Source photo : Sarkononmerci.fr

Nicolas Sarkozy, armé de la lucidité propre aux hommes d'état, a fait ce constat amer : c'est la fin de sa carrière politique. De sa carrière politique, peut-être, mais le bougre a encore de l'énergie à revendre et il n'aura pas à tuer le temps comme son prédécesseur! Il faut donc dès à présent prendre rendez-vous avec un conseiller d'orientation et chercher à rebondir. Parce que c'est pas tout ça, mais il va falloir les faire ces annuités. Sarkozy n'a pas tout réussi dans son quinquennat, mais il a montré quelques talents (!) qui lui ouvriront très certainement un bel avenir professionnel. Petite sélection des propositions de Pôle Emploi pour le président sortant.

  1. Président de l'EPAD
    On avait reproché à son fils son manque d'expérience et son bagage universitaire un peu léger. Nicolas Sarkozy a, pour sa part, validé sa deuxième année de droit, ce qui semble être largement suffisant pour prendre les commandes de l'Établissement public pour l'aménagement de la région de la Défense. Et il a de bons copains, ça aide.
  2. Re-Maire de Neuilly
    Depuis qu'il a quitté ce poste pour faire une carrière nationale, Neuilly a peur : que faire s'il y a une prise d'otages dans une école maternelle ? Est-ce que Jean-Christophe Fromantin, actuel maire et ancien vainqueur du Tour de France à la voile, va aller négocier avec le forcené ? Reviens Nico, Neuilly a besoin de toi!
  3. Agent de nettoyage industriel
    C'est vrai qu'en 7 ans, la technologie peut évoluer et une petite formation à l'utilisation des derniers modèles Kärscher ne sera pas de trop. La Cité des 4000 va pouvoir respirer, un spécialiste du nettoyage haute pression va être très bientôt sur le marché.
  4. Conseiller fiscal de Mme Bettencourt
    C'est en tout cas la proposition de la juge Isabelle Prévost-Desprez : "Alors, oui, c'est tout simple, pour ne pas être imposée sur cette somme, il suffit de me les filer. Oui, en liquide, dans une valise, ce sera plus simple, dans une enveloppe, ça ne tiendra pas..."
  5. Impresario de Carla Bruni
    On a tous le coeur brisé de voir notre bon Président faire ses adieux à l'Elysée, mais la bonne nouvelle, c'est que la carrière de Carla peut reprendre de plus belle. Nicolas trouvera bien une petite place dans le sillage du succès de cette chanteuse majeure du répertoire francophone : producteur, agent ou roadie. Ouais, roadie.
  6. Cycliste
    Il y a une qualité qu'on ne peut pas enlever à notre Président : il a de bons mollets. C'est certes un peu léger pour diriger un pays, mais ça peut suffire pour faire une petite carrière. Le Tour de France, il l'a déjà fait 15 fois avec un peloton de CRS, il connaît toutes les petites routes, les cols difficiles et les descentes vertigineuses que réserve la France profonde. A faire avec Michel Drucker en "wingman".
  7. Jardinier
    Un job qu'il aurait déjà exercé, selon ses dires, pendant deux ans, chez Truffaut, grande maison spécialisée dans les plantes et l'animalerie. On suppose qu'il était plutôt vendeur que planteur de bulbes, mais un savoir-faire pareil, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas.
  8. Conseiller-vendeur en articles pour boucherie
    "Un croc de boucher comme ça? oui, ça supporte un Villepin les doigts dans le nez, donc un quartier de bidoche, aucun problème."
  9. Aide-soignant de Jacques Chirac
    Avec la fin de son mandat, Nicolas aura le droit d'accéder au Conseil Constitutionnel et pourra donc se charger de la promenade de son prédécesseur. Bon, ce sera sûrement un peu tendu au début, "Hahaha... j'ai voté pour mon copain Hollande!... Hahaha..." mais il lui expliquera que mourir, c'est pas facile.
  10. Président d'honneur d'ATTAC
    Grâce à sa défense sans faille pour la Taxe Tobin. Et puis ça va les changer un peu à ATTAC de faire leur réunion au Fouquet's.

Et vous, vous le voyez faire quoi à la retraite le "gentilSarkoj'aichangé" ?

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.