La propagande, ça a toujours existé, du moins depuis l’Art de la guerre. Rien de plus simple : racontez n’imp’ sur l’adversaire pour lui foutre la honte et vous l’affaiblirez de deux façons concomitantes : en l’énervant à mort et en mettant les rieurs de votre côté. Et c’est tellement puissant qu’une désinformation du genre peut traverser les siècles et se transformer en vérité à force d’être répétée d’une génération à l’autre.

1. Toute l'histoire de Cléopâtre qui a mené les Romains par le bout de son (très joli) nez

On nous apprend encore aujourd’hui que Cléopâtre était un genre de petite pute qui s’est servi de son sex appeal pour monter César contre Marc Antoine et faire exister l’Egypte dans le jeu politique antique. Mais cette figure de vamp’ est assez éloignée de la réalité : Cléopâtre était une bonne stratège et c’est l’intelligence de ses vues sur le monde qui l’ont rendu indispensable bien plus que la beauté de ses traits. Octave est le premier qui a décidé de diaboliser la figure de Cléopâtre pour affaiblir l’image de son rival, Marc-Antoine.

2. La précision du détecteur de mensonge

Le polygraphe est un outil très largement utilisé dans le cadre de recrutements sensibles ou d’enquêtes judiciaires, notamment aux Etats-Unis et en Belgique. Pourtant, cet outil dont l’invention remonte aux années 1940 n’est absolument pas fiable et le caractère systématique de son utilisation est lié à la guerre psychologique que se livraient les Etats-Unis et l’URSS. Les Etats-Unis se servaient en effet de cet outil très très controversé pour dissuader le KGB d’envoyer de faux transfuges russes sur le territoire américain. Bizarre.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

3. Les dents blanches, objectif absolu

Ce sont les laboratoires proposant des solutions pour blanchir les dents qui ont contribué à diffuser l’association entre dents blanches et dents en bonne santé. Tous les dentistes vous le diront : des dents en bonne santé sont un peu jaunes, c’est le tarif et c’est normal.

4. L'aspartame machine à cancer ?

Le lobby du sucre existe et, dans les années 1990, il s’est montré extrêmement malin, utilisant une campagne de spam avant l’heure pour diffuser largement l’idée que l’aspartame, de plus en plus populaire à l’époque, était un catalyseur de cancers. C’est une connerie monumentale : aucune étude scientifique n’a été à même de prouver un quelconque lien entre la consommation d’aspartame et le développement d’une maladie.

5. La muraille de Chine depuis l'espace

Là encore, à qui profite cette croyance encore largement répandue ? A la puissance chinoise, évidemment, puisque ce mythe laisse entendre que seul l’Empire du milieu est parvenu à construire un monument suffisamment massif pour être vu depuis des dizaines de milliers de kilomètres. C’est évidemment faux, mais les profs d’histoire continuent de le raconter.

6. Bokassa cannibale

Ancien soldat de l’armée française devenu totalement mégalomane et incontrôlable, Bokassa a été lâché par la France au milieu des années 70. Mais comment justifier une énième intervention en Centrafrique alors que le pays était censé avoir conquis son indépendance depuis des lustres ? En grossissant le trait : les autorités françaises n’y sont pas allé de main morte, laissant entendre que l’empereur autoproclamé mangeait des humains. Comment ne pas justifier une intervention, alors ? Encore aujourd’hui, la croyance est bien ancrée – et totalement fausse d’après la plupart des historiens sérieux.

7. Napoléon Bonaparte n'était pas si petit

Napoléon mesurait quasiment 1 mètre 70 à une époque où la taille moyenne tournait autour d’un mètre 65. Bonaparte n’était donc pas du tout petit. En revanche, les Anglais avaient tout intérêt à ridiculiser leur ennemi en le faisant passer pour un nabot cherchant à conquérir le monde pour compenser sa petite taille. Et ça a marché.

8. Les diamants sont rares

Si je vous dis « truc rare », vous me répondez : or, pétrole, diamants. D’ailleurs, n’est-ce pas la rareté qui justifie le prix ? Et bah en fait pas du tout. L’industrie diamantaire organise sciemment la pénurie de diamants et s’arrange pour entretenir la légende de leur rareté afin de maintenir des prix prohibitifs, mais la terre regorge de diamants et le minerai est plutôt très courant.

9. Les oeufs au petit dej', une invention d'Edward Bernays

Edward Bernays est un peu le père de la propagande américaine. Dans les années 40, dans le cadre d’une campagne de pub pour l’industrie agroalimentaire américaine, il s’est arrangé pour faire croire à des leaders d’opinion que les médecins recommandaient la consommation d’oeufs et de bacon tous les matins au petit déjeuner. C’est devenu le petit déjeuner de base de tous les Américains depuis.

10. Stakhanov

L’ouvrier modèle, capable en une journée de travailler douze fois plus que les autres : un surhomme, non, un idéal soviétique. Brandissant la figure de Stakhanov, l’URSS a cherché à augmenter la productivité de sa population active en lui montrant un héros en modèle. L’image a tellement marqué les esprits qu’aujourd’hui encore le stakhanovisme est utilisé pour décrire l’opiniâtreté au travail. Sauf que Stakhanov n’a jamais bossé tant que ça : il était aidé de plein de petites mains pour obtenir ses rendements et constituait un pur produit de la propagande communiste.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

Les légendes ont la dent dure.

Via : Reddit