Il n'y a vraiment qu'en Grande Bretagne que foot et rock font bon ménage. Quand il s'agit de se faire une playlist qui sent le gazon fraîchement tondu, "le tacle et la mauvaise foi", pleine de rockeurs qui n'ont jamais snobé le ballon rond, on doit donc traverser la Manche. Et en grattant un peu, on trouve un petit 11 type d'artistes ayant poussé leur passion jusqu'au nom de leur groupe.

  1. Kaiser Chiefs
    Des fans du club sud-africain? Du tout, des fans de Leeds United et de leur joueur emblématique, Lucas Radebe, qui venait effectivement de ce championnat où prospèrent les noms de club propices aux affiches de festival de rock : Orlando Pirates, Black Leopards, Golden Arrows ou Platinum Stars.

  2. Simply Red
    Certes le mec est roux, ok, il est plutôt du côté des travaillistes, mais si le groupe de Mick Hucknall est "Simplement rouge", c'est surtout pour passer inaperçu dans les travées d'Old Trafford, le "théatre des rêves" de Manchester United.

  3. Grand Popo Football Club
    On ne sait pas s'il existe désormais un club de football du côté de Grand Popo, la ville située sur la côte du Bénin, mais Ariel Wizman a choisi ce nom pour ce projet mené avec Nicolas Errèra après un tournage là bas et le constat de l'absence d'une bonne formation locale. Oui, effectivement, la musique n'a rien à voir.

  4. Saint Etienne
    Si ce groupe formé au nord de Londres a trouvé très sympa de se nomme comme la ville de Rhone Alpes, c'est évidemment en raison de l'épopée des Verts et de l'invincible armada qui a fait trembler l'Europe dans les années 70. Qui aurait dit en 1976 que l'équipe de Dominique Rocheteau et Jean-Michel Larqué deviendrait le top de la branchitude dans les années 1990?

  5. Sham 69
    La saison 1968-69 voit le Walton & Hersham F.C. assurer le titre en Athenian League, une division amateur autour de Londres. de cet exploit, il ne restait en 1976 qu'un bout de graffiti sur un mur à moitié écroulé. Ce "Sham 69" suffit à Jimmy Pursey pour en faire un nom de groupe mythique du punk et pour pondre un hymne que reprendront les Bérus.

  6. Astonvilla
    Dans quelques jours sortira le nouvel album de ce groupe français, formé à une époque où le rock hexagonal était suffisamment complexé pour faire référence à son attachement à l'Angleterre jusque dans son nom. Il y a 20 ans, le club d'Aston Villa était encore un peu tendance et le groupe faisait les Transmusicales. Aujourd'hui, le club fait parler de lui pour ses hooligans et le groupe fait appel aux fans pour financer son prochain disque. Bienvenue au XXIème siècle.

  7. The Yachines
    Il y a 20 ans, les Yachines semblaient être le nouveau souffle de la pop indé made in France. On les a aperçus à la Route du Rock à Saint Malo, et on s'était alors félicité de cette référence au plus grand gardien de but de tous les temps, Lev Yashin. Et depuis, on n'a plus de nouvelles.

  8. Arsenal
    On le sait, il y a des "Arsenal" un peu partout, même en Belgique. Sauf qu'en Belgique, Arsenal est un collectif électro aux influences variées. Depuis 11 ans, le groupe enchaîne les titres, ce qui n'est pas le cas des hommes d'Arsène Wenger.

  9. Boa Morte
    Dans le rock indé, il faut être indé jusqu'au bout : choisir le nom d'un joueur à la carrière aussi peu remarquable que celle du Portugais Luis Boa Morte, c'est super-indé. Celui qui a fait partie des grands espoirs d'Arsenal en 1997 semble être depuis une ou deux saisons dans une retraite qui ne dit pas son nom après un passage fructueux à Fulham et à West Ham. Puis la Grèce, l'Afrique du Sud... rien de folichon.

  10. Biffy Clyro
    Bon, sur ce coup-là, on n'est sûr de rien. Mais parmi les légendes qui gravitent autour de l'origine du nom de ce groupe écossais, il y a celle qui font de Biffy Clyro un joueur ayant évolué pour Ayr United Football Club, dernier club d'Alex Ferguson en tant que joueur et finaliste de la Coupe de la Ligue écossaise 2002. A moins d'être très pointu sur le sujet, difficile à vérifier, et vous aurez plus de chance sur Youtube de tomber sur un titre du groupe que sur un but de cet éventuel joueur.

  11. Midfield General
    On n'aurait pas forcément fait le lien entre le football et Midfield General si on n'avait pas su que Damian Harris, l'homme dont le label a lancé sur la route du succès Fatboy Slim, était abonné à L'Emirates. En bon fan des gunners, le bougre fait danser la planète sous un nom de meneur de jeu, en bon patron du milieu de terrain. Et sur son label, on trouve FC Kahuna. Que dire de plus?

Et vous, vous êtes bassiste dans une équipe de district?

Source : The Gardian

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :