On le sait, pour votre prochain voyage, vous prendrez la direction de l’Amérique du nord, et plus précisément du Canada. Vous rêvez de grands espaces, d’aventures et vous vous êtes même surpris à acheter une doudoune ET une sous doudoune, comme ça, au cas où. Il faut dire qu’avec sa quarantaine de parcs nationaux tous plus époustouflants les uns que les autres, le Canada a de quoi nous donner la force d’affronter le froid. Mais parce que vous ne pourrez pas tous les visiter en une fois, voici notre sélection des 10 des plus beaux !

1. Parc de Banff

C’est peut être l’un des parcs canadiens les plus impressionnants. Situé au cœur des Rocheuses, le parc de Banff a été aménagé autour de sources d’eau chaude, où l’on peut se baigner même en plein hiver. De plus, le contraste entre les montagnes, les eaux turquoises des lacs et le vert des forêts et des prairies, est saisissant, bref on aimerait tous faire de ce paysage notre fond d’écran. Sauf que c’est seulement si vous y allez pour de vrai que vous pourrez faire des randonnées, ou du canoë dans les rapides. Et même que vous pourrez monter à bord d’une télécabine pour voir tout ça à plus de 2000 mètres d’altitude !

2. Réserve nationale de Nahanni

Depuis que vous êtes petits, on vous bassine avec les chutes de Niagara, parce qu’il paraît qu’elles sont impressionnantes, qu’il faut absolument y aller et blablabla. Sauf qu’on oublie un peu de nous dire qu’il existe au Canada, dans la réserve de Nahanni, des chutes deux fois plus grandes : les chutes Virginia. À côté d’elles, on profite aussi de la beauté saisissante de glaciers et de fjords, des bienfaits de sources thermales, ou de l’oxygène des forêts d’épinettes. Bon, pour vous y rendre, il va falloir vous organiser, car la réserve, située dans le cercle polaire arctique, n’est accessible qu’en bateau ou en motoneige (comment ça tu n’as pas ton permis motoneige ?).

Tbt to chilling at Virginia Falls! Take me back #nahanni #virginiafalls #spectacularnwt #sharethechair

A post shared by Kaitlyn Vician (@kaitlynvician) on

After the Little Nahanni the South Nahanni was very relaxing.... And a little boring #River #relaxing

A post shared by Dustin Silvey (@silveydustin) on

3. Réserve naturelle de Pacific Rim

Tu n’as pas envie de choisir entre farniente sur la plage et randonnée dans la forêt ? Va donc à Pacific Rim, à une cinquantaine de kilomètres de Vancouver, en Colombie britannique. Imagine : d’un côté, tu as l’océan Pacifique et une immense plage de 16 kilomètres prisée par les surfeurs, Long Beach. De l’autre, une forêt pluviale qui abrite des ours noirs, des pumas, des cerfs, et dans laquelle tu peux t’enfoncer en empruntant un long sentier de randonnée. À moins que tu préfères aller observer les baleines qui rodent près de la côte…

4. Parc national de Jasper

Pourquoi venir au parc national de Jasper ? Tout simplement parce qu’avec sa superficie de 11 228 km2, c’est le plus grand parc du Canada. Quand en plus vous direz à vos amis que vous y avez croisé un grizzli et que vous avez pris la pose sous les cascades gelées, vous deviendrez leur héros à jamais. Enfin, si vous revenez indemne de votre randonnée que vous n’avez pas jugé utile de bien organiser : parmi 1200 kilomètres de sentiers slalomant entre forêts, rivières et lacs, autant dire que vous risquez un peu de vous emmêler les pinceaux… ou les pédales si vous y allez à vélo !

#tb #jaspercanada #rompers #beautiful #missthis ???

A post shared by tay (@taylrdavidson) on

"A river cuts through rock, not because of its power, but because of its persistence" #athabascafalls #jaspercanada

A post shared by Nicole Martinez (@nakeyzey_beezey) on

5. Parc des Mille-îles

C’est l’un des plus petits parcs nationaux canadiens, mais aussi l’un des plus jolis ! Articulé autour d’une rivière, le parc des Mille-îles est une réserve écologique et un lieu de détente pour tous les Montréalais qui peuvent s’y rendre en une demi-heure à peine. Ces derniers le parcourent de préférence en kayak, pour admirer avec tout le recul nécessaire ses forêts pins et ses marais et partir à la découverte de ses dizaines d’îles de granit. « Crissement beau » !

A post shared by Anne-Lise Tualle (@nanoulise) on

#parcdesmillesîles #canotmoto

A post shared by @belspethen on

6. Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton

Du bleu océan, du vert intense, des falaises, les plages de l’océan Atlantique, le programme proposé par ce parc de la Nouvelle-Écosse est plutôt tentant ! L’originalité du lieu ? Son immense plateau formé de collines boisées, de forêts de conifères, d’étangs et de grands canyons, où se faufilent de longs sentiers de randonnées, dont la fameuse piste Cabot. Un territoire où a élu domicile le lynx du Canada ou encore le cougar (et non LA cougar) !

7. Parc National de la Péninsule Bruce

Vous allez dans un parc naturel pour ressentir la force de la nature ? Le parc de la Péninsule Bruce devrait répondre à vos attentes. Dans cet espace situé à quatre heures de route au nord de Toronto, dame Nature se dresse avec vigueur sous nos yeux : en témoignent les falaises colossales qui prennent naissance dans ses eaux turquoises, les grottes et cavernes qui semblent y camper depuis des siècles, et les grands cèdres qui s’accrochent de toutes leurs forces aux reliefs escarpés. On y fait de splendides randonnées parmi les ours noirs, les reptiles et les orchidées, et de la plongée sous-marine dans les eaux claires.

Un autre bout de paradis #grotto#vacancy2016 #tobermory #peninsulebruce #magique#explorerlecanada

A post shared by chanoush (@chanoush) on

Devils monument. #dyersbay #brucetrail

A post shared by Jason Lee (@gsxr_pup) on

8. Parc national de l'Île du prince Édouard

À l’est du Canada, en bordure de l’océan Atlantique, le parc national de l’Ile du prince Édouard offre des paysages apaisants, qui mêlent dunes, falaises, forêts, marais salants et plages de sable fin. Bien loin de l’immensité des autres parcs nationaux, ce parc s’étend « seulement » sur 27 km2. Une petite superficie qui en fait un territoire plus intimiste, où plusieurs espèces d’oiseaux en voie de disparition , comme le Pluvier Siffleur, trouvent protection et tranquillité.

We are free to be free

A post shared by @asif2020 on

9. Parc National du Gros-Morne

Un conseil : si vous voulez aller dans ce parc de l’île de Terre-Neuve, allez-y en hiver, pour voir les lacs gelés et les forêts enneigées. À cette saison, les fjords sont au top de leur beauté, et l’on peut enfiler des skis ou grimper sur une motoneige pour explorer les 1800 km2 de ce grand territoire. Pendant les saisons plus chaudes, pas moyen non plus de s’ennuyer, entre baignade, kayak, pêche ou randonnées. Bref, voilà un parc qui porte très mal son nom !

10. Parc National de Fundy

Allez donc passer une nuit dans une yourte au parc national de Fundy, sur la côte est du Canada, dans la province du Nouveau-Brunswick. Le jour de votre arrivée, vous irez faire du kayak ou profiter des plages où ont lieu les plus hautes marées du monde (jusqu’à 12 mètres à marée haute, donc renseignez-vous bien sur les horaires). Et après une bonne nuit en pleine nature, vous partirez à la découverte du plateau forestier, ses nombreux ravins et de ses 100 kilomètres de chemins de randonnées. Vous validez ?

If you need me this weekend.... #fundypark #oceanview ??

A post shared by Crystal Richard ? (@crystal_catherine) on

#longwalk #beach #fundy #roadtrip #fundypark #coveredbridge #summer2016 #summer

A post shared by Marc Doiron (@mesomad09) on

Prévoyez votre tente Quechua, car il est souvent possible d’y camper !