Une fois passée l’euphorie de l’annonce de ta grossesse, tu vas probablement avoir à faire pendant ces 9 longs mois à toutes sortes de spécimens qui se permettront de donner leur avis sur tout et sur rien. Tu ne leur as rien demandé, mais ils s’en foutent, il l’ouvrent quand même. Et s’il peuvent te faire culpabiliser et se la jouer moralisateurs, ils sont contents. Bande de chieurs.

1. « Tu fumes ? Mais tu sais que ton bébé peut mourir ? »

Oh, mais ta gueule. Oui on est au courant qu’il ne faut pas fumer enceinte, oui on sait que c’est pas ce qu’il y a de mieux. Mais la clope peut être très difficile à arrêter pour de nombreuses personnes, et il n’est pas forcément recommandé d’arrêter si c’est pour se rendre malade et stresser de ouf pendant 9 mois. Alors pour celles qui galèrent, diminuer au maximum c’est déjà très bien et surtout la seule personne qui peut se permettre de nous conseiller là-dessus c’est notre médecin.

2. « Tu bois ? Mais tu sais que ton bébé bois autant que toi ? »

Petite réflexion venant généralement de la part de quelqu’un qui n’hésite pas à s’enfiler 12 mojitos par week-ends. Donc oui je sais, mais je sais aussi que j’ai le droit de m’offrir une coupe de champagne à Noël dans la mesure où je n’ai pas touché à une goutte d’alcool depuis 7 mois !

3. « Tu manges du fromage ? J’oserais pas si j’étais toi »

Bah heureusement que tu n’es pas moi. C’est agaçant ces gens qui se permettent d’ouvrir leur bouche quand on ne leur a rien demandé, et donc certainement pas leur avis. Vous êtes quoi en vrai, une secte ? Une organisation secrète de chieurs ?

4. « Tu manges tes légumes crus sans les nettoyer 27 fois ? »

Oui, et même que je passe une grossesse plutôt épanouissante, c’est fou, non ? C’est limite s’ils ne te demandent pas ta feuille de résultats sanguins prouvant que tu es immunisée contre la toxoplasmose.

5. « J’espère que tu comptes l’allaiter… »

Sinon quoi ? Tu me dénonces à la Grande Autorité de l’Allaitement Maternel ? Merci de bien vouloir laisser les futures mères choisir la manière dont elles vont nourrir leur enfant. Cette phrase est encore plus ridicule quand elle sort de la bouche d’un mec. Pas d’utérus, pas d’opinion, merci bisous.

6. « Ah, mais t’as oublié ta pilule en fait ? »

Ouais, un peu comme ta mère quand elle t’a conçu. Comme quoi, tout le monde fait des erreurs. Décidément, y’a des claques qui se perdent.

7. « T’as pas peur que ton chat attaque ton gamin quand il sera né » ?

C’est vrai qu’un chat, c’est féroce, c’est bien connu. Quand est-ce que les gens comprendront que le chat qui s’endort sur un bébé et qui l’étouffe n’est qu’une légende ? En vrai, un chat a plus peur du gamin que l’inverse, faut arrêter de psychoter.

8. « T’es sûre que tu fais pas du diabète gestationnel ? »

Là aussi, tu veux voir le résultats de mes analyses médicales ? Tais toi donc, et file-moi du gâteau. Avec de la glace. Et un peu de chantilly. Vite.

9. « T’as pas peur de rendre ton bébé sourd en allant à des concerts enceinte ? »

Non, mais par contre y’a moyen qu’il se fasse des auto facepalm in utero en entendant des réflexions pareilles. Mais heureusement que le liquide amniotique l’empêche d’entendre ces propos bien cons.

10. « T’es censée manger deux fois mieux, pas deux fois plus »

Réflexion allant de paire avec un regard prononcé sur la taille de tes fesses qui a légèrement augmenté. Ce genre de personne est à attacher sur un bûcher, j’vois pas d’autres solutions.

Combien de personnes vont commenter ce top en jugeant les femmes enceintes qui ne sont pas dans le droit chemin de la maternité parfaite ? Allez-y, je compte les points.