Briser un cœur, c’est tout un art. Détruire les espoirs d’autrui, un sport qui s’apprend. L’objectif : ne pas anéantir l’estime personnelle de la personne en face de vous pour qu’elle soit capable de se reconstruire et d’être heureuse à nouveau. La nécessite : être suffisamment clair pour que l’autre saisisse pleinement le fond de votre pensée et ne revienne pas à la charge éternellement. Vous pouvez être bienveillant et respectueux… Ou bien vous pouvez employer les techniques suivantes. Mais vous risquez de finir en enfer.

1. Friendzonez le/la bien salement DÈS le début

Aucun doute ne doit être possible. À chacune de ses blagues, tapez lui bien fort dans le dos de manière extrêmement virile (et ce, qu’importe votre sexe, à mort les carcans, oui même si le mot en lui-même est genré, allez je sors). Insistez fortement sur ce lien d’amitié profonde et irréversible qui vous unit tous les deux : « tain, mais toi t’es vraiment, un pote, t’es un frère pour moi, t’es l’enfant que j’aurais aimé avoir, mais j’vais t’adopter si tu continues à me regarder comme ça. » N’hésitez pas à être bien lourdingue.

2. Soyez tragique, accablez le/la de vos turpitudes pour qu'il/elle se persuade qu'il ne rate rien

Vraiment. Faites en des caisses. Soyez mélancolique, dramatique, souffrant. À la moindre proposition de verre/café/cinéma, expliquez lui en long, en large et en travers pourquoi chaque minute de votre vie est une épreuve et combien la perspective de le/la voir vous sauverait de cette accablement perpétuel qui rythme vos journées et vos nuits. Soyez bien relou et avec un peu de chance et de persévérance, il/elle fuira au loin.

3. Faites le mort/ la morte, prétendez que vous n'existez plus

Pas besoin de vous justifiez si vous n’êtes plus là. Et même si vous lui lâchez un « vu » dénué de tout respect, continuez à persévérer dans votre ingratitude et ne cédez jamais à la tentation de manifester votre existence. Le but étant de parvenir à convaincre votre prétendant(e) que vous avez déserté définitivement réseaux sociaux et téléphones et qu’il est tout à fait impossible de vous joindre. C’est dégueulasse. C’est irrespectueux. Mais c’est efficace.

4. Faites semblant de ne pas comprendre quand il tente sa chance

« -J’me disais, ça te dirait pas d’aller prendre un verre un de ces quatre ? » -Euh, comment ça ? Tu veux dire littéralement aller choper un récipient de manière tout à fait aléatoire ? Un de ces quatre ? Quatre quoi ? J’comprends pas. Pourquoi tu parles de chiffre comme ça putain, dégage ! » Plus c’est gros, plus ça fonctionne.

5. Soyez humiliant, mettez lui bien cher histoire qu'il ou elle se barre en chialant

Mais vraiment, foutez-vous bien de sa gueule pour qu’il commence une grosse dépression bien dégueulasse. Le but, c’est de l’assassiner psychologiquement pour que jamais plus il ne tente quoique ce soit. Après sa tentative de drague, harcelez le. Pointez-le du doigt dès qu’il arrive dans un lieu en lui rappelant bien que c’est une grosse merde sans charme qui ne parviendra jamais à choper de la meuf. Comment ça « ce sont des conseils de merde, t’es une ordure, va en enfer ? » Les gens n’ont pas d’humour, c’est AFFLIGEANT.

6. Soyez honnête et dites lui que vous n'êtes pas intéressé gentiment

NON J’DÉCONNE. PIRE MÉTHODE OUH LALALA.

7. Bouchez-vous les oreilles dès qu'il/elle commence à vous proposer quelque chose

« Non mais ça sert à rien de me parler, j’entends rien à ce que tu me dis là, tu vois pas que j’ai les doigts coincés dans mes orifices auditifs et que ça m’empêche totalement d’entendre ce que tu racontes ? »

Source photo : Giphy

8. Dites lui les choses en allemand, ça passe toujours beaucoup mieux

« -Ich wollte dich nicht verletzen, aber du gefällst mir nicht. Du bist nicht mein Typ trotz deiner Freundlichkeit. Déso pas déso. »Disclaimer: si cette phrase ne veut absolument rien dire, c’est normal, je n’ai pas pratiqué la langue de Goethe depuis environ six ans. Tristesse et désespoir.

9. Dites le en langue des signes pour atténuer la douleur

Avec un peu de chance, votre interlocuteur ne maîtrisera pas cette langue gestuelle et vous pourrez aisément fuir en courant en faisant preuve d’un maximum de lâcheté. Ce n’est pas bien, mais d’un autre côté, vous y avez mis un tout petit peu de volonté en tentant de lui expliquer la vérité.

10. Écrivez lui une longue lettre de rupture et semez le trouble dans son esprit

Quelque chose d’intense, de déchirant. Lorsqu’il ou elle la recevra, il ne comprendra pas pourquoi soudainement vous lui brisez le cœur alors vous n’avez jamais rien vécu ensemble. L’idée, c’est de bluffer, de prétendre que vous avez vécu quelque chose de beau mais qu’aujourd’hui vos sentiments ne sont plus. C’est une solution altruiste puisque d’une certaine façon vous lui permettez de vivre cette belle histoire au travers de vos piètres mensonges. BRAVO.

Alors toi aussi t’as déjà mis des râteaux ? Non ? Tu t’en es pris plutôt c’est ça ?

Source Image :