Tout d’abord, mettons tout de suite les choses au clair sur une croyance largement répandue : non, l’anorexie ne partage aucune racine étymologique avec le t-rex. En revanche, c’est une maladie provoquant un trouble alimentaire grave qui touche environ 230 000 personnes en France, c’est pas rien. Pourtant l’anorexie est mal comprise, d’autant plus qu’elle touche majoritairement des adolescentes, autrement dit pas une période géniale sur le plan de la communication. Retour sur ces petites idées reçues qui sont surtout des grosses erreurs.

1. C'est pour maigrir et pouvoir serrer l'été prochain

Ouch, non. On ne s’organise pas une période d’anorexie dans l’espoir de se taper des beaux gosses. Au contraire, l’anorexie se caractérise par un rejet de son propre corps qui ne laisse aucune prédisposition à se trouver séduisant/e.

Source photo : Giphy

2. Je contrôle totalement ma maigreur, quand je veux je reprends du poids

Nope, sinon on en serait pas là ! L’anorexie est une maladie, le processus de guérison est donc long et il est évident que si on a un réel contrôle sur notre poids et notre alimentation c’est tout simplement qu’on n’est pas anorexique. Dans ce cas, va-t-en.

3. C'est les pubs avec des filles maigres qui m'ont motivé

Le cliché par excellence ! Bah oui, toutes ces meufs super bonnes avec la peau luisante c’est forcément un rêve pour les adolescentes. Heureusement que non, sinon l’anorexie serait plus courante que le rhume. Certes, les cas d’anorexie se sont multipliés ces dernières décennies et on peut leur imputer une certaine dictature de la maigreur, mais il ne faut pas non plus caricaturer. L’anorexie est une maladie vieille comme le monde qui existait déjà durant l’Antiquité. Or, on sait qu’à cette époque les panneaux publicitaires avec des meufs maigres n’étaient pas très courant.

4. Tant que je pèse plus de 22 kilos, je suis pas anorexique

Erreur. Les anorexiques ne sont pas tous maigres au dernier degré. Déjà parce qu’on peut être anorexique en reprise de poids et donc avoir une apparence « normale » tout en étant encore sous l’emprise de cette maladie. En tout cas le premier signe d’anorexie c’est pas la maigreur, il y en a d’autres avant comme l’absence de règles et un sérieux dégoût quand on est face à une côte de bœuf.

Source photo : Giphy

5. J'ai plus de 15 ans donc je suis à l'abri tranquillou-billou

Si l’anorexie touche en grande partie les moins de 25 ans avec 70 000 malades adolescents, elle peut néanmoins pointer le bout de son nez à n’importe quel âge. D’autant plus que les jeunes anorexiques d’hier sont devenus aujourd’hui les anorexiques adultes, s’ils n’ont toujours pas guéri.

6. Je suis anorexique parce que mes parents sont trop relous

J’aimerais bien te dire oui pour te trouver une bonne excuse mais en fait non. L’anorexie n’est pas causée par une personne en particulier, ni ton père, ni ta mère, ni ton frère ou ta sœur. C’est un trouble bien plus complexe dont les parents ne sont pas responsables. Va donc leur faire un gros poutou.

7. C'est un problème de riche

Parce que quand t’es pauvre t’es juste maigre parce que tu n’as pas assez d’argent pour manger. EH BAH NON. Il y a un truc cool avec l’anorexie c’est que ça concerne tout le monde, toutes les classes sociales, toutes les nationalités et ça c’est vraiment chouette. L’anorexie, c’est une maladie citoyenne du monde, YAY !

Source photo : Giphy

8. C'est un truc de gonzesse

Il est vrai que l’anorexie concerne majoritairement les femmes, toutefois, un faible pourcentage d’hommes est également touché et il faut le crier haut et fort parce que plus on leur nie cette maladie moins ils peuvent la détecter eux-mêmes.

9. Si je reprends du poids, c'est bon je suis plus anorexique youpi !

Encore une fois, l’anorexie n’est pas un caprice. C’est pas parce qu’on a repris 200 grammes qu’on est remis sur pieds. En revanche, c’est le signe que tu es sur le bon chemin.

10. C'est alimentaire comme problème (et pas psychologique)

Faux. Archi-faux. Nul et non avenu. L’anorexie est une maladie psychologique qui se manifeste par un trouble alimentaire et non une maladie alimentaire comme on l’entend souvent. Parce qu’en fait les anorexiques ne sont pas juste des fins palais très exigeants sur leur alimentation. Du coup, il ne sert à rien d’aller voir un diététicien pour régler ses problèmes d’anorexie.

Source photo : Giphy

N’hésite pas à taguer tes amis anorexiques, trop kikoo !

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :