Franchement, on ne va pas se mentir : il y a plus passionnant qu’un parking. On y gare son véhicule et c’est tout, pas de quoi s’extasier 2 heures. Pourtant, certains ont trouvé le moyen de se démarquer et de proposer des parkings hors du commun. Des structures qui s’imposent à elles seules comme des curiosités ou carrément comme des édifices reconnus, qu’il convient d’inclure sur les itinéraires touristiques. Tour d’horizon de ces parkings tout sauf glauques…

1. Kansas City Public Library (Kansas City, États-Unis)

Une bibliothèque réputée et un parking magnifique à base de bouquins gigantesques qui donnent à eux seuls l’envie de se plonger dans un bon roman.

2. Michigan Theater (Detroit, États-Unis)

Symbole parmi d’autres de la grandeur de Detroit, alias Motor City, le Michigan Theater (qui fut construit sur le site où Henry Ford a élaboré sa première voiture) a fermé ses portes depuis bien longtemps. Alors que la démolition fut envisagée, la ville décida d’en transformer une partie en parking. Il permet donc aux automobilistes de laisser leur véhicule sous les majestueuses voûtes de ce vestige d’un glorieux passé.

3. 1111 Lincoln Road (Miami, États-Unis)

Une création de Herzog & de Meuron (les mêmes que le Nid d’Oiseau, le stade olympique de Pékin), qui a coûté la bagatelle de 70 millions de dollars. Mais comme c’est un beau parking et qu’on peut admirer l’océan quand on va sur le toit, c’est pas si cher…

Crédits photo (creative commons) : Jonathan Schilling

4. Le Parc des Célestins (Lyon, France)

Gagnant du trophée EPA Awards 1996 décerné par une association hongroise dont le boulot consiste à récompenser les plus belles aires de stationnent, le plus beau parking de France, qui dessert notamment le théâtre des Célestins, se distingue notamment par son vertigineux puits central. Un chef-d’œuvre d’architecture moderne.

5. Omihotaru (Tokyo, Japon)

D’un côté le pont de la baie de Tokyo et de l’autre un tunnel. Au milieu, un parking en forme d’île artificielle. On le sait, le Japon manque d’espace et a donc dû mettre au point des stratagèmes qui bien souvent, s’imposent par leur audace et leur intelligence. C’est ainsi qu’est né ce parking flottant…

6. Marina City (Chicago, États-Unis)

Avec une vue imprenable sur le lac Michigan, les tours jumelles de Marina City ne sont pas uniquement réservées au stationnement des voitures et autres motos. Les deux tiers supérieurs de chaque building sont réservés à plusieurs appartements.

7. Santa Monica Civic Center (Santa Monica, États-Unis)

Le parking du futur ! Premier espace de stationnement certifié LEED (leadership en énergie et environnement), le Santa Monica Civic Center est tout coloré et peut accueillir 900 voitures alimentées au gaz, 14 voitures électriques et des vélos. Propriétaires de vieux diesels dégueulasses faites demi-tour…

8. Eureka Tower (Melbourne, Australie)

Le parking de la plus haute tour d’Australie rompt avec la monotonie de ces endroits souvent glauques et propose une étonnante signalisation en forme de trompe l’œil. C’est super bien fait, plutôt malin et forcément unique.

Crédits photo : fontsinuse

9. The Sheffield Cheese Grater (Sheffield, Angleterre)

Un autre parking récompensé, entre autres raisons pour les nombreux panneaux métalliques qui recouvrent sa structure. Comptez environ 3€ pour y rester une heure.

10. L'usine de Volskwagen (Wolsburg, Allemagne)

Bon Ok, ce n’est pas exactement un parking. Pas un parking public en tout cas car c’est là que la marque allemande entrepose ses bagnoles en attendant de les vendre. Reste que le système entièrement robotisé est assez impressionnant. La nuit, les 20 étages s’éclairent et c’est vachement beau. Par contre, si un jour les machines prennent le contrôle, on va moins rigoler quand il s’agira de récupérer sa caisse…

Attention, car même si c’est beau, ticket perdu = 25€ (au bas mot)