shop
Crédits photo (creative commons) : Victoria Harjadi

Vous êtes nombreuses à attendre en trépignant ce moment fatidique où le prix de cet a-do-ra-ble petit top va tomber (d'abord, soyons bien clairs, rien de ce que vous n'aviez repéré avant les soldes ne passera en-dessous de la barre des moins 20%, c'est la même loi qui veut que la tartine tombe toujours du côté beurré, que la file que vous prenez soit... bref, vous avez compris). Il y a pourtant des gens qui appréhendent ces cinq semaines de démarque comme la blitzkrieg, un combat douloureux contre une horde d'empressées de la carte bleue, qui se solde par une défaite éclair et brutale. En ces temps de guerre, une pensée pour celles et ceux qui dealent avec le zoo humain qui défile dans les magasins. On vous propose de vous mettre à leur place en vous présentant quelques spécimens parmi les plus détestables...

  1. Celle qui ne dit pas bonjour.
    Ça vous donne la vague impression d'être un cintre. D'ailleurs, elle ne dit pas au revoir non plus. Il faut rester cohérent.
  2. Celle qui n'est jamais entrée dans un magasin
    Et qui vous demande, croyant bien faire :"Je peux essayer ?". Et qui, au lieu de refuser votre aide, non merci, je vaisme débrouiller, vous précise "je regarde seulement". Ben non, là, tu touches un peu aussi...
  3. Celle qui se croit chez Vuitton (ou qui a trop regardé Pretty Woman)
    Elle arrive toujours à l'heure de pointe et demande à ce qu'on lui montre "les gilets". C'est limite si elle ne s'installerait pas dans le fauteuil avec un petit thé au jasmin pendant qu'on s'agite pour elle. Monopoliser une vendeuse pendant deux heures alors qu'on ne peut plus se mouvoir dans le magasin tant il y a foule ne la gène absolument pas, d'ailleurs, elle tape un peu du pied parce que le service est long. "Et vous pouvez débiper la ceinture ? Je vois pas bien ce que ça donne avec ce gros antivol dessus..."
  4. Celle qui veut qu'on devine sa taille/ses goûts
    La cliente est reine : vous n'avez pas votre mot à dire si elle s'apprécie avec un bourrelet qui passe par dessus le pantalon ou si on peut rentrer à quatre dedans. Si elle ne vous donne pas quelques indications, vous avez presque autant de chances de trouver la taille qu'elle souhaite du premier coup que de gagner au loto. Bien évidemment elle ne vous donnera pas d'indications et vous toisera délicieusement pendant que vous jouerez discrètement à plouf plouf devant le portant. Ensuite, avec un peu de chance, elle vous dira : "montrez-moi quelque chose de joli" pour se payer encore un peu votre tête. Et vous de faire des courbettes en vous remémorant silencieusement toutes les insultes que vous connaissez.
  5. Celle qui veut absolument remettre les articles à leur place
    Si les vendeuses vous courent après pendant les soldes pour ranger vos articles, ce n'est pas par plaisir de crouler sous le poids de vingt-quatre cintres. C'est que VOUS NE SAVEZ PAS ranger les articles : vous allez mettre l'article à l'envers sur le cintre, puis le cintre à l'envers sur le portant, et au mauvais endroit qui plus est. Vous êtes daltonienne pour poser un pull violet dans un portant vert, ou carrément aveugle pour confondre les jeans et les culottes ?
  6. Celle qui râle parce qu'il y a trop de monde
    Elle arrive toujours la bouche en coeur un 17h le premier samedi des soldes et s'étonne d'être la seule à y avoir pensé. D'ailleurs, c'est de la faute de la vendeuse qui a laissé entrer une horde de manants pile au moment où elle voulait faire des emplettes.
  7. Celle qui n'a visiblement reçu aucune éducation
    Elle peut prendre de nombreuses apparences, mais souvent elle cumule. Qu'elle n'ait pas envie de faire la queue pour les cabines ("je peux essayer dans votre réserve ?"), qu'elle soit soudainement frappée de cécité et de surdité lorsque le cintre qu'elle vient de faire bouger tombe à ses pieds, qu'elle vous laisse ses 32 articles en bouchon dans la cabine parce que "rien n'allait" ou qu'elle continue de chercher ce qu'elle va essayer alors que vous auriez dû fermer depuis un quart d'heure, peu importe, cette personne n'a aucun savoir-vivre et vous allez subir.
  8. Celle qui se croit chez le marchand de tapis
    "Si je vous prends deux articles, vous me faites moins 50 ?" ou "Il y a un fil qui dépasse là, ça vaut bien un geste commercial non?". Un coup de ciseau et regarde ce que j'en fais, de ton geste commercial...
  9. Celle qui touche pour toucher
    On dirait qu'elle n'est venue que pour s'emparer de chaque article et le remettre au mauvais endroit, déplier chaque pull ou jean pour le laisser en boule. Vous la suivez à la trace en grimaçant à chaque fois qu'elle attrape quelque chose. D'ailleurs, vous commencez à trouver qu'elle a une tête de fouine.
  10. Celui/celle qui vous casse la baraque
    Il ou elle accompagne votre cliente et critique absolument tout ce qu'elle essaie et qui lui plaît. Vous lui diriez bien qu'il y a une crêpe au fromage qui l'appelle, mais votre boss vous surveille du coin de l'oeil...

Mais même quand elles ne font rien, les clientes disent des trucs idiots pendant les soldes...