Ô humain, source inépuisable de mystères. Allez savoir pourquoi, on adore les petites mutilations du corps bien stylées, à base d’épilation, de tatouage, et de piercing pour faire péter le reach de notre street cred’. On vous avait déjà parlé de tout ce qu’il faut savoir avant de se faire tamponner à vie l’épiderme, alors aucune raison de faire l’impasse sur le perforage de ton corps.

1. Trouver le bon établissement

Un truc clean, recommandé, qui applique à la lettre les consignes de stérilisation, ça veut dire porter des gants, utiliser un autoclave, des aiguilles à usage unique. Bref les lieux un peu moisis qui te font des tarifs riquiqui et te percent ça comme des sagouins avec un pistolet à propulsion c’est clairement à bannir. Si tu veux on a même établi une super liste des meilleurs tatoueurs parisiens (oui déso on n’a pas pu étendre à toute la France mais vos conseils sont les bienvenus).

Source photo : Giphy

2. Ne pas faire ça sur un coup de tête

Certes un piercing est un peu moins voyant qu’un tatouage donc l’impact sur le reste de ta vie est moindre. Néanmoins ça reste une modification de ton corps à ne pas prendre à la légère, surtout quand tu choisis des zones plus problématiques comme la langue ou le globe oculaire.

3. Mettre le prix

Les prix varient mais on peut compter en moyenne 50 € pour un piercing de base. Ça peut être plus cher, mais le plan à 10 balles n’est pas forcément une bonne option parce que ça peut vouloir dire que les règles hygiène ne sont pas respectées.

4. Y aller le ventre plein

Pas besoin d’avaler non plus une choucroute la veille hein. Le plus important c’est surtout de ne pas arriver fébrile parce que le piercing causant une petite douleur, avec le stress il est pas impossible que tu tournes de l’œil. Rien d’alarmant, mais comme pour toute manœuvre de ce genre c’est bien d’arriver avec un truc dans le bide et pas une gueule de bois (c’est chiant à percer le bois).

5. Ne pas lésiner sur les mesures d'hygiène

Pour ce faire, demande bien au pierceur ce que tu dois faire pour ne pas avoir des boules de pus qui pointent le bout de leur nez de manière inopinée. Arme-toi de sérum physiologique (tu sais les petites fioles d’eau salée que tu mets dans tes yeux pour les nettoyer) pour nettoyer la plaie quotidiennement avant que ça soit parfaitement cicatrisé.

6. Quand tu verses de l'alcool dessus et que ça pique pas, ça veut dire que la cicatrisation est terminée !

Hourra. Bon OK, mais si tu vois que ça continue à peler, que des trucs bizarres coulent ou que ça suinte c’est plutôt pas bon signe, dans ce cas attends encore un peu. Si tu douilles trop, c’est peut-être infecté dans ce cas file chez le médecin.

7. Se renseigner sur le temps de cicatrisation

Et ça prend du temps les cocos, on perce pas un bout de peau comme ça. Quelques semaines devrait suffire, ça dépend de ta rapidité à cicatriser (Claire dans Heroes galérait grave à se faire percer les oreilles par exemple parce que ses trous se rebouchaient automatiquement au bout de deux minutes, les boules !). Du coup, ne sois pas déçu.e, tu ne porteras pas tout de suite le bijou que tu voulais.

Source photo : Giphy

8. La douleur dépend d'une personne à l'autre

Certes, je ne peux pas te dire que c’est agréable, mais je peux pas te dire non plus que tu vas chialer de souffrance. En fait c’est très aléatoire, ça peut aussi dépendre de ton état de stress, c’est pour ça qu’il vaut mieux réunir toutes les conditions nécessaires pour que tu te sentes le mieux possible et réduire l’impact du choc.

9. Sois attentif à l'état de ton piercing dès lors que tu y mets un bijou qui n'est pas en or

Non ce n’est pas un conseil bling bling de biatch du 7ème. En fait la prothèse que tu gardes pendant la cicatrisation est faite en acier chirurgical ou en or, un matériau noble qui généralement ne te permet pas de développer d’allergies. Personnellement dès que j’ai foutu des boucles d’oreilles en argent ou pire encore en toc, mes lobes ont tourné rouge pivoine. Fais donc attention aux matériaux que ton corps tolère ou non.

10. Non, ton pote qui te propose de te le faire gratos avec une aiguille et un glaçon, c'est à éviter

Même si ça ressemblait à une très bonne idée au départ, en fait je te promets que ça finit généralement très mal.

Source photo : Giphy

Vive les trous.