Il paraît qu’au Moyen Âge, on se fichait pas mal de la couleur de la robe que tu portais à ton mariage (si,si, désolée.) Et même que si ton futur mari était veuf, elle devait être noire. Les traditions ont évolué depuis -heureusement parce qu’autrement on ferait encore nos besoins dans la rue- et l’Eglise catholique a imposé l’usage du blanc, symbole de pureté. Était-ce vraiment une bonne idée ? Non. Le blanc, c’est sympa, c’est joli mais c’est un calvaire à laver. Et ça, d’autres pays l’ont compris. Du coup chez eux, c’est plutôt un festival de couleurs. (bon d’accord, ce n’est peut-être pas uniquement lié à des considérations sur l’entretien du linge propre).

1. Rouge pour la Chine. Et oui, Mulan fait n'importe quoi

Il faut l’avouer, sa robe rose saumon pas cuit et son vieux gilet rougeâtre, c’est une catastrophe, ça ne va pas du tout. Elle pensait s’en sortir comme ça, en plus ? Non. Dans l’Empire du Milieu, la couleur traditionnelle du « hanfu », c’est le rouge, mais le vrai rouge, le rouge sang, le rouge qui pète. Pourquoi ? Parce que cela représente la prospérité et la joie. Et c’est plutôt cool, non ? Même si l’argent ne fait pas le bonheur, on te le rappelle au cas où.

Non, ça ne sert à rien de pleurer Mulan.

Source photo : Giphy

2. Vert, bleu, jaune, rouge, de belles robes ornées de madras pour les Antilles

Oui j’ai bien détaillé la composition du tissu pour donner du crédit à mon propos. Le madras porte ce nom car il provient initialement d’Inde et plus précisément de la ville de Chennai anciennement appelée « Madras ». Coïncidence…je ne crois pas. Les Antillais se sont réappropriés l’étoffe qu’ils ont déclinée à foison et lors des mariages, les femmes sont souvent vêtues de magnifiques robes mêlant le blanc coutumier aux couleurs du tissu.

3. Bleu et rouge priment traditionnellement en Corée. Ensuite, retour chez les parents du mari en calèche.

En toute simplicité. Bon d’accord, les traditions se sont un peu perdues. Mais fut un temps, on enfilait son petit « Hanbok » (vêtement traditionnel coréen) et on filait se marier après avoir contacté une entremetteuse (la version humaine de Tinder avec moins de choix) qui désignait l’élu de notre cœur (hum). Ensuite on envoyait un sajudanja à la famille de l’époux (une carte de visite quoi) et on passait la nuit allongée à côté du futur mari. Et ce n’est pas tout mais on te laisse le bonheur de découvrir les autres étapes tout seul comme un grand.

4. Rose Fushia chez Barbie. Uniquement.

Parce que cette humanoïde siliconée ne connaît pas d’autres couleurs. Bagages, brosse à dents, meubles et même les toilettes, tout y passe. De quoi donner la nausée à Ken. Légitimement.

Source photo : Giphy

5. La laine qui n'est pas une couleur mais qui mérite d'être mentionnée

Imaginez-vous à la mi-août sous 40°, emmitouflée dans une robe de laine qui vous tient bien chaud. Vous pataugez dans votre propre sueur et vous vous apprêtez à dire oui et là, c’est le malaise vagal. Scénario catastrophe. Fort heureusement, ce n’est pas en France (ni en août spécifiquement d’ailleurs) que cette tradition existe, mais en Roumanie. Et puis c’était il y a quelques temps maintenant hein. La mariée devait tricoter elle-même sa robe. On se doute bien qu’il ne s’agissait pas d’un énorme plaid… Mais quand même.

6. Les broderies d'or un peu partout sur le tissu : réservées aux princesses

Inutile d’en parler donc car tu n’es pas concernée.

Source photo : Giphy

7. Bleu clair pour les Amish. Et en guise d'alliance, un objet en porcelaine

Ce qui n’est pas vraiment pratique à enfiler autour du doigt. Mais bon, le bling-bling, le clinquant, les bagouzes, les Amish n’en sont pas vraiment fan. C’est dû à leur mode de vie qui privilégie la simplicité aussi bien dans les vêtements que dans le quotidien. Par ailleurs, les femmes portent des robes sobres dont la teinte fonce en fonction de leur âge. Du coup, si tu rencontres une nana qui porte une robe bleue nuit et qui t’assure qu’elle a 20 ans, c’est une menteuse.

Ce qu’il faut retenir de ce top, c’est surtout qu’on est bien moisi de choisir uniquement du blanc alors que dans pléthore de pays (vraiment beaucoup en plus), les vêtements sont brodés de fil d’argent ou d’or, les tissus sont colorés et variés et c’est quand même assez beau, magnifique, sublime. Multicolor is the new black. C’est dit.

Source : Wikipédia, Chine Informations, En Français, s’il vous plaît