Vous avez des documents hautement sensibles ? Des bouteilles de vin très très bonnes ? Des oeuvres d’art à entreposer ? De l’or ? Pas de problème ! Il existe un coffre fort pour vous, à coup sûr, si vous êtes riche et disposé à passer a priori par la Suisse. Pour info.

1. Le nouveau coffre de la Banque de France

Il vient d’être inauguré à La Courneuve : le nouveau coffre de la Banque de France est le truc le plus sécurisé du monde (selon les dires de ses concepteurs). 20.000 m² et 27 mètres de hauteur pour trier le cash destiné à l’Île-de-France. On parle de plus d’un milliard de billets et pièces. Quasiment tout est automatisé, à commencer par les immenses plateaux électriques, les robots qui travaillent au tri : quasiment pas d’employés humains, donc, et une possibilité d’intrusion quasi-nulle (avis aux amateurs). Parce que c’est de la SF, le truc. Y’a des lasers détecteurs d’intrusion, des barrières de défense et du matos de pointe qui fait flipper sa mère.

2. Fort Knox

C’est la plus grande réserve d’or au monde et, en conséquence, c’est super sécurisé. Depuis 1937, c’est là que l’essentiel de l’or américain mais aussi d’institutions internationales et d’Etats tiers est conservé. Un mur de granit, une porte anti-explosions de 22 tonnes, deux codes pour accéder au dépôt qui changent tout le temps et ne sont connus que des employés triés sur le volet, des alarmes, des micros, des champs de mine, des clôtures électrifiées, de la vidéosurveillance, et surtout une garnison entière présente h24 sur le site avec des hélicoptères et tout le toutim. Même Goldfinger n’a pas réussi.

Crédits photo (creative commons) : Cliff

3. Le port franc de Genève

Près de la frontière française, le port franc est situé dans une zone industrielle et cerné de caméras, de grilles, de barbelés. Il accueille des marchandises en attente d’être réexpédiées à l’étranger. Au total, 60.000 mètres carrés d’entrepôts sont loués à des transporteurs ou à des particuliers : oeuvres d’art inestimables (Picasso, Léonard de Vinci, etc.), or, diamants, trois millions de bouteilles de vin hors de prix. Tout le bâtiment est antisismique et les portes anti-explosives. Il est également possible de déclencher automatiquement tous les extincteurs du bâtiments pour éteindre un départ de feu. Bref, à la fraîche.

4. Le coffre fort de Singapour

Inauguré en 2011, ce coffre-fort de 25.000 mètres carrés abrite comme tous les autres des oeuvres d’art, de l’or, des grands vins et des cigares inestimables, le tout totalement détaxé. Le site est ultra sécurisé, avec des systèmes proches de ceux d’un aéroport et des procédures de désinfection automatiques pour les containers, à quelques mètres de l’aéroport lui-même pour éviter les trop grands déplacements des marchandises. Et son espace devrait doubler sous peu.

5. L'ancien bunker du Gothard

Le Gothard n’est pas la ville où vit Batman mal écrite. C’est une région suisse où un entrepreneur a fait l’acquisition d’un ancien bunker de l’armée creusé dans la montagne pour le transformer en l’un des coffres-forts les plus sécurisés du monde. Des employés triés sur le volet qui passent une batterie de tests et n’ont pas le droit de révéler leur activité, une communication absente sur les moyens de sécurité mis en oeuvre, des systèmes anti-atomiques, anti-sismiques, anti-incendies et tous les moyens de sécurité nécessaires pour résister aux vols, aucune journée portes ouvertes… Quand on est riche, on peut mettre ses objets de valeur au Gothard sans risque.

6. Le coffre-fort géant qui contient des graines en Norvège

Si la fin du monde arrive, les Norvégiens ne crèveront pas la dalle. Le Global Seed Vault, basé dans l’Arctique et ouvert en 2017, stocke à la fois des vivres pour survivre en cas de catastrophe apocalyptique et de la data sur demande des Etats qui souhaitent que leurs données numériques soient converties en données analogiques dont la durée de vie est plus longue. L’accès à la structure est quasi-impossible et les conditions de sécurité drastiques, depuis les codes d’accès nombreux aux sas infranchissables sans reconnaissance faciale, en passant par les caméras, lasers et autres systèmes en tout genre. On peut tout de même le visiter de manière interactive.

Crédits photo (creative commons) : NordGen/Dag Terje Filip Endresen

7. Le coffre géant du Luxembourg

Pas le jardin de riches, hein, le pays de riches. Encore un port franc, connecté automatiquement à l’aéroport (moins de deux minutes du débarquement à l’entrée du bunker) pour le stockage et l’acheminement des marchandises précieuses, notamment le vin. Le bunker compte en effet 4 coffres-forts pouvant accueillir chacun 700.000 bouteilles. Au total, ce sont 22.000 mètres carrés pour les particuliers en désir de sécurité. Son grand truc, c’est qu’il est moins cher que celui de Genève. Bon à savoir.

Crédits photo (creative commons) : Bdx

8. La Réserve fédérale de New York

C’est la plus grande réserve d’or du monde, qui contient 20% des réserves de toute la planète. 98% de l’or qu’elle contient appartient à des institutions internationales. Pour protéger tout ça, la réserve se trouve à 30 mètres sous terre, en plein New York, et le coffre en lui-même dispose d’une porte antisismique de 3 mètres d’épaisseur. Ca devrait aller pour ne pas se faire piller.

9. Encore un coffre-fort, encore la Suisse

C’est l’entreprise Iron Mountain qui a installé à Genève un fleuron de technologie pour la protection des documents et des données. Une forteresse de 22.000 mètres carrés qui peuvent accueillir jusqu’à 432.000 boîtes d’archives. Pour éviter tout risque d’incendie, le niveau d’oxygène a été baissé à son maximum et, en conséquence, ce sont des robots qui se chargent du stockage et de l’archivage. Coucou Philip K. Dick.

10. Cheyenne Moutain

Les portes de Cheyenne Mountain peuvent résister à des explosions nucléaires de 25 mégatones, soit 1429 fois l’explosion qui a eu lieu à Hiroshima. Les bureaux sont creusés à plusieurs kilomètres au fond de la roche et l’air respiré par les employés est pompés pour être diffusé à l’intérieur. Ce centre accueillait autrefois, pendant la Guerre froide, le centre de surveillance des missiles américain.

Sinon, moi, je range tout dans le tiroir du haut.