Certains ont abreuvé notre enfance, d’autres continuent d’hypnotiser nos enfants. Les dessins animés, si c’est bien pratique pour pas avoir à jouer au Monopoly avec son fils ou sa petite cousine, ça reste un bon lot de clichés souvent misogynes au dernier degré. Attention, on parle plutôt des dessins animés de la télé, les Pixar et compagnie sont loin de véhiculer les mêmes valeurs !

1. Superman

Cette cruche de Lois Lane n’est pas foutue de distinguer son mec de Superman tout ça parce qu’il enlève ses lunettes. En plus cette débile se met toujours dans des situations pas possibles ce qui fait que souvent Superman doit la sauver plutôt que de sauver le bus scolaire en train de sombrer dans le lac. IDIOTE DE FEMME DÉPENDANTE DU PHALLUS.

2. Winx Club

Soit la série télévisée qui fait se retourner Simone de Beauvoir dans sa tombe. Pour ceux qui ne connaissent pas c’est donc l’histoire de meufs ultra sexualisées qui aiment la mode et apprennent l’art des fées pendant que les garçons apprennent l’art de la guerre. Voilà voilà.

3. Trotro

Dans ce dessin animé pour les tout-petits, Maman Trotro est reléguée à la cuisine, la vaisselle et surtout à ne pas travailler ! En même temps, un âne qui travaille ça court pas les rues, c’est vrai. C’est peut-être aussi pour ça que maman Ours brun préfère faire le ménage.

4. Les chevaliers du Zodiac

Dans ce manga de la génération Dorothée, qui ne se souvient pas des chevaliers de bronze qui passent environ 221 épisodes à combattre les chevaliers d’or parce que cette débile de princesse Athéna s’est pris une flèche dans le cœur ? OH les gars, vous pouviez pas appeler les urgences, ça aurait peut-être pris moins de temps.

5. Nicky Larson

Autre must du manga jap : Nicky Larson. C’est le paroxysme du dessin animé sexiste. Héros machos, filles bimbos et la seule qui a de l’intérêt c’est « Laura » un vrai garçon manqué. Mais attention, l’auteur s’est quand même rattrapé avec Cat’s eyes donc ça va, CALMEZ VOUS.

6. Barbie

Because I mean, come on…

7. Tintin

Pas beaucoup de femmes à l’horizon dans tous les épisodes de Tintin. A part la Castafiore qui est complètement tapée on se demande si Tintin ne vit pas dans un monde où les femmes sont tapissées dans les égouts ou loin loin dans la forêt.

8. Les schtroumpfs et leur schtroumpfette

Créée à la base par Gargamel pour foutre la merde chez les Schtroumpfs, voici la recette de la Schtroumpfette:

« Un brin de coquetterie, une solide couche de parti-pris, trois larmes de crocodile, une cervelle de linotte, de la poudre de langue de vipère, un carat de rouerie, une poignée de colère, un doigt de tissu de mensonges, cousu de fil blanc, bien sûr, un boisseau de gourmandise, un quarteron de mauvaise foi, un dé d’inconscience, un trait d’orgueil, une pointe d’envie, un zeste de sensiblerie, une part de sottise et une part de ruse, beaucoup d’esprit volatil et beaucoup d’obstination, une chandelle brulée par les deux bouts. »

Heureusement, la schtroumpfette retourne vite sa veste et intègre le village pour sentir les fleurs et laver le linge des schtroumpfs.

D’autres idées ? Lâchez-vous !