Il est temps de voler au secours des maisons hantées, injustement considérées comme les pires attractions des parcs d’attractions. Certes, elles le sont, mais elles peuvent également être beaucoup plus que ça. Certaines ont une véritable histoire bien glauque comme on aime. Rien qu’aux Etats-Unis, il y en a un paquet qui vous feraient un plus peur que celle de la foire de Lille.

1. La maison blanche - Washington

Selon plusieurs légendes urbaines, l’actuel président américain ne serait pas le seul à résider dans la maison blanche. Ainsi, les fantômes d’Abraham Lincoln et d’Andrew Jackson notamment continueraient à y habiter. Roosevelt, Eisenhower, et Jackie Kennedy les auraient vus, ou au moins senti leur présence.

Crédits photo (creative commons) : Clément Bardot

2. La maison d'Anthony Sowell - Cleveland

Tueur en série arrêté en 2009, Anthony Sowell n’était pas quelqu’un de très fréquentable. Les corps de 11 femmes ont été retrouvés chez lui. Avant que sa maison ne soit détruite en 2014, les passants traversaient la rue pour éviter d’avoir à passer devant la maison.

Crédits photo : Passion Amérique

3. Temple haunted mansion - Detroit

Cette maison a été témoin d’un triple meurtre en 1942, puis inhabitée depuis. On est sur de la grosse originalité. Et devinez ce que disaient les voisins ? Ils entendaient des cris de fantômes. Cliché ? Cliché.

Crédits photo : Huffingtonpost

4. Cater House Estate - Buffalo

En 1968, le Shérif Cater se suicide dans sa maison, qui reste inhabitée par la suite. La maison existe encore aujourd’hui et beaucoup de légendes existent à son propos, comme le fait qu’il arrive au shérif de rôder autour de sa maison, ou encore qu’on l’entend la nuit.

Crédits photo : Passion Amérique

5. Milan Mansion - Milan

Cette maison était réputée pour abriter une sorcière adepte de magie noire, sacrifices humains, et autres joyeusetés. La sorcière serait aujourd’hui morte, mais enterrée sous la maison, qui serait maudite. La classe.

Crédits photo : Passion Amérique

6. Nova House - Youngstown

En 1958, le propriétaire de cette charmante demeure bute son fils par accident, puis sa femme par colère, puis lui-même par culpabilité. Depuis, la maison est vide et les objets personnels de la famille y sont toujours présents, ce qui confère une aura malaisante à la maison.

Crédits photo : Passion Amérique

7. Haught Mansion - Brush Park

Lieu de réunion d’un club de gentlemen dans les années 1950, cet endroit a été abandonné après que des cadavres y ont été retrouvés avec un cercle parfait dessiné sur la poitrine. Le crime n’a jamais été élucidé et le bâtiment existe toujours aujourd’hui.

Crédits photo : Passion Amérique

8. La maison qui a inspiré L'Exorciste - Missouri

Le film L’exorciste est inspiré d’un véritable fait divers. Après avoir été initié au spiritisme, le comportement du jeune Roland Doe changea du tout au tout, des faits étranges se produisirent dans sa maison et son corps commença à se couvrir d’ecchymoses pendant la nuit. Après plusieurs exorcismes, son comportement revint à la normale. Il est possible de visiter cette maison.

9. Amityville House - New York

Après que Ronald DeFeo y ait buté ses parents et ses 4 frères et sœurs, la maison est libérée, du coup, et remise en vente. La famille qui y emménage par la suite ne tient que 28 jours, estimant que la maison est hantée, ce qui a dû pas mal faire baisser sa valeur marchande.

Crédits photo (creative commons) : Seulatr

10. Le pénitencier d'Eastern State - Philadelphie.

Apparemment, les pratiques de cette prison en matière de gestion des prisonniers étaient tellement inhumaines que plusieurs détenus y devinrent complètement tarés. Aujourd’hui devenu un musée, certains touristes racontent y avoir entendu des rires glaçants et vu des ombres.

S’il y a une leçon à retenir de tout ça, c’est : ne tuez pas votre famille dans votre maison, ça fera chier les voisins.

Source : Passion Amérique

Tous les mardis à 18h, on se retrouve sur Twitch ! Ce soir on joue à PES 2018. Allez viens.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.