PENTAX Image
Crédits photo (creative commons) : elfabriciodelamancha

A l'heure où l'on écrit ces lignes, tout semble indiquer que la France et Roland Garros seront sous un cagnard estival et que les premières traces de sandales devraient apparaître sur les peaux des rouquins les plus sensibles. Et c'est important, car en ce jour de Saint Médard, dit "Saint Médard le Pissard", se joue la météo de toute l'année à venir. Le phénomène est si puissant que nos ancêtres, dans leur sabots de bois et leurs braies, ont rivalisé d'imagination pour théoriser cette analyse météo par des dictons dont ils avaient le secret.

  1. « Pleurs de saint Médard, quarante jours bousards. »
  2. « Saint Médard, beau et serein, promet abondance de grain. »
  3. « Saint Médard, grand pissard, fait boire le pauvre comme le richard. »
  4. « S'il pleut à la Saint-Médard, il pleut quarante jours plus tard, à moins que Saint-Barnabé (11 juin) ne lui coupe l'herbe sous le pied. »
    Ou bien : « Si Saint-Médard est un grand pissard, Saint-Barnabé, Dieu soit loué lui reboutonnera la culotte », dans le même esprit.
  5. « Quand il pleut à la saint Médard, il y a des russes dans le blé noir. »
    Les "Russes" étant des plantes. Si on ne le sait pas, ça n'a aucun sens.
  6. « Quand saint Médard ouvre les yeux, écoute voir s’il pleut. »
  7. « Du jour de saint Médard en juin, le laboureur se donne le soin. »
  8. « S'il pleut à la visitation (31 mai), pluie de Saint Médard continuation. »
  9. « Saint Médard éclairci, fait le grenier farci. »
  10. « Quand il pleut à la Saint-Médard, prends ton manteau sans nul retard ; mais s'il fait beau pour Saint-Barnabé, qui lui coupe l'herbe sous le pied, ton manteau chez toi peut rester ; enfin s'il pleuvait ces deux jours, tu aurais encore Saint-Gervais accompagné de Saint-Protais qui le beau temps va ramener »
    La version compliquée.
  11. (bonus) "Saint Médard nuageux, tennis féminin sur France 2"
    Ok, celui-là, on vient de l'inventer.

Et vous, vous faites quel prono pour la météo de juillet ?

Source : Wikipedia, toujours dans les bons coups.