Avoir des poils est le lot de tous et de toutes. Et si notre rapport à la pilosité a changé au fil du temps, nous sommes nombreux à vouloir nous en débarrasser car nous les estimons peu esthétiques. Pauvres et malheureux poils... Toujours est-il que l'épilation c'est parfois très galère. Encore plus galère dans certaines zones, donc si tu veux te faciliter la vie, la crème dépilatoire pour homme de Veet est faite pour toi !

Top partenaire [?]

1. Le dos : impossible à atteindre et donc impossible à faire soi-même

Déjà de base le dos n’a pas du tout été conçu pour être épilé. Non pas que le maillot soit plus propice à l’épilation, mais le dos vraiment on n’y comprend plus rien. Et puis c’est pas du tout pratique, vas t’étaler de la cire chaude sur les omoplates avant d’arracher la bande de manière virulente c’est juste impossible. Et même si impossible n’est pas français (dixit Napoléon), bah si c’est quand même impossible.

2. Les aisselles : une position pas très glamour

En soi, les aisselles ne sont pas si difficiles à atteindre sur le plan géographique. Mais entre nous… de vous à moi… on n’a pas bien l’air malin les bras l’air devant notre miroir…

3. Le nez : OUCH

Nombreux sont celles et ceux qui ont objectivement besoin d’une petite épilation des narines. Les plus courageux passent à l’acte, mais soyons honnêtes : c’est quasi impossible de garder sa dignité.

4. Les bras : combo de douleur + angle pas pratique

Même si ce n’est pas si courant de se faire épiler les avant bras, sachez que quelques-uns et quelques-unes ont cette pratique. Et bien figurez-vous que c’est pas si simple à faire parce qu’en fonction de l’orientation du poil, il est parfois compliqué d’arracher correctement la cire sans se foutre une beigne malencontreusement.

Source photo : Giphy

5. Les mains : parce que si tu t'épiles pas les bras ça fait bizarre

Te voilà vêtu d’un joli pull de poils qui s’arrête poliment aux poignets. Alors certes tu as les mains imberbes et douces comme de la soie mais question pilosité homogène, on a fait mieux.

6. Le SIF : parce que c'est le SIF enfin !

Généralement, quand tu grandis, le mot SIF n’intervient pas dans ton éducation. C’est seulement plus tard que tu découvres ce qu’il en est réellement. SIF. Sillon inter-fessier. L’expression la plus hypocrite pour parler de cette zone de non-droit où des poils sournois ont le mauvais goût d’aller se nicher.

Source photo : Giphy

7. Les oreilles : parce que ça veut dire que tu as 98 ans

Or à 98 ans, je suis désolée mais on n’est plus censés se préoccuper de ses poils d’oreilles.

8. La nuque : parce que ça sert à rien

Pourquoi tu fais ça ? Vas te faire rafraîchir le mulet chez le coiffeur enfin et cesse donc tout projet abscons d’épilation dans cette zone sensible et fragile et surtout très sentimentale.

9. L'arrière des genoux : ou comment défier les lois de la gravité

Quand on s’épile les jambes, il arrive que quelques zones pileuses persistent et survivent à notre geste de déforestation. Notamment à l’arrière du genou, une zone difficile à atteindre quand on n’a pas 15 ans de yoga derrière soi.

10. Sous les pieds : ça chatouille

Et puis c’est con y’a pas de poils. Faut réfléchir avant de faire n’importe quoi.

On t'a tout dit, mais si tu as déjà essayé d'épiler ces zones, tu devais déjà savoir qu'elles sont souvent galère à atteindre, ou un peu trop sensibles. Maintenant, si tu veux te faciliter la vie, il ne te reste plus qu'à essayer la crème dépilatoire pour homme de Veet ! (en respectant les précautions d'emploi, hein, ça va de soi !)