Nîmes est une ville unique à bien des égards. Historiquement et culturellement parlant tout d’abord. Mais ce n’est pas tout. Et à Nîmes justement, il y a tout. Ou presque. En tout cas, il n’est pas déraisonnable de la considérer comme la meilleure ville de France. Devant Paris, Toulouse, Bordeaux, Lyon ou Montpellier, avec laquelle elle entretient des rapports amour/haine des plus stimulants d’ailleurs.

1. Les monuments romains

Nîmes, c’est la ville musée par excellence ! En France, dans son domaine, Nîmes est insurpassable ! On pense bien sûr en premier lieu aux Arènes, qui figurent parmi les mieux conservées. Impressionnantes de l’extérieur, elles sont aussi très spectaculaires quand on se tient en plein milieu ou sur les gradins. Mais il y a aussi la Tour Magne, l’un des emblèmes de la ville, qui offre un superbe point de vue et le Temple de Diane. Et tant qu’on y est, citons la Maison Carrée. Un monument datant de 2000 ans, avec de spectaculaires colonnes. L’un des sites romains les plus incontournables de France.

2. Le festival

Tous les ans on guette l’affiche en sachant que ce sera forcément du lourd. Le Festival de Nîmes n’est cependant pas un festival comme les autres. Lui se déroule sur approximativement 1 mois et ne propose pas de pass. On choisit les concerts auxquels on veut assister et voilà. Les plus grands y sont passés et ont parfois livré des performances restées dans les annales. Rammstein par exemple, y a enregistré un DVD, tout comme Metallica. Le spectacle est grandiose, l’acoustique au top… Le must.

3. La bouffe

Impossible de se sentir bien quelque-part si la bouffe n’est pas à la hauteur. Ça tombe bien car à Nîmes, on sait se remplir le bide avec classe ! Une petite visite aux Halles centrales suffit à se convaincre qu’on est au bon endroit pour goûter à toutes les spécialités de la région et de la ville en particulier. La cité compte aussi quelques restos plutôt pas mal, à l’image du Skab, l’un des trois établissements étoilés.

4. Le Pont du Gard

Ce monument magnifiquement conservé et super impressionnant ne se trouve pas à Nîmes même mais ce n’est pas grave car il n’est inconcevable de faire l’impasse dessus. On estime qu’il est sorti de terre dans le courant du Ier siècle. Classé à l’UNESCO, ce pont-aqueduc fit bien sûr l’objet de nombreuses restaurations au fil des ans. Il faillit même s’écrouler. Mais finalement, il est toujours là. Fier, majestueux et imperturbable.

5. C'est une ville qui bouge

Surtout l’été à vrai dire. Avec ses fêtes et festivals, Nîmes s’impose comme une ville où il semble difficile de s’ennuyer. Mais Nîmes sait surtout aller de l’avant sans se reposer sur ses lauriers. Garante d’un patrimoine historique inestimable, elle bouge néanmoins suffisamment et voit loin pour empêcher la poussière de s’y déposer trop longtemps.

6. La culture

Nîmes est donc une ville musée avec beaucoup de musées. Le musée du Vieux Nîmes, celui des Beaux-Arts, le Carré d’art, le musée d’art contemporain, le musée d’Histoire naturelle et le musée de la Romanité, qui raconte l’époque romaine, sont tous remarquables. Le musée de la Romanité, qui se détache d’ailleurs par son côté très moderne, qui jure avec les artefacts anciens qu’il renferme, a été dessiné par l’architecte franco-brésilienne Elizabeth de Portzampac.

7. Le climat

Bon par contre, il faut aimer la chaleur. Si on dit que Nîmes est la ville la plus torride de France, c’est pas parce qu’elle compte de nombreux clubs libertins. Non, c’est tout simplement qu’il peut y faire très chaud pendant l’été. Le record officiel ? 41,6 degrés ! Et oui, l’ensoleillement est exceptionnel !

8. La région

Nîmes n’est pas seulement une belle ville. C’est une belle ville dans une belle région. Très facile d’accès, en train, voiture ou avion, elle est proche de la Camargue et de ses flamants-rose, de villes comme Avignon, Arles et Montpellier et des Cévennes.

View this post on Instagram

#camargue #flamandrose #oiseauxsauvages

A post shared by Karine Bascle (@karine.bascle) on

9. La culture street art

L’une des plus belles preuves du caractère moderne de Nîmes. Ici, on célèbre le street art et on lui laisse la place de s’exprimer ! Le quartier Gambetta fait ainsi office de grande fresque en perpétuel mouvement. Un lieu d’expression privilégié pour les artistes propulsé par Le Spot, une association créée en 2013.

10. Les Jardins de la Fontaine

On termine en faisant un bond dans le temps, à l’époque où il n’y avait qu’une fontaine. Une fontaine spéciale et vénérée autour de laquelle s’est bâtie la ville. Les jardins en eux-mêmes sont magnifiques. Organisés en fonction du plan de l’ancien sanctuaire antique, ils permettent d’admirer plusieurs statues autour du nymphée central.

C’est tout un poème !