaporeux sans pour autant cacher les crocs. Ounga Ounga.
    https://soundcloud.com/peaceandloves/11-loin-des-hommes
  11. Drake - Know Yourself
    2015 pourrait se résumer à un seul moment musical, une poignée de secondes vers les 1:42 de Know Yourself, quand Drake a décidé d'extraire notre âme et de lâcher le beat de l'année dessus sans prévenir. Oubliez la Hotline cha-cha, le vrai coup de force est là.

  12. Burnain

  13. Vald - Selfie
    Tout le monde s’est focalisé sur le clip porno qui a accompagné le titre, mais ils ont oublié une chose : Vald a écrit un tube énorme sans même le vouloir, et en abordant un sujet dont personne ne voulait parler. Il a fait avaler (de force) à tous ses fans de rap semi hardcore cette bluette bien plus romantique qu’elle n’y parait. L’amour et la violence en somme.

  14. Waiting For You- JC Satàn
    L’aboutissement de la carrière déjà riche des excellent bordelo, italiano-franchouillards de JC Satàn. Un groupe qui explosera un jour à l’étranger et qui dira merde à la France pour de bon, juste au moment où on se rendra compte de ce qu’on avait entre les doigts

  15. PH

  16. Years & Years - King
    Un son pop mélangeant synthés rétros et futuristes, portés par la frêle voix d’Olly Alexander. Le trio british offre une cure de jouvence au clubbing dépressif, qui n’est pas que sous MD (mais un peu quand même). A écouter avant de sortir, pendant, et en after aussi.

  17. Hollydays - Des animaux
    J’aime : le mélange de son pop à la noirceur du beat. Les paroles entêtantes qui ne te lâchent pas. L’excitation de voir leur talent connu et reconnu depuis le début de l’année. Mon titre de 2015, mais à suivre en 2016 !

  18. Diawan

  19. Ha the unclear - Secret Live of Furnitures
    Parce que Ha the unclear, c’est des potes, je les aime, et je voudrais passer toute ma vie avec eux. Mais aussi parce que leurs textes sont magnifiques. Les mecs peuvent t’émouvoir en te parlant d’une table basse ou en se mettant dans la peau d’une femme de 85 ans. Balèze.

  20. Marilyn Manson - Killing Strangers
    Parce que c’est le Manson que j’aimais quand j’étais lycéen qui revient très fort. Et parce que Marilyn, c’est le mec qui fait des morceaux à la fois efficaces et faciles à jouer à la guitare. Comme je suis nul en guitare, ça me va plutôt bien.

  21. Benoi

  22. Florence and the Machine - Shrip to Wreck
  23. Ratatat - Cream on Chrome
  24. nyalatovah

  25. Odezenne - Bouche à lèvres
    Le groupe de rap Bordelais s’affirme cette année avec cette petite perle, à des années-lumière des Kalash, épluchures d’oseille et clips de gangsta à la manque, Odezenne signe ici un de ses plus beaux titres. Émouvant, un poil badant, le clip reprend le style vintage cartoonesque qu’on avait déjà vu dans le clip “Dedans” et joue avec notre perception de la sexualité.
    PS : y’a de la belle toison.

  26. Feder - Blind (feat. Emi)
    Découvert sur la petite scène du petit journal, je ne tape pas dans l’originalité vu le buzz médiatique qu’a suscité la sortie de l’EP de Feder, mais bordel que c’est bon !
    Ça conforte agréablement la qualité des DJ français, et non David Guetta n’est pas le seul représentant de l’électro’ made in Fucking France. Pour les fans de la French Touch à la Superpoze ou Fakear, Feder va vite s’imposer comme nouvelle référence du genre.

  27. Emma

  28. The Dead Weather - I feel love
    Parce que ça faisait quand même cinq ans qu'on attendait un nouvel album des Dead Weather et que même si c'est un poil moins bien que les précédents ça reste un super supergroupe. (Et aussi parce que je suis un poil amoureuse de Jack White.)

  29. Father John Misty - I love you honeybear
    Encore un barbu hipster de plus me direz-vous. Et certes, vous n'aurez pas complètement tort, sauf que Father John Misty signe avec "I love you honeybear" une chanson d'amour gentiment cul qui donne envie de s'enfuir (à deux) dans une cabane au fond des bois et de se rouler dans les pâquerettes. Et ça c'est cool.

  30. Yoogo

  31. BabyBoy - Monika
  32. Grand Soleil - Misfits
  33. (bonus) Pierre Peribois - La pétanque
    2015 aura été une année de merde, y compris dans les locaux de Topito où une étrange tradition s'est imposée, celle de mettre tous les vendredi après-midi cette chanson à la gloire de la boule à tue-tête dans le bureau. Ce titre aura été joué au milieu de la nuit dans la campagne du pays basque et dans un pub de San Sebastian. On s'est tous juré un truc : en 2016, on arrête.

Et le tout en playlist, pour avoir, vous aussi, l'impression d'être dans les locaux de Topito :

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :