Elles sont belles. Aucun problème à ce niveau-là. Mais pour ce qui est de la crédibilité artistique et de l'interprétation du personnage, il faudra repasser. À croire que les richissimes producteurs de la franchise James Bond seraient plus attentifs à la silhouette et aux formes des actrices engagées pour interpréter le prestigieux rôle de James Bond girl davantage qu'à leur talent d'actrice...Putain de monde de machistes hein...

  1. Denise Richards - Le Monde ne suffit pas (1999)
    Une poupée pulpeuse incarnant une scientifique en physique nucléaire, qui se trimballe en débardeur et en mini-short. Le choix le plus désastreux et le plus incohérent de l'histoire des James Bond girls...

    Source photo : Tout le Ciné
  2. Tanya Roberts - Dangereusement vôtre (1985)
    L'interprétation de l'ancienne drôle de dame de Charlie, qui partage l'affiche avec la longiligne Grace Jones, est tellement rance et désolante que Roger Moore n'interprétera plus jamais le rôle de James Bond...Coïncidence ?

    Source photo : Tout le Ciné
  3. Corinne Clery - Moonraker (1979)
    Comme quoi, être française ne suffit pas toujours...

    Source photo : undesirablenumber1
  4. Maryam d'Abo - Tuer n'est pas jouer (1987)
    Tuer n'est pas jouer est l'un des succès les plus timides de l'histoire de James Bond. La pâleur cinématographique de Maryam d'Abo n'y est sans doute pas étrangère...

    Source photo : Cinemotions
  5. Karin Dor - On ne vit que deux fois (1967)
    Helga Brandt, parce qu'elle n'a pas réussi à tuer James Bond, ait donné en pâture aux piranhas du grand méchant Blofeld. Il se murmure que les producteurs du film aient envisagés de faire la même chose, après avoir vu sa prestation sur les grands écrans...

    Source photo : Tout le Ciné
  6. Britt Ekland - L'homme au pistoler d'or (1974)
    La pulpeuse suédoise, après sa participation à L'homme au pistoler d'or, enchaîne les séries B avant de disparaître définitivement du monde du cinéma dans les années 80. Tout est dit.

    Source photo : Allociné
  7. Carey Lowell - Permis de tuer (1989)
    Permis de ne plus embêter les fans de James Bond avec votre médiocrité mademoiselle, également.

    Source photo : Allociné
  8. Lois Chiles - Moonraker (1979)
    Que les fans auraient préféré voir rester sur la Lune...

    Source photo : Tout le Ciné
  9. Lynn-Holly Johnson - Rien que pour vos yeux (1981)
    Peut-être la plus cruche de toutes les James Bond girl...et pourtant, la concurrence est réelle.

    Source photo : Allociné
  10. Maud Adams - Octopussy (1983)
    Maud Adams, donc. Euh...c'est qui ?

    Source photo : prschool