Depuis 1945, la ville de Buñol dans la province de Valence accueille un festival aussi barbare que crétin : la Tomatina. L’idée est simple : on se réuinit à 20 000 et on passe la journée à se lancer des tomates suffisamment mûres dans la gueule. Voila. C’est tout. Pas vraiment d’histoire officielle ne de signification profonde, l’objectif étant de finir le plus crado possible. Avantage : la tomate, c’est photogénique. Inconvénient : ça fait de la lessive.

5.

#tomatina #photo

A post shared by janiegotagun9 (@janiegotagun9) on

9.

Of je tomaat lust? #bloedbad #grapje #hetismaartomaat #tomatina #diekanvandebucketlistaf

A post shared by A N O U K (@anoukprein) on

Rappel : on ne joue pas avec la nourriture.