Comme j’aime à dire, les stars sont mieux que le reste des humains. C’est normal, c’est parce que les stars sont plus lumineuses, plus intelligentes et surtout plus belles. Partant de ce principe tout bonnement évident que personne n’osera contredire, penchons-nous sur ces stars qui ont arrêté un moment d’être star (trop la honte sur elle) et puis qui se sont dit que c’était pas si mal en fait et du coup ont repris leur carte au parti des stars. Voici la liste des dieux qui le temps d’un égarement ne sont redevenus que des êtres humains.

1. Jean Reno

Après le succès foudroyant du Grand Bleu, Jean Reno n’a rien signé pendant près de deux ans alors que ce film l’avait élevé au rang de star mondiale à l’âge de 40 ans.

Source photo : Giphy

2. Britney Spears

L’humanité a été témoin de cette malheureuse sortie de route. D’abord les déboires familiaux qui lui font perdre la garde de ses deux fils, ensuite son rasage de crâne en live devant des objectifs du monde entier, pour finir enfin internée en HP. Question déroute, on pouvait difficilement faire pire. Heureusement, on aime les stars qui se dégradent publiquement dans l’élite pipolesque de la musique, c’est pourquoi Britney est revenue avec un retour remarqué au MTV Awards en 2016.

Source photo : Giphy

3. Lily Allen

Après avoir remporté un franc succès avec ses deux premiers albums, la chanteuse avoue ne plus avoir un kopeck. Elle aurait même arrêté la chanson un temps pour ouvrir un magasin de fringues, mais même là ça ne dure pas très longtemps. Elle a récemment annoncé son retour à la chanson, il faut donc espérer pour elle qu’elle récupère de l’argent. Parce que nous, on s’en fout d’être pauvre, mais que Lily Allen galère aussi, c’est vraiment intolérable.

4. Daniel Day Lewis

Attention, on n’est pas dans la star classique de bas étage. Daniel, c’est plutôt la frange intellectuelle du cinéma d’auteur. Eh bien, lui aussi a eu droit à sa mise à l’écart de la carrière d’acteur, sauf qu’il l’a décidé comme un grand. Il devient ainsi cordonnier à Florence et s’absente cinq années du cinéma avant un beau retour dans Gangs of New-York de Scorcese.

Source photo : Giphy

5. Hatem Ben Harfa

Petite pépite quand il était jeune, sélectionné en équipe de France, il jouait dans les grandes équipes françaises (Lyon, Marseille). Puis il est parti s’enterrer en Angleterre où il a joué pour des équipes en carton (enfin pas vraiment en carton hein, c’était bel et bien des êtres humains, ils étaient juste tout moisis). Il jouait mal, se blessait tout le temps, et n’était plus sélectionné en équipe de France. Puis l’année dernière, il est revenu en France, a joué à Nice, ET BIM… il a tout pété, grâce à lui Nice a fait une super saison et à la fin de l’année il est parti à Paris où il est redevenu nul. Franchement mec, on arrive pas à te suivre.

6. Robert Downey Jr.

Dans le genre du comeback, Robert est un spécialiste. Fils d’un réalisateur, on oublie parfois sa carrière de jeunesse qui s’est interrompue en gros en 96 pour cause de grosse conso de drogues et d’alcool. Il a beau faire un premier comeback avec son rôle dans Ally Mac Beal pour lequel il reçoit un Golden Globes mais se fait tej de la série pour possession de drogues et d’armes à feu. Le vrai retour sera pas avant son rôle de Tony Stark aka Iron Man dans la franchise Marvel.

7. Drew Barrymore

Si la petiote star de E.T. a sombré dans la drogue dès l’âge de 9 ans, on peut dire qu’elle a passé une adolescence vite fait un peu pourri. Elle sera plus abonnée aux cures de désintox qu’aux bons films jusqu’à son retour remarqué dans Scream de Wes Craven où elle donne vraiment de ses tripes .

Source photo : Giphy

8. Winona Ryder

On a tous replongé dans notre amour inconditionnel pour Winona avec son retour sur les écrans dans Stranger Things. Mais il faut savoir que la jeunette rendue célèbre par ses rôles dans Edward aux mains d’argent ou Beetlejuice a longtemps été snobée par les castings avant d’amorcer son retour avec son rôle dans Black Swan. La faute à quoi ? Son physique ni jeune/ni vieille qui rend difficile son emploi selon elle. Mais peut être que ses délires cleptomane qui l’ont envoyé en taule y sont aussi pour quelque chose.

Source photo : Giphy

9. Mickey Rourke

Beau gosse de 9 semaines 1/2, Mickey (qui doit certainement son succès à son prénom, homonyme de Mickey, la souris très célèbre) s’est adonné pleinement à sa passion de boxeur pour devenir un pro dans le genre. Sauf que le ring lui a laissé quelques traces sur la tronche, il fait donc un premier comeback dans Sin City avant de faire son vrai retour dans The Wrestler (qui retrace la carrière d’un boxeur, SACRÉE COINDICENCE) avec un Golden Globes à la clé.

Source photo : Giphy

10. Alain Juppé

Parce qu’après avoir été premier ministre en 95 on s’attendait pas à son grand retour sur le devant de la scène politique, on a tous cru qu’il serait président (qu’on le veuille ou non), et puis en fait non. Déso Juju.

Source photo : Giphy

Personnellement, je traverse aussi une longue période passage à vide depuis 10 ans (juste après ma performance dans un rôle silhouette du téléfilm Marie Besnard) mais il n’est pas impossible que je revienne sur les grands écrans d’ici 2028.

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :