Parfois on ne sait pas vraiment ce qui se passe dans la tête des artistes ou dans celle de leurs managers. Parfois une idée folle germe dans ces cerveaux enfiévrés. Parfois cette idée va jusqu'à se matérialiser. Parfois donc les idées les plus connes sont aussi les pires. Bon parfois ces idées sont contre toute attente, merveilleuses. La preuve en musique avec ce top 10 des duos musicaux les plus improbables.

  1. Snoop Dogg et Willie Nelson – "Superman" : les genres musicaux des deux personnages ne se sont que peu croisés. On imagine que peu d'amateurs de country sont amateurs de rap et vice-versa (et on imagine assez facilement les raisons bien glauques de ce manque d'intérêt réciproque). Mais les grandes causes ont toujours eu le pouvoir de réunir les hommes malgré leurs différences, et un peu comme Roosevelt s'alliant à Staline pour défendre la démocratie contre la menace fasciste (bon pour Staline c'était une vision particulière de la démocratie), Snoop et Willie allaient en 2011 assembler leur force le temps d'une chanson promouvant... la marijuana. On a les causes qu'on peut.
  2. Céline Dion et Elvis Presley – "If I Can Dream" : le plus surprenant ici, ce n'est pas d'accepter de chanter avec un mort que la technologie réussit à faire revivre (et à faire maigrir, soit dit en passant). Non, le plus surprenant c'est qu'on suppose que le fantôme d'Elvis n'a eu que peu voix au chapitre pour choisir la chanson de cet inénarrable duo, et que dans toute l'oeuvre du King, l'insupportable canadienne a choisi "If I Can Dream", c'est-à-dire une merde sans nom...
  3. Eminem et Elton John – "Stan" : le bon Elton dans son rôle favori : la réhabilitation des chanteurs accusés d'homophobie. Après Axl Rose en 92 lors du tribute à Freddy Mercury, Eminem allait à son tour partager le micro avec "le chanteur pour blonde morte" le temps d'un Stan assez convaincant, à l'occasion des Grammys Awards 2001. Le rappeur de Détroit s'offrira une dernière (et assez drôle) provocation à l'issue de cette prestation en affirmant ignorer l'homosexualité de son acolyte.
    http://www.youtube.com/watch?v=w4dZ2pcLMCs
  4. Nick Cave et Kylie Minogue – "Where The Wild Rose Grow" : il fallait quand même être un peu timbré pour aller chercher la poupée pop Kylie Minogue, alors au faîte de sa gloire et lui demander de chanter sur une histoire de meurtre, en tenant le rôle de la victime. Mais, un peu timbré, Nick Cave l'est assurément, et ce duo allait fonctionner au-delà de toute espérance.
    http://www.youtube.com/watch?v=AjTY8ildtFU
  5. Aerosmith et Run DMC – "Walk This Way" : cette fantastique réinvention du tube de l'album Toys In The Attic due à la divine inspiration de Rick Rubin (et les interventions de Rick Rubin sont toujours divines), allait permettre de montrer tout ce que le rap devait au rock et, accessoirement, au gang des Toxic Twins de trouver un second souffle.
  6. Julio Iglesias et Willie Nelson – "To All The Girls I've Loved Before" : encore Willie Nelson (mais il faut dire que Willie Nelson est à lui seul improbable), mais cette fois-ci avec le bellâtre hispanisant, dans un duo tout feu tout miel, dégoulinant de romance sirupeuse et de vocalises chevrotantes...
  7. Michael Jackson et Paul Mc Cartney – "The Girl Is Mine" : le single le plus vendu durant toute la carrière de Michael Jackson est un horrible duo avec Sir Paul McCartney, qui apporte sa bonhommie débonnaire à l'angélisme du King of pop sur une ballade particulièrement mièvre, où les deux légendes se disputent (enfin se disputent...ça reste Michael Jackson et Paul McCartney), le fait d'aimer le plus une fille. Aux dernières nouvelles, la fille en question aurait été vue backstage lors d'un concert de Motley Crue.
  8. Elvis Presley et Frank Sinatra – "Love Me Tender" : enregistrée à l'occasion du retour d'Elvis de l'armée, l'émission Welcome Home Elvis allait permettre à Sinatra (qui n'avait jamais porté le rock'n'roll dans son coeur) de se ridiculiser en se singeant lui-même lors de sa version de "Love Me Tender", et à un Elvis solaire (Elvis...solaire...humour...bon bref passons) de montrer tout son talent et son incroyable sensualité en entonnant "Witchcraft" de The Voice.
    http://www.youtube.com/watch?v=l0uPqinrOiY
  9. Tammy Wynette et KLF – "Justified And Ancient" : rencontre assez barge (sur un titre qui a bien vieilli) entre KLF, groupe déjanté s'il en est (ils avaient prévu de balancer du sang de mouton sur les spectateurs des Brit Awards 92), et Tammy Wynette, l'inoubliable interprète du très bon quoi qu'un poil réactionnaire "Stand By Your Man".
  10. Dorothée et Jerry Lee Lewis – "Great Balls Of Fire" : évidemment, c'est horrible : le Killer cachetonne et les capacités vocales de Dorothée ne sont pas... comment dire... des plus aptes à pouvoir chanter ce genre de choses. Mais bon, c'est toujours mieux que les Musclés.
    http://www.youtube.com/watch?v=NxM-BPX9u0c

Vous en voyez d'autres ?

Crédits photo (creative commons) : Unhindered by Talent