La pâtisserie est affaire de précision. Oui. Et parfois, ça nécessite des ustensiles complexes, un vrai savoir-faire et l’utilisation de mots compliqués. Mais pour des recettes ménagères, pas besoin de s’emmerder : on prend des oeufs, du sucre, de la farine, de la vanille et ensuite on recompose tout ça à l’envi pour faire des gâteaux en 10 minutes chrono – cuisson non comprise. Et si tu m’crois pas, hé, t’ar ta gueule au dessert.

1. Le clafoutis

On lave les cerises. Ou les poires. Ou les pommes, mais dans ce cas là, il faut les découper. On beurre un moule. On mélange sucre, sel, lait, oeufs et farine et on fait fondre du beurre. Puis on ajoute le beurre au mélange. Puis on tapisse le moule et on enfourne une demi-heure.

VOILÀ. Commencez pas à dire que c’est compliqué.

Clafoutis aux cerises / Cherry clafoutis

2. Le quatre-quart

200 grammes d’oeufs. 200 grammes de farine. 200 grammes de sucre. 200 grammes de beurre. On mélange les oeufs et le sucre, on ajoute la farine puis le beurre fondu, on met ça dans un moule beurré, on met au four à 180 degrés 10 minutes avant de baisser vers 140 pour les 30 minutes supplémentaires et SURTOUT ON SE FAIT PAS CHIER.

Quatre-quarts

3. Le gâteau au yaourt

On met un yaourt. On le mélange dans cet ordre, dans un saladier et dans le calme avec du sucre, des œufs, de la farine, de la levure, du sel et un peu d’huile. On met à cuire 35 minutes à 180 degrés. On mange.

Et dire que des gens se font payer pour ça…

Gâteau au yaourt, moins une part

4. Le brownie

Hop : le chocolat noir fond avec le beurre. Les oeufs et le sucre sont battus ensemble (bilan : 3 morts). On ajoute farine et sucre vanillé au mélange, puis le chocolat beurré et fondu. On enfourne 15 minutes. On peut aussi rajouter des noix. Si on aime les noix. Personnellement je n’en raffole pas.

Crédits photo (creative commons) : â±®

5. Le gâteau aux pommes

On épluche et coupe les pommes en lamelles, puis on les fait caraméliser. En même temps, on mélange les oeufs, le sucre, l’huile, le rhum, la farine et la levure pour faire la pâte. Mélange auquel on intègre les pommes, avant de le verser dans un moule beurré. Puis c’est parti pour 40 minutes de cuisson à feu moyen (140).

Même les pommes peuvent y arriver.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Quatre-quarts_aux_pommes.jpg

6. Le flan

Trois étapes : on fait bouillir le lait avec une gousse de vanille. On mélange oeufs, sucre et Maïzena dans un saladier et on y ajoute le lait chaud. Puis on fait recuire tout le mélange jusqu’à épaississement. Ensuite on fait cuire 40 minutes. C’est pas du flan, c’est vraiment aussi simple que ça.

Crédits photo (creative commons) : JPS68

7. Le gâteau à la noisette

Devinez quoi ? On va mélanger des trucs : ce coup-ci, ce sera la farine, la poudre d’amande et de noisette, du sucre et de la levure. On rajoute des oeufs, on bat, puis on met de la crème fraîche et de l’extrait d’amandes amères. Puis direction un moule et le four à 180 degrés 40 minutes.

Le Gateaux Noisette - La Renaissance Patisserie

8. Le gâteau de Savoie

Là t’imagine la galère ? Faut séparer les blancs des jaunes et faire monter les blancs en neige… Pffff trop galère. Une fois qu’ils sont bien montés, on ajoute les jaunes, le sucre et la farine doucement. Ensuite, moule, 25 minutes, 180 degrés. Savoie, c’était pas trop galère en fait (ceci est un jeu de mot entre une région de France et l’expression ça va).

Biscuit de Savoie 3

9. Le gâteau aux céréales

On bat trois oeufs, puis on les mélange avec du sucre, de la farine, des oeufs, du lait, de la vanille et surtout des céréales. Puis on fait cuire 40 minutes à 200 degrés. Et en plus ça se bouffe chaud.

10. Le gâteau aux Oréos

Yaourt. Mélange : farine, sucre, œufs, sucre vanillé, levure chimique, huile. Oreos émiettés qu’on rajoute. 20 minutes au four. Décor : demi-Oreo sur le dessus. Voilà. Non, aucun article.

La pâti-sourit ! (Je fais des blagues de grand-mères pour ce top de grand-mère).