L’Écosse n’est pas un pays urbain. C’est une terre sauvage qui a su le rester. Surtout si on s’aventure dans certaines régions intactes, passées presque miraculeusement à travers le filet de l’expansion humaine. Des coins qui se doivent de faire l’objet de randonnées. Et ce ne sont pas les options qui manquent sur les terres de Connor MacLeod et du fameux monstre du Loch Ness !

1. Le West Highland Way

C’est peut-être l’itinéraire le plus célèbre. L’un des plus longs aussi et des plus beaux. Prévoir plusieurs jours et un bon équipement (surtout si vous prévoyez de partir en dehors de la saison estivale) pour parcourir les 151 kilomètres, en partant du village de Rowardennan, près des rives du Loch Lomond. C’est de plus la randonnée qui permet de faire l’ascension du Ben Nevis, le plus haut sommet de Grande-Bretagne. Cependant, pas d’affolement, on laisse les piolets à la maison, car ce dernier ne fait que 1344 mètres et si il faut être préparé un minimum, il reste tout à fait accessible. Surtout l’été donc, même si un peu de neige n’est pas à exclure au sommet.

2. La Lost Valley

On part près de Glen Coe pour une randonnée de 2h30. Très fréquentée, elle offre la possibilité de voir de sublimes paysage et reste assez accessible. Attention car ça monte un peu.

3. La randonnée du Old Man of Storr

Il y a de multiples randonnées à faire sur l’Île de Skye en Écosse, mais celle du Old Man of Storr reste l’une des plus plus pittoresques. Une renommée relative à la présence du rocher Old Man of Storr, qui est censé représenter un vieil homme et qu’on peut admirer de près si on prend la peine de marcher un peu. Sinon, on peut aussi le voir de loin, depuis la route, mais c’est moins marrant.

4. Steall Meadows

C’est la randonnée de la cascade. Celle qui passe sous le mont Ben Nevis. Un itinéraire qui serpente dans cette magnifique vallée et où il est possible, si on n’a pas trop le vertige, d’emprunter un pont de singe comme dans Indiana Jones et le Temple Maudit.

6. Coral Beach

La randonné écossaise idéale pour les débutants. Voyez plutôt : pas de difficultés particulières pour ce parcours qui se fait en 1h30 approximativement. Sauf si bien sûr, on choisit de s’arrêter pour profiter de la plage. Car oui, on est ici au bord de la mer, avec une atmosphère de bout du monde très agréable et reposante. Pour les randonneurs hardcore on repassera, mais pour les autres, c’est le pied.

9. Les Fairy Pools

Une randonnée vraiment particulière. Sur l’Île de Skye, les Fairy Pools, ces piscines naturelles qu’on croirait tout droit sorties d’un film d’heroïc fantasy, ainsi que les cascades, participent à cette ambiance unique. Par contre, ce qui est moins magique, c’est que c’est souvent blindé de monde.

10. Le Quirang

On reste sur l’Île de Skye avec cette sublime randonnée, très touristique aussi mais vraiment immanquable si on est dans le coin et qu’on a les bonnes chaussures. Par contre, prévoir la demi-journée car il faut presque 4 heures pour couvrir tout l’itinéraire. Le prix à payer pour jouir de plusieurs panoramas exceptionnels riches en lacs et autres montagnes.

L’Écosse, la vraie !