Internet est critiqué en permanence pour la fugacité de ses informations, la futilité des rapports qu’il induit entre les gens, la difficulté à y repérer les vraies et fausses informations et le vomi qui sort des bouches sur Snapchat. Mais à bien des occasions, Internet a été utile, en sauvant des vies ou en permettant à des personnes de retrouver le sourire.

1. Les internautes qui ont sauvé l'anniversaire d'un enfant autiste

En 2015, Glenn Buratti, un enfant autiste, allait fêter ses 6 ans. Sauf que personne n’est venu à sa fête d’anniversaire. Oui, c’est super triste. Et c’est là que la mère de Glenn a eu une bonne idée : expliquer sa situation sur un groupe Facebook de sa région en expliquant que le petit se retenait de pleurer et était super triste. En 2/2, le post est devenu viral et des dizaines de personnes ont commencé à affluer vers la baraque des Buratti pour fêter son anniversaire au petit Glenn. Même la police locale a envoyé un hélico au-dessus de la maison pour faire un coucou d’anniversaire. Bonaniv, Glenn.

2. Internet se mobilise pour retrouver un chien volé

C’était aussi en 2015 : une jeune femme entre dans une supérette, laisse son chien à l’entrée et, quand elle revient, ne le retrouve plus. Le jack russel a été volé, tout simplement, par une femme que la vidéosurveillance a repéré. C’est justement cette vidéo, postée sur Facebook, qui va permettre la mobilisation des commerçants du quartier ET des propriétaires de chiens. Ils vont mener l’enquête, vérifiant les fausses pistes les unes après les autres. Et finalement… Le chien est retrouvé et la voleuse identifiée. Comme quoi les internautes ne traitent pas tout le monde comme des chiens.

Source photo : Giphy

3. Cette fois-ci, c'est pour retrouver une femme qui a abandonné son chien que la toile se mobilise

En mars 2017, un homme assiste à l’abandon par une femme d’un labrador noir sur une plage des Pyrénées-Atlantique. La femme laisse le chien, monte dans sa bagnole tandis que le chien lui court après, redescend et repousse le chien. Et qu’est-ce qu’il fait ? Il prend une photo et la poste sur Facebook. Et alors tout le monde se met à rechercher la propriétaire, qui encourt 35.000 euros d’amende et a fait montre d’une cruauté toute cruellesque.

4. Encore une triste histoire d'anniversaire

Il y a quelques jours, une photo a fait le tour d’Internet aux Etats-Unis : celle de Teddy, un petit garçon de l’Arizona tout seul le jour de son anniversaire alors même qu’il avait invité 32 copains. Et personne n’est venu. Dès lors, la mobilisation a fait florès : messages de soutien, de bon anniversaire, cadeaux envoyés par la poste, invitation par l’équipe de NBA de Phoenix à un match… De quoi lui faire finalement passer un bon sixième anniversaire.

5. Quand la mobilisation permet à un musée incendié de renaître comme le phoenix

On se souvient de l’incendie du musée national de Rio, qui a détruit l’une des plus grandes collections patrimoniales brésiliennes, avant l’autre incendie, politique celui-là, auquel on a eu droit avec l’élection de Bolsonaro. Pour permettre au musée de continuer à vivre et à ses oeuvres de ne pas tomber dans les tréfonds de l’oubli, les internautes se sont mobilisés pour recréer virtuellement la collection en partageant les photos qu’ils avaient prises au sein de l’institution. Une dizaine de milliers de photos et de vidéos ont ainsi été envoyés : pas de quoi refaire vivre les 20 millions de pièces disparues, mais c’est toujours ça.

6. Des internautes au taquet pour retrouver une collection de Lego Star Wars

Absolument passionné par les Lego Star Wars, Louis en possède une collection exceptionnelle qui sert de socle à ses vidéos YouTube. Une collection estimée à plus de 17.000 euros et qui a été ciblée par les voleurs. Louis publie une vidéo racontant son malheur et… Là, c’est la déferlante : des internautes lui envoient des pièces identiques à celles qui lui ont été volées, des commerçants lui proposent de lui faire des prix très intéressants pour l’aider à refaire sa collection et une cagnotte est lancée permettant de récolter 18.000 euros. Passion sauvée.

https://www.youtube.com/watch?v=No9X4eQhWDI

7. Sauver Tchoupi

15 juillet, dimanche matin. Le compte twitter Audience Zéro a une mauvaise nouvelle : Tchoupi a fait 0% d’audience. Pas un spectateur devant le dessin animé. Branle bas de combat et souquez les arquebuses : la communauté Twitter se mobilise pour offrir un peu d’audience à Tchoupi histoire qu’il ne soit pas coupé. Résultat, deux semaines plus tard, le même programme (toujours à 6h30 du mat’) rassemble 13.000 personnes devant l’écran.

9. Retrouver une photo, un travail de détective

C’est un couple d’Islandais tout ce qu’il y a de plus islandais. Lors d’une promenade, l’Islandais demande l’Islandaise en mariage avec violons, genoux par terre et tout le toutim et évidemment on s’embrasse. Et le mieux, c’est qu’un photographe croise les amoureux et leur propose de leur envoyer la photo de ce moment. Super, merci, génial. Sauf qu’en donnant son adresse email, le futur marié se plante. Il en appelle alors à Facebook pour essayer de reprendre contact avec le photographe dont il ignore le nom et ainsi récupérer le cliché. En moins de trois heures, la viralité de la demande permet de retrouver le cliché. Jolie histoire.

10. La scientifique inconnue

Une photo d’archive de 1971 présentant un groupe de scientifiques. Leurs noms sont tous indiqués en légende, sauf celui d’une femme, la seule de la photo, l’oubliée de l’Histoire. Une illustratrice tombe sur le cliché et demande à sa communauté de l’aider à identifier cette femme. En moins de 10 jours, avec l’aide d’archivistes et d’anciens du centre, l’illustratrice retrouve le nom de la scientifique : il s’agit de Sheila Minor Huff, toujours vivante et avec qui l’illustratrice a pu rentrer en contact.

Comme quoi, y’a pas que des trolls.