Quand certains petits génies du clonage s'attaquent sans honte aux énormes succès du jeu vidéo, perte, fracas et procès sont de mises. Petits récapitulatifs des plagiats de jeux les plus flagrants (et honteux) de ces 30 dernières années.

  1. KC Munchkin vs. Pac Man : dans les années 80, il n'y a que Pacman qui sait chasser les fantômes en entraînant avec lui des millions de fans. Le revers de la médaille est le plagiat quasi constant de ce jeu simple et charismatique. Sans vraiment se cacher, KC Munchkin reprend toute l'identité de Pac Man : le jeu affiche trois fantômes à poursuivre dans un mini labyrinthe. L'affaire se finira en procès. Puis en suicide lorsqu'Atari sort trois ans après Pacman sur VCS 2600.
  2. Donkey King vs. Donkey Kong : le seul effort pour camoufler le jeu vidéo original de ce plagiat, reste le changement de voyelle entre "King" et "Kong". C'est vous dire le niveau.
  3. The Great Giana Sisters vs. Super Mario Bros. : malgré un titre bien trouvé (Great pour Super, Giana pour Mario et Sisters pour Brothers), TGGS n'en reste pas moins un clone flagrant et franchement triste du plus célèbre plombier du monde. On y retrouve les tortues, les tuyaux et le même décor de fond.
  4. Golden Axe Warrior vs. The Legend of Zelda : "allez hop, on place la barre d'option en bas de l'écran plutôt qu'en haut, et ça fera l'affaire". Voilà une petite folie que se sont permis les plagistes de Zelda, qui résultera finalement d'un plus joli jeu que l'original. Cela veut dire qu'ils avaient quand même du talent.
  5. Fighter's History vs. Street Fighter II : les jeux de combats sont aussi sous le joug du plagiat incessant. Malgré un joli effort pour changer (à quelques détails près) chaque personnage et décor, les "copiteurs" n'ont absolument pas touché à la barre de vie. Presque les gars, presque...
  6. Super Noah's Ark 3D vs. Wolfenstein 3D : difficile de voir au premier coup d'oeil ce qui rapproche ces deux jeux, d'autant plus que SNA 3D est sorti en toute légalité. Mais remplacez les nazis de Wolfenstein par des animaux, et vous avez le même jeu.
  7. Socket vs. Sonic : animal bleu qui va de plus en plus vite en collectant des objets spéciaux dissimulés un peu partout dans les niveaux, évoluant dans des mondes aussi colorés que complexes : voilà l'exact résumé de Sonic. Et de Socket pour le coup.
  8. Limbo of the Lost vs. le reste du monde : une véritable chasse au plagiat a vu le jour lorsque quelques curieux pointèrent du doigt ce jeu étonnant aux décors franchement similaires à d'autres déjà existants (voir images ci-dessous). En tout, les internautes démontrèrent que Limbo of the Lost copiait les jeux suivants: Elder Scrolls, Morrowind, mais aussi Thief : Deadly Shadows, Diablo II, Painkiller, Return to Castle Wolfenstein, Vampire : The Masquerade - Bloodlines, Unreal Tournament 2004, Crysis, World of Warcraft, etc. Des scènes semblent également provenir des films Spawn et Pirates des Caraïbes : Jusqu’au bout du monde. Si peu.
  9. Duludubi Star vs. Super Mario Galaxy : le plagiat commence au premier regard, à la typographie du nom du jeu. Tout l'univers de SMG y est retranscrit, la chasse aux étoiles, les boss, les pièces jaunes et les plateformes à actionner. Si les jeux évoqués jusqu'à présent étaient plagiés dans les années 80, cette pâle copie quant à elle a été réalisée en 2010. Triste constat.
  10. Kube vs. Minecraft : mêmes visuels, même concept, même fonctionnement, aucun de ces développeurs ne semblent vouloir essayer d'innover, lorsque quelque chose marche juste à côté de chez soi, pourquoi essayer d'aller chercher plus loin une bonne idée? Minecraft en fait donc les frais. Bien qu'en y regardant de plus près, il semble méchamment copié sur Infiniminer. Un panier de crabe on vous dit.

Source : JVN, Oujevipo et Écrans