Si la grossesse est un des épisodes les moins glamour dans la vie d’une femme– parce que les vergetures, les hémorroïdes, les croûtes sur les tétons – l’accouchement est la quintessence de cette horreur absolue. C’est déjà difficile et douloureux à l’hôpital dans de bonnes conditions (soit avec une péridurale), mais c’est encore pire quand ça vous arrive sans prévenir, au milieu d’un champ de maïs, seule. C’est parti pour les pires endroits où des femmes ont accouché, donner la vie c’est ce qu’il y a de plus beau.

1. Dans le RER D pendant les grèves

C’est arrivé le 11 décembre vers 17h à la station Villeneuve-Saint-Georges dans Val-de-Marne. Une mère a eu le bonheur d’accouché dans la cohue générale d’une petite fille. La SNCF a confirmé qu’elle ferait « un geste » envers l’enfant, sans plus de précisions. On espère que ce sera une cagnotte Leetchi pour qu’elle ait une bonne retraite. Ce serait pas pas une des cagnottes les plus scandaleuses.

2. Le jour de son mariage

Le samedi 7 juillet 2012, dans la commune de Jallais en Maine-et-Loire, une femme a accouché à la mairie, quelques minutes seulement après avoir dit oui. L’honneur est sauvegardé pour cette jeune femme qui peut se targuer d’avoir donner la vie selon les bonnes mœurs : mariée. On a une pensée émue pour les vestiges de sa robe de marié blanche, désormais immaculée de rouge. Pourvu qu’elle ait un bon détachant.

3. Dans une discothèque

C’était dans la boite de nuit O’Club situé route d’Agde à Toulouse le 11 novembre dernier, jour de l’armistice. L’enfant a pu dès sa naissance entendre de la très bonne musique et avoir une vision apocalyptique de l’humanité en état d’ivresse. Une belle leçon de vie pour commencer la sienne.

4. Lors d'un concert de Pink

C’était lors de son concert à Liverpool en juin 2019, la jeune maman a donné naissance à une petite-fille qu’elle a prénommé Dolly Pink en hommage à son idole. Moi je m’appelle Lola et mon prénom est peut-être un hommage aux hôtesses du même nom du téléphone rose que mon père contactait. Hâte qu’il lise ce top pour m’apprendre la vérité.

5. Dans l'avion à 12 000 m de la Terre

On ne compte plus les mères qui ont accouché en plein vol et franchement on les envie un peu car bien souvent leur progéniture bénéficie de vols gratuits À VIE sur la compagnie en question. De quoi donner envie de prendre un billet pour Manille le jour prévu de l’accouchement. Juste au cas où.

6. Devant les caméras, scrutée par des centaines de milliers de téléspectateurs

Vous ne voulez pas que votre conjoint regarde votre enfant vous traverser le vagin pendant l’accouchement, ni même qu’il soit présent dans la salle ? Il n’en est rien chez la famille Kardashian dont les pans les plus intimes de leur vie sont filmés dans leur télé-réalité « Keeping Up with the Kardashians ». Une des sœurs, Kourtney, a accepté que son accouchement soit filmé et diffusé à la télévision. Mais vous inquiétez pas elle était quand même maquillé pour l’occas’. Merci le mascara waterproof.

7. Sur un rond-point d'une petite route départementale

Je devance la réponse à la question qui vous brûle les lèves : ce n’était pas une gilet jaune. Ça s’est passé sur le rond-point de la RD 468 à Herrlisheim dans le Bas-Rhin, la mère était en train de conduire au moment où elle a perdu les eaux. Rapidement les pompiers et les gendarmes l’ont pris en charge en assurant sa sécurité. Elle et son enfant ont été conduit à l’hôpital en hélicoptère une fois le travail effectué. Tout est bien qui finit bien.

8. Au supermarché pendant ses courses

En août 2016, une femme de 31 ans a mis au monde un petit garçon au rayon bagagerie du Auchan des Quatre-Temps, à la Défense. Bien pratique pour repartir avec une ensemble de valises à roulettes Samsonite qui coûtent une blinde. Mais bon elle aurait pu mieux faire : accoucher au rayon des écrans télé plasma incurvé en 3D qui font bluetooth, wifi, lampe torche.

9. Dans l'école de son gamin que tu es venu chercher

C’est arrivé à Elisabeth dans une école à Lons en Pyrénées-Atlantiques. Elle venait chercher son fils Raphaël, scolarisé en classe de CP, puis tout d’un coup bim contractions et naissance du petit David. Elle a été aidée par la directrice, une infirmière et une mère d’élève aide-soignante et a offert un petit cours sur la gestation gratuit aux élèves.

10. Dans un commissariat

Ça s’est passé à la Réunion, dans la nuit du 24 septembre 2016, une femme d’origine comorienne ayant d’abord appelé le SAMU pour indiquer que le travail commençait et n’ayant pas réussi à se faire comprendre s’est rendue au commissariat. Et c’est vrai que c’est le premier lieu auquel on pense pour accoucher, quoi de mieux que de naître dans le temple des gardiens de la paix ?

C’est pas pire que d’accoucher en septembre, ne faites pas ça.

Sources : Le Parisien, Parents, Le Journal des Femmes