Quelques jours à se pavaner sur la plage en mode recto-verso en République Dominicaine ? Des vacances festives à écouter du David Guetta à Ibiza, un cocktail vodka-orange à la main ? Un séjour art contemporain et culture d'un autre temps à Berlin ? Tout ça nous semble un peu trop classique. Faites fonctionner votre imagination et votre mémoire (si vous êtes vraiment super vieux), et offrez-vous les premières destinations vraiment originales de votre existence. Des pays disparus, il n'y a que ça de vrai.

  1. Babylone, disparu en "il y a super longtemps"
    Envie d'un séjour qui sera constructif pour vous même comme pour votre prochain, au cours duquel vous pourrez faire valoir vos formidables qualités physiques ? Participez à la construction de la tour de Babel à Babylone sous la direction du délicat Nabuchodonosor (à répéter 10 fois sans s'arrêter). Un conseil toutefois, apprenez le langage des signes prestement, il se pourrait qu'une complication vous empêche rapidement de vous entendre avec le reste des ouvriers, si d'aventure la tour s'élevait un peu trop haut...

    Crédits photo (creative commons) : ThomasThomas
  2. L'URSS, disparu en 1991
    Camarades, vous êtes las du libéralisme sauvage qui spolie et enchaîne les peuples au bon vouloir des banques et des États centralisateurs et sanguinaires ? Vous voyez d'un oeil de plus en plus sévère cette société qui emmagasine ces capitaux somnolents mal répartis et qui privilégient l'enrichissement personnel plutôt que la solidarité sociale ? Venez dépenser une partie de votre salaire en URSS, havre de convivialité désintéressée et d'équité idéologique et politique. L'atmosphère est un peu grisâtre (la météo comme les bâtiments...), les soldats en chapka un peu paranos et grognons, les plats peu variés (choux/pommes de terre ou pommes de terre/choux), mais le charme de la région du gros moustachu bucolique et alcoolo feront de vous un homme comblé, quelques jours au moins.

    Crédits photo (creative commons) : Panoramas
  3. La Prusse, disparu en 1918
    Vous regrettez le temps où le service militaire était obligatoire pour chaque jeune homme en âge de porter les armes ? Vous désirez rééduquer ce tas de "lopettes gauchistes" qui ont souillé de leur désinvolture conventionnelle la place de la Bastille lors de l'élection de François II ? Afin que vos gamins ne suivent pas le même chemin terreux et sans issue, organisez donc une expédition dans le royaume de Prusse. « La Prusse n’est pas un État qui possède une armée, c’est une armée qui a conquis une nation », déclarait solennelle, le révolutionnaire français Mirabeau. Ça vous plante le décor, et la tendance de vos prochaines vacances...

    Crédits photo (creative commons) : Veronika
  4. Royaume Zoulou, disparu en 1879
    Fondé par Chaka, l'une des grandes figures de l'Afrique précoloniale, le royaume Zoulou fait sa véritable apparition dans l'Histoire au moment de la guerre anglo-zouloue, épisode durant laquelle son armée à l'armement sommaire tient magistralement tête à la très moderne armée britannique. Pour l'eau courante et le buffet à volonté avec un stand pour chaque continent, on repassera. Par contre, si vous ne pouvez pas encadrer les rosbifs et que ça vous plairait de leur botter le cul à coups de lances et de visages peinturés pour seul armement, venez faire un tour chez les Zoulous !

    Crédits photo (creative commons) : Valerie Hukalo
  5. La République de Salo, disparu en 1945
    Votre cerveau à une taille aussi réduite que le coeur de Claude Guéant ? Vous avez une tendance récurrente à mutiler votre bébé chaton, surtout lorsqu'il sollicite un peu d'affection de votre part ? Vous vous orientez de manière automatique vers l'extrême droite de votre lit, le soir, lorsque vous vous couchez ? Ce séjour est indubitablement fait pour vous. Fondé par Mussolini grâce à son acolyte Adolf après le débarquement Allié durant la Seconde Guerre mondiale, la République sociale italienne est le dernier territoire à avoir accepté officiellement le fascisme en Italie. De bonnes camaraderies en perspective, j'vous le dis... Chemise noire de rigueur.

    Crédits photo (creative commons) : Vack
  6. La Yougoslavie, disparu en 2003
    Bordée d'une mer délicieusement bleutée et d'un climat continental des plus agréables, la Yougoslavie ravira les vacanciers qui souhaitent s'isoler, le temps de quelques jours, sur les nombreuses plages que connaît le pays. On pourrait aussi évoquer Belgrade, la capitale, fleuron de la culture yougoslave et berceau de communautés séculaires autochtones... Si vous êtes musulman, préférez Babylone (voir plus haut).
  7. Crédits photo (creative commons) : a World Tourer
  8. L'Empire inca, disparu en 1533
    Pour une fois, madame ne sera plus la seule à aimer prendre le soleil. En effet, au sein de cette organisation étatique disparate dans laquelle gravite une multitude de communautés hétérogènes, l'astre solaire était la divinité la plus adorée des Incas, qui s'en déclaraient même la plupart du temps les descendants. Bon, le seul souci, c'est qu'en cas de grosse galère au sein de l'empire (catastrophe naturelle, le grand boss des Incas qui saigne du nez...), les autochtones pourraient vous considérer comme un élément digne d'apaiser les fureurs du dieu Soleil, et faire de vous un élément du sacrifice qui comblerait tout le monde. Vous aurez tout le temps, enterré vivant par vos hôtes, de méditer sur la destination de vos prochaines vacances...

    Crédits photo (creative commons) : Szeke
  9. L'Empire hunnique, disparu au Ve siècle
    Votre truc à vous, c'est de détruire ce que les autres se sont donnés tant de mal à construire. Vous ne marchiez pas encore, que vous éprouviez une véritable jouissance dès lors que vous effondriez d'un grand coup de poing la pile de cubes que venait d'empiler votre camarade de jeu. Les Huns et leur chef Attila, eux, nomades par traditions et constamment avides de conquêtes sanguinaires, prenaient un malin plaisir à faire en sorte que l'herbe ne repousse pas sur les terres qu'ils saccageaient (tout comme les membres des autochtones qu'ils mutilaient à souhait, par ailleurs). Bridez-vous les yeux, sellez votre cheval, enlevez votre tee-shirt, et rejoignez cette bande de joyeux lurons.

    Crédits photo (creative commons) : Johann Nepomuk Geiger
  10. La Mandchourie, disparue en 1945
    Cette région du nord-est asiatique a une histoire compliquée, en raison de sa proximité avec des voisins peu arrangeants, Russes, Chinois et Japonais ayant bien souvent eu quelques différends. Preuve s'il en fallait une qu'Histoire et Géographie sont bien souvent liées. Le berceau d'une peuplade qui a réussi à conquérir la Chine toute entière au XVIIème siècle avant de se faire chasser par la république de 1911. Pas de soucis, la région devient un état fantoche au service des intérêts japonais, dans les années 1930 avant d'accueillir quelques règlements de compte épiques entre Nippons et Soviétiques sur son territoire. A l'image de cette terre, Puyi, couronné 3 fois empereur au cours de sa vie, aura eu une existence rocambolesque avant de revenir dans le giron de la tentaculaire République Populaire chinoise. Évitez d'y aller en hiver. Évitez aussi le crâne rasé et la natte, plus très tendance dans cette région.

    Crédits photo (creative commons) : Kallgan
  11. L'Empire napoléonien, disparu en 1815
    Personnage présenté de manière récurrente comme étant le préféré des Français, Napoléon Bonaparte incarne ce que représente le rêve américain, mais en France : partir de rien (le type naît à Ajaccio), monter les échelons un à un (caporal, général, consul, empereur, Christian Clavier), et avoir au final la possibilité de manipuler à sa guise l'ensemble de la population. Alors c'est génial, la France n'a jamais autant été couverte de gloire et de victoires militaires que durant la période napoléonienne, mais pour vous, simple mortel qui n'avez pas l'accent corse et qui mesurez plus de 170 centimètres, ça va être un aller simple pour les plaines de Prusse, les lacs gelés de Russie ou la chaleur torride de l'Espagne, parce qu'il faut bien quelqu'un pour les faire, les conquêtes. Bon voyage.

    Crédits photo (creative commons) : Janvier Suchodolski

Et vous, vous avez prévu quoi pour des vacances originales ?