vampire
Crédits photo (creative commons) : Ross Harmes

C'est aujourd'hui le jour le plus court de l'année, avant que la lumière ne regagne du terrain sur les ténèbres. C'est donc le jour préféré de votre homme si vous avez fait le choix de vous unir à un vampire. Il est beau, blond et sent bon le sang chaud. Mais voilà, que faire pour que votre idylle naissante dure le plus longtemps possible sans que cela finisse dans un bain de sang annoncé ou que vos différences se révèlent incompatibles ? Connaître les failles, les défauts, les petits travers de son partenaire peut être un bon début pour ne pas tout faire foirer. (MàJ déc. 2013)

  1. Sachez que vous sortez avec une véritable star
    Avec l'effervescence engendrée par Twilight, toutes les filles rêvent d'un beau vampire. Si vous êtes sujette à la jalousie, choisissez plutôt Gollum ou Voldemort qui sont largement moins côtés. Ou alors le zombie. Le zombie c'est tendance aussi, mais faut sortir de prison pour avoir envie.
  2. Évitez les suçons et autre mordillage
    C'est basique, mais avec un vampire ça peut très vite mal finir. Un adage transylvanien le résume d'ailleurs très bien: "Quand un vampire vous mord et ben c'est la mort." Alors pendant les papouilles avec Nosferatus, on reste sur ses gardes.
  3. Le vampire est plutôt difficile niveau bouffe: f
    Finis les plats agrémentés d'ail pour relever la sauce. Ou l'ail en chemise. Ou l'aïoli. Le vampire le supporte très mal. Si vous voulez vraiment lui faire plaisir, préférez le steak de vierge en vente dans les supermarchés G-faim.
  4. Les vacances à la plage, c'est mort
    Les vampires, c'est bien connu, ne supportent pas le soleil. Une solution si vous aimez vraiment la mer: partir en Bretagne ce qui concilierait l'envie de plage déserte, d'obscurité et un minimum de pluie pour garder la tête froide.
  5. Il faudra couper les ponts avec ses anciens amis, loups-garous y compris
    Pour ces derniers, pas la peine d'essayer de les réconcilier, leur querelle est trop ancienne. Il parait même qu'en classe les vampires étaient systématiquement traités de "suceurs" par les loups-garous.
  6. Vivre la nuit, à force, c'est pesant
    Tout le monde n'est pas Cathy Guetta. D'autant que les rares nuits où vous arrivez finalement à dormir, pas impossible que vous l'entendiez devenir à moitié fou dans la maison, courir partout comme Alfred votre chat persan, à gratter sur les murs comme Alfred dans sa litière et à faire des bruits bizarres près du lit.
  7. Le mariage à l'église, on oublie
    Alors si vous êtes catholique pratiquante, et ben il faudra apprendre à pratiquer seule. Si vous voulez le garder à vos côtés, faîtes une croix (c'est une image bien entendu) sur toutes vos sorties spirituelles. Le début de problèmes familiaux: Grand-maman, très portée Vatican ces dernières années, risque de grincer du dentier en voyant cette relation "contre-nature".
  8. Il est super à cheval sur la literie
    Donc si vous voulez dormir à ses côtés, il faudra trouver un cimetière accueillant et un cercueil confortable version King Size. Sinon vous pouvez investir dans le troisième sac de couchage de ce top, en espérant que le sens de l'observation ne soit pas sa qualité première.
  9. Question fringues, il est très (trop) porté sur la cape
    A huit ans, c'est sympa, ça fait super héros. A 20 on commence à se demander d'où il sort, et à 30 ans ça devient véritablement problématique. Surtout l'été. Cape, Short et Tong. On n'a pas fini de se foutre de votre gueule au camping. Et c'est pire au ski. Sans compter qu'une cape, on ne sait jamais comment l'accrocher au porte manteau. Quand on vous dit que vous allez au devant de problèmes...
  10. Il n'a pas de reflet dans un miroir
    Vous êtes la seule à voir son teint cadavérique et son look grotesque en essayant de le convaincre de faire un effort. Et du coup, gros risque qu'il se mette à vous poser des questions toutes les deux secondes du type: "Elle me grossit pas cette cape rouge?", "J'ai pas un morceau de salade entre les dents ?"...
  11. Bonus: Il est super susceptible sur la culture vampire
    Impossible de regarder Twilight sans entendre "nan mais c'est n'importe quoi", True blood sans qu'il balance qu'"un vampire, un vrai ne ferait jamais ça", sans qu'il se vexe dès qu'on lui dit que le vrai vampire doit ressembler à Christopher Lee, sans qu'il s'enferme bruyamment dans son cercueil quand on lui demande si "tous les vampires sont des roumains, au fond ?"

Et vous, vous en voyez d'autres?

Source : theparkbencher.blogspot.com

Crédit photo (creative common): Angie Bowen