On choisit pas sa famille, mais on choisit parfois ses cousins. Souvent d’un âge environnant au nôtre, le cousin s’offre à nous comme un compagnon de vie bien plus chouette que nos propres frangins.Et on vous en fournit les preuves ultimes.

1. Si on n'a pas de frangins, on a presque toujours des cousins

On peut vite se sentir ostracisé d’une discussion sur les frères et sœurs quand on est soi-même enfant unique. Or ça concerne beaucoup plus d’enfants qu’on ne le croit et on ne parle pas assez de cette solitude douloureuse au quotidien. Alors oui, pour eux, pour les laissés pour compte de la fraternité, c’est chouette d’avoir des cousins.

2. On peut coucher avec eux sans que ce soit trop trop craignos au repas de famille

Enfin voilà après tu fais ce que tu veux avec tes principes et ta morale hein. Je te dis pas non plus de te marier et de faire des gosses avec, en mode Christine Boutin Way of Life. Autant une petite pétée dans les fourrés entre deux trous normands à Noël ça passe crème, autant la tripotée de gosses consanguins ça la fout un peu mal devant la crèche du p’tit Jésus.

Source photo : Giphy

3. On peut dire à son cousin d'aller niquer sa mère sans manquer de respect à sa propre mère

Et cette ouverture aux insultes intégrant le paramètre maternel te permet de te rapprocher beaucoup plus de ces connards de cousins. Ça c’est cool.

4. Jamais une cousine ne te balancera à ta mère

Alors que ta sœur ne s’en privera pas cette pute.

5. Un cousin c'est un peu comme un pote, mais du même sang que toi

Vous avez l’avantage de partager les mêmes goûts sur le plan intellectuel mais aussi les mêmes goûts sur le plan sanguinaire puisque c’est à peu près le même sang qui coule dans vos veines. CQFD (ce quil falré dir).

6. Grâce aux cousins tu as les cousinades

Or, pardonnez-moi mais je n’ai pas croisé souvent de frèrinades ou de soeurinades dans mon périmètre évolutif familial. A la rigueur j’ai déjà pu me faire des tantinades mais c’est juste parce que les cousinades avaient invité leurs oncles et tantes.

Source photo : Giphy

7. A l'image de l'insecte, le cousin ressemble à un gros moustique qui fait peur de loin, mais qui pique pas

Ce qui veut dire qu’il n’est pas trop chiant et même si tu n’as pas toujours envie de l’avoir dans ton champ de vision, il ne te dérange pas, tu pourrais presque l’apprécier. Alors que tes frangins, là on est plus sur de la guêpe malsaine qui casse les couilles à longueur de temps.

8. En général, tu les vois que pour les grandes occasions familiales

Et c’est un sacré avantage parce qu’ils n’ont donc pas le temps de te faire chier, contrairement à tes frères qui te pourrissent la vie sur la durée et le long terme.

9. Les oncles et tantes qui vont avec ne te punissent pas, EUX !

Alors que tu voulais juste torturer un chat tranquillement, sérieux les parents c’est fait pour être relou…

10. Ils sont bien souvent plus beaux

C’est cette espèce de je-ne-sais-quoi inaccessible qui les affuble sans aucun doute d’une aura céleste.

Source photo : Giphy

Attention toutefois à ne pas confondre cousin avec coussin, parce que ça n’a rien à voir.