Eh oui… ça faisait longtemps… Vous pensiez que le monde s’était arrêté… Mais je vous rassure, les tops illustrés sur Paint ne sont pas morts. Simplement, après avoir exploré l’intégralité des parties du corps des nombrils en passant par les doigts de pieds, les sourcils et les piercings sans oublier les épilations maillot, et les mains, les sourires et les calvities, et bien évidemment les tatouages et les nez, et puis tant qu’on y est les cacas et les prouts, il nous restait encore ces petits trucs bizarres qui ressemblent à des fleurs de peaux et qui nous servent à entendre un paquet de conneries : les oreilles.

1. Les oreilles post-2020 (qui signe la fin du coton-tige)

Dans ce monde sans foi ni loi qui ne produit plus de ces petits bâtonnets en plastique (heureusement qu’il existe des alternatives au coton-tige), voilà ton oreille démunie face au raz-de-marrée de cérumen coulant. Alors forcément, des croûtes de crasse naissent à l’orée de ton conduit auditif. Mais la disparition du coton-tige n’a rien à voir là dedans, c’est tout simplement parce que tu es sale.

2. Les oreilles molles et duveteuses

Vous savez ce sont ces oreilles qui ont toujours l’air de déborder. Généralement, leur propriétaire sont des gens en demande d’attention et d’amour malgré le fait qu’ils préfèrent le beurre doux au beurre salé.

3. Les oreilles décollées que tu assumes pas mais que tu peux pas vraiment cacher

Tout ceux qui ont des oreilles décollées ont utilisé cette technique ingénieuse consistant à faire pousser leurs cheveux en espérant qu’ils recouvrent intégralement ces oreilles paraboliques. En vérité, il n’en est rien et les oreilles persistent telles des cornes sous-capillaires. Preuve en est encore une fois qu’il faut assumer ton corps et tes oreilles de Dumbo. Mdr.

4. Les oreilles avec trop de piercings

Un piercing c’est bien. Trop de piercings c’est trop. Et si les oreilles représentent la zone idéale pour se lâcher en la matière, n’oubliez pas qu’elles ont une taille raisonnable et ne méritent pas autant de trous. Mais si tu cherches à te mutiler autant, n’est-ce pas tout simplement parce que dans ton for intérieur tu cherches la reconnaissance de tes parents ?

5. Les oreilles avec un gros lobe qui pend

Pour les amoureux des gros anneaux en or massif qui en ont abusé dans leur jeunesse, il arrive que, passé un certain temps, les trous des lobes se dégradent, se rallongent et finissent par laisser sur leur passage un misérable bout de peau pendouillant. Les victimes de cet injuste phénomène physiologique sont ainsi souvent laissées au ban de la société, des laissés pour comptes en somme…

6. Les oreilles de vieux

Comme leur nom le laisse entendre, les oreilles de vieux sont des oreilles appartenant à des personnes de types vieilles. En effet, comme vous le savez, les oreilles et le nez sont des organes qui continuent de se développer au fil du temps alors même que le corps se tasse ce qui crée un décalage entre les oreilles et le reste du visage et donne ainsi naissance à ce qu’on appelle des « oreilles de vieux ». Plus leur taille et leur poids augmente, plus tu te rapproches de la mort.

7. Les oreilles avec trop de circonvolutions

Chez les personnalités prétentieuses et manipulatrices (typique des pervers narcissiques), les oreilles sont en effet plus complexes et le dessin du pavillon s’avère un dédale labyrinthique de cartilage et de peau ne laissant pas toujours déceler l’entrée du conduit auditif.

8. Les oreilles de lutins

Les lutins sont des nazes. Ils ne foutent rien de la journée. Et en plus ils ont des oreilles pointues beaucoup trop grandes.

Emu.e par ces informations ?