Le boulot est rarement une source de rêve et de bonheur. C'est pas qu'on déteste notre métier hein, mais bon on est pas tous logés à la même enseigne sur la quantité de joie que nous procure notre travail. Du coup, on a fait une battle sur les meilleurs jobs de rêve, et vous avez voté. Et grâce à TUI on vous propose même de devenir testeur de voyages !

Top partenaire [?]

1. Testeur de villas de luxe partout dans le monde

Je vous calme tout de suite, c’est pas un job qu’on trouve tous les quatre matins dans les annonces de Pole Emploi. En l’occurrence c’est une société de locations saisonnières qui a mis en ligne cette annonce de job (rémunéré, je vous le donne en mille, 9200 € par mois) pas comme les autres : parcourir les villas de luxe du monde entier et en faire la promotion sur les réseaux sociaux. Malheureusement, si tu as trois followers ça marche bof, déso.

Source photo : Giphy

2. Explorateur gastronomique

Tu aimes les voyages ? Tu aimes manger ? Eh bien si tu as un peu de chance tu pourras faire les deux en même temps et même être payé pour ça. Ainsi, en 2009, une agence de tourisme australienne a lancé cet appel d’offre afin de promouvoir la culture gastronomique australienne. Avis aux fins gourmets qui aimeraient manger du ragoût de kangourou avec sa salade de griffe de koala aux ailerons de requins. Dingo, quoi.

3. Gardien d'île

Encore un coup de la divine Australie qui cherche régulièrement des gardiens pour ses îles inhabitées, en Tasmanie ou dans le Queensland. Là au moins, tu es peinard et tu n’as personne dans les pattes. Certes, ton intégrité sociale en prend un coup mais au moins tu peux devenir pote avec des tarentules, or il parait qu’elles sont extrêmement douées au Scrabble et aux Échecs. Ah oui et je précise tout de même que c’est payé 14 000 euros par mois. Humphf.

4. Randonneur dans des lieux totalement perdus

Si tu aimes marcher et découvrir de nouveaux endroits, Google te propose de faire de petites promenades dans les endroits les plus reculés du monde avec une caméra 360° pour alimenter Google Street View. Franchement, y’a pire.

5. Testeur de lune de miel

Oui oui vous avez bien lu, quand tu fais ce métier plutôt plaisant, tu parcours le monde en testant les lieux d’accueil de lune de miel et tu dis si c’est bien ou si c’est bof. Ce métier particulièrement demandé nécessite des diplômes très pointus en ingénierie spatiale et en agronomie nucléaire, sans compter qu’il faut avoir également un groupe sanguin F+ et être capable de lécher son œil avec sa langue. Donc ne rêve pas trop non plus.

6. Baby-sitter pour pandas

Il y a quelques temps, le centre de recherche et de protection des pandas de Chine cherchait une nounou pour bébés pandas. Pour 2000 € par mois, il suffisait juste que tu les surveilles et joues avec eux. C’est tout. Ah si tu devais avoir au moins 22 ans et connaître un peu ces animaux (genre avoir lu au moins la page wikipédia des pandas). Le bonheur.

Source photo : Giphy

7. Testeur de croisières

Une société de croisières propose de naviguer autour du globe en voilier pour essayer les croisières. Ta mission est de voyager d’avril à septembre en mer Méditerranée ou en mer du Nord, ou si tu es plutôt hivernal de novembre à février en mer des Caraïbes, Thaïlande et Amérique du sud. Bien sûr, il faut que tu produises du contenu, comme des photos et vidéos, mais bon ça va tu vas pas chialer non plus.

8. Gardien forester en Australie

Vous l’aurez compris, l’Australie est définitivement the place to be pour les jobs sympas. En l’occurrence, le pays a mis en ligne il y a quelques temps une annonce pour trouver un garde forestier sur une période de six mois. Et tu dois juste voir si tout se passe bien le long des côtes et vérifier la température de l’eau. Bon il doit sûrement y avoir deux trois autres trucs à faire mais globalement ça reste un bon plan.

9. Spectateur de séries

Payé.e pour mater touuuuus les programmes en avant première de façon à les taguer et les répartir dans les différentes catégories. Un bon boulot de glandeurs, oui, mais de glandeurs heureux.

10. Reporter de festival

Si tu es un fan de festoches c’est ni plus ni moins le bonheur à portée de main. Après ça reste évidement un métier précaire qui n’aura besoin de toi qu’un ou deux mois par an, mais bon on va pas se mentir, être invité à arpenter tous les festivals possibles et inimaginables a de quoi faire saliver.

Source photo : Giphy

Allez, démissionne immédiatement, plaque tout... Et deviens testeur de voyages avec TUI !