Le saviez-vous ? L’avocat est un fruit originaire d’Amérique du Sud. Là-bas, on le nomme palta ou encore aguacate selon l’endroit où on se trouve sur la carte. Riche en béta-carotène, l’avocat est aussi connu pour ses vertus euphorisantes et pour la qualité de son huile.

On passe des bons moments ensemble, vous et moi, je trouve.

1. Visuel non contractuel

Un Pékinois est jeune papa, mais il y a quelque chose qui cloche : son bébé est hyper laid. Du coup, il se monte tout un bateau comme quoi il serait pas le père, tout ça tout ça. Tests ADN et patatras : il est bien le père. La mère de l’enfant lui explique alors qu’elle a fait de la chirurgie esthétique avant de le rencontrer. Le père décide alors d’aller voir un avocat pour attaquer sa femme. Heureusement, il a été débouté.

2. Pantalon gris

Faut pas déconner avec le pantalon gris, gros. Faut pas perdre le pantalon gris du gros juge. Parce que le gros juge, il kiffe tellement son pantalon gris, que quand le pressing lui perd, il réclame 67 millions de dommages et intérêts en raison de l’angoisse occasionnée par cette perte. Et hop qu’on attaque parce qu’on est juge et qu’on pense connaître le droit. Entre temps, on lui retrouve son pantalon, mais le juge ne le reconnait plus : c’est un nouveau, c’est plus le même. Bref, nouvelle attaque pour publicité mensongère. Au final, le gros juge, Roy Pearson, a payé 12.000 dollars d’amende pour contentieux inutile et s’est fait virer de son poste de juge.

Source photo : Giphy

3. Le violeur qui a pas fait exprès

En 1998, Edward Brewer viole une handicapée de 44 ans alors qu’il se trouve à l’hôpital pour subir une chimiothérapie. Pas propre : mais c’est pas de sa faute ! Une fois condamné à dix ans de prison, il se lance dans une belle aventure, celle d’attaquer l’hôpital qui n’aurait selon lui pas fourni suffisamment de garanties de sécurité pour empêcher un tel acte. Evidemment, il a été débouté.

4. L'artichaut de la discorde

Le mec est médecin, mais il n’a jamais entendu parler d’artichaut. Du coup, quand il en voit un au menu d’un resto de Miami, il en commande parce qu’il aime les aventures. Sauf qu’il ne sait pas qu’en fait, on peut pas tout manger, dans l’artichaut. Et hop ! Il tombe malade et direction l’hôpital. Il va voir un avocat et ce débile d’avocat décide de prendre l’affaire. Ils attaquent le resto qui, selon le médecin, aurait mis à mal sa « capacité à jouir de la vie ». N’importe quoi.

5. Le proxénète qui ne mesurait pas la force de ses chaussures

Dans l’Oregon, un proxénète frappe un client qui refusait de payer une prostituée. Mais comme il ne veut pas se salir les mains, il le frappe avec sa basket Nike. Et le mec se retrouve à l’hôpital salement amoché. Le proxénète est alors condamné à 100 ans de prison (on est aux Etats-Unis) et demande à son avocat d’attaquer Nike. Oui. Et de demander 60 millions de dollars de dédommagement. Oui. Parce que Nike prévient pas que ses chaussures peuvent être des armes dangereuses. Evidemment, vous imaginez bien que tout ça n’a pas été mis en pratique.

6. La fille qui voulait attaquer une mouette

A 59 ans, une Ecossaise s’est un jour fait attaquer par une mouette. De peur, elle a perdu l’équilibre et s’est fait mal. Ensuite, elle a absolument voulu attaquer quelqu’un. Elle est allée voir un avocat pour attaquer la commune qui n’agirait pas contre les nuisibles, mais ça paraissait compliqué. Elle a donc plutôt attaqué le proprio du bâtiment où s’était déroulée la scène. Affaire en cours.

Source photo : Giphy

7. Le vrai inventeur de l'iPhone

Imaginez un mec qui s’est fait voler son idée. Et pas n’importe quelle idée : le modèle de l’iPhone. Et c’est même pas qu’on lui a volée à lui, l’idée, mais qu’on l’a volée carrément aux extraterrestres qui lui ont soumis le design du téléphone. Et maintenant, imaginez que ce mec va voir un avocat en proposant d’intenter un procès à Apple. Vous entendez le rire ? C’est celui de l’avocat, oui.

8. Le cambrioleur victime de mauvais traitements

Une mère de famille américaine s’est un jour présentée dans un cabinet d’avocats avec une demande précise : attaque McDonald’s après que les employés d’un restaurant avaient fait subir de mauvais traitements à son fils. De mauvais traitements ? Oui, une bonne grosse bastonnade des familles, oui. Seul hic : son fils ne travaillait pas au McDo. En fait, son fils menaçait les employés avec une arme parce qu’il essayait de prendre la caisse. Du coup, finalement, l’avocat n’a pas pris l’affaire.

9. Le type qui veut attaquer Budweiser pour publicité mensongère

C’était en 1991 : un mec de l’Ohio voit une pub Budweiser dans laquelle des beaux mecs qui boivent de la bière rencontrent plein de jolies filles au bord d’une plage. Et le type se dit qu’il veut absolument avoir cette vie. Du coup, il s’envoie trois packs de Bud dans la tronche et rien ne se passe si ce n’est qu’il a l’haleine avinée et qu’il a sans doute dû laisser des messages à son ex. Il veut donc attaquer Budweiser pour publicité mensongère. Mais aucun avocat ne veut l’y aider. Il y va seul. Et il perd.

10. Salaud de chat

En février 2011, un Italien de 60 ans a attaqué son chat devant les tribunaux en le déclarant coupable de son impuissance. Le mec expliquait qu’il n’arrivait plus à bander parce que le chat entrait systématiquement dans la chambre pendant qu’il couchait avec sa femme et le regardait fixement. Selon lui, son épouse est complice du chat et a organisé ce stratagème pour humilier le vieux. N’importe quoi.

La justice, c’est pas une balance.

Via : College Humor, INC, L’Express