Le nucléaire fait peur. À juste titre si on prend en considération les trop nombreux accidents, souvent graves, qui ont émaillé l’histoire du monde moderne. La première centrale nucléaire a été mise en activité aux États-Unis, dans l’état de l’Idaho, en 1951. Depuis, elles ont poussé comme des champignons. Pas partout heureusement. Quelques pays font de la résistance.

1. L'Autriche

Ce n’est pas faute d’avoir essayé. En 1977, la centrale nucléaire de Zwentendorf est terminée et prête à produire de l’électricité. En 1978 pourtant, le pays vote une loi interdisant la production d’électricité d’origine nucléaire. Bilan des courses : la centrale n’a jamais été mise en service et a depuis été ouverte au public qui peut donc la visiter. Elle accueille même des funambules.

3. L'Irlande

Le pays est d’ailleurs très engagé sur la question de la limitation du nucléaire et du réchauffement climatique. L’Irlande qui milite par ailleurs aux côtés d’autres pays comme la Norvège.

4. Le Costa Rica

Le Costa Rica n’a déjà pas d’armée alors des centrales nucléaires vous pensez… Au Costa Rica on est pacifique et on respecte la planète. Prenons exemple…

5. L'Italie

Un cas un peu particulier. L’Italie a voté une sortie du nucléaire civil en 1987. En 2008 pourtant, plusieurs projets de construction de centrales nouvelle génération ont été annoncés. Projets qui se sont heurtés à un referendum qui a récolté 95% de non. Ce qui pourrait bien forcer le gouvernement à chercher une alternative à ces nouvelles centrales.

6. La Norvège

La question du nucléaire est prise très au sérieux en Norvège. L’opposition est forte et si on compte quelques réacteurs de recherche sur le territoire, aucune centrale n’y est implantée.

7. Le Pérou

La production d’électricité au Pérou repose sur le gaz naturel et sur l’hydroélectricité. Pas de nucléaire là non plus et visiblement, ce n’est pas envisagé à plus ou moins long terme. Le Pérou qui a aussi la possibilité de produire du courant grâce à des ressources renouvelables mais qui ne le fait pas vraiment pour le moment.

8. Le Cambodge

Jusque ici tout va bien. Mais un accord récemment signé avec la Russie, prévoit l’implantation probable de centrales nucléaires dans l’avenir. Un accord également centré sur l’éducation et la formation nucléaires et l’utilisation des technologies d’irradiation dans des secteurs comme la médecine, l’agriculture et la protection de l’environnement. Attendons de voir ce que ça va donner…

9. La Lettonie

Aucune centrale ici non plus. L’ambassade française en Lettonie tient d’ailleurs à rassurer ses ressortissants en précisant que le risque de contamination est très faible dans ce pays. La centrale la plus proche des frontières lettones, qui se trouve en Lituanie, ayant été désactivée.

10. L'Australie

On termine par un cas un peu particulier. L’Australie ne possède pas à proprement parler de véritables centrales nucléaires mais plutôt des réacteurs de recherche. Par contre, il s’agit de l’une des réserves d’uranium les plus importantes du monde. 23% de l’uranium mondial vient de là. Ce qui place le pays à la 3ème place dans le top des plus grands producteurs mondiaux. Forcément, de plus en plus de voix s’élèvent pour tenter de faire plier l’opinion publique sur la question du nucléaire…

Pas de centrales non plus au Népal, au Liechtenstein ou encore à Bélize. Par contre en France, on en possède un paquet. On est d’ailleurs carrément les champions du monde en terme de production (au niveau du rapport par habitant)…