Ayé, 2015 est finie. Plus de sorties, plus d'annonces qui mettent la hype. On va pouvoir se poser 5 minutes pour faire le point et déterminer quel jeu on va demander au père Newell (#blaguedenerd). Cette année a été étonnamment un bon cru, surtout si on la compare à 2014. De la grosse licence, du gros blockbuster et de la grosse surprise. Vu qu'à Topito, on est des gens sympas, on a réuni pour vous la crème de la crème (de la crème). D'ailleurs, on est tellement cools qu'on a classé les jeux par ordre alphabétique, histoire de froisser personne. Parce que Noël, c'est de l'amour avant tout.

  1. Bloodborne (From Software Inc.)
    Dans la grande lignée des Souls (AKA l'équivalent du mec qui te rackettait ton goûter à la récré), Bloodborne ne pardonne pas. Bien qu'il soit dur à en crever, Bloodborne a ce petit goût de reviens-y grâce à son ambiance lovecraftienne complètement folle et un gameplay parfaitement jouissif pour qui apprécie la fessée.
    https://www.youtube.com/watch?v=tBGjx-4_R10
  2. Metal Gear Solid 5 : The Phantom pain (Kojima Productions)
    Après nous avoir pondu une démo payante, Hideo Kojima est revenu à nous, pauvres mortels, pour nous montrer encore une fois que c'est lui le patron. Pour le reste, difficile de vraiment décrire le jeu dans ses mécaniques. C'est un Metal Gear Solid, quoi.

  3. The Witcher 3 : Wild Hunt (CD Projekt)
    Pas facile de résumer le jeu en quelques lignes. En gros, c'est la suite directe de The Witcher 1 et 2, auxquels personne n'a joué. La fournée de 2015 se présente sous la forme d'un gros RPG en open world qui arriverait presque à nous faire oublier Skyrim. C'est beau, c'est vaste, le gameplay est en béton armé et on peut aller aux putes. Antant dire que CD Projekt nous a sorti le grand jeu.

  4. Life is Strange (DONTNOD)
    Plus qu'un jeu, un récit interactif, intimiste, intelligent, contemplatif, qui aborde des thèmes pas assez souvent traités dans le jeu vidéo. Et en plus, c'est fait par des Français.

  5. Ori and the Blind Forest (Moon Studios)
    Un jeu de plateformes plutôt classique dans le fond, c'est dans la forme qu'Ori and the blind forest montre ce qu'il a dans le bide. Il remporte sans trop se fouler la palme de la meilleure direction artistique de 2015. Peut-être même de la décennie, allez savoir.

  6. Batman : Arkham Knight (Rocksteady Studios)
    Si on oublie la version PC, le dernier Rocksteady est le Batman ultime.

  7. Until dawn (Supermassive Games)
    Celui-là, c'est un peu le jeu qui nous a pris par surprise cette année. Hommage jusqu'au boutiste des slashers des années 2000, attendez-vous à tomber nez à nez avec des têtes à claque, des fantômes, un tueur masqué, de la fesse PG 13 et juste ce qu'il faut de surnaturel. Petit bonus : l'histoire contient de vrais morceaux d'Hayden Panettiere. Autant dire qu'il est difficile de ne pas être sous le charme...

  8. Undertale (tobyfox)
    La présence de ce PRG au style rétro était obligatoire. Déjà parce qu'il tue franchement, mine de rien, mais aussi parce que son armée de fans nous attendait au tournant. Souvent considéré comme le meilleur jeu de tous les temps, je ne serais pas aussi catégorique à ce sujet mais je ne dirais rien de plus. Je tiens à ma vie, moi !

  9. Mortal Kombat X (NetherRealm Studios)
    Klairement la seule véritable klaque de l'année en terme de jeu de baston, Mortal Kombat est violent, gore, et, encore une fois, pas radin en contenu, tant solo que multi. Et rien que parce qu'il a l'élégance de penser aux joueurs qui n'ont pas d'amis, il mérite sa place au panthéon de 2015.

  10. Soma (Frictional Games)
    Si vous traînez un peu sur Youtube, vous devez connaître Pewdiepie. Et si vous connaissez Pewdiepie, vous devez connaître Amnesia, le monument de la flippe des années 2000-2010. Ben Soma, c'est un pareil, mais sous l'eau. Même gameplay, même travail de fou sur l'ambiance et sur l'écriture. Mais sous l'eau.

  11. Darkest Dungeon - PC, PS4

    Ici, je m'adresse aux nerds d'élite qui ont goûté à la félicité d'un jet de D10 sur L'appel de Cthulhu. Avec son ambiance qui sent bon la folie furieuse et un gameplay qui ne pardonne rien, jouer à Darkest Dungeon, c'est l'assurance de passer le noël le plus crasseux de votre vie.

  12. Dropsy - PC
    Un point and click édité par les papas d'Hotline Miami dont le but est de faire des câlins. Le choupi d'or de 2015. Vous n'avez pas besoin d'en savoir plus. Jouez-y, c'est tout. Limite, c'est un ordre.

Si vous êtes l'heureux possesseur d'une WiiU, tant pis pour vous, il faudra attendre que Nintendo se décide à pondre un Zelda.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :