La Seconde Guerre mondiale, à l’instar de la première, a laissé des traces sur une large partie du continent européen. C’est ainsi qu’aujourd’hui, il est possible de visiter des lieux clés, appartenant jadis aux Allemands ou aux Alliés. Des endroits décisifs, bien conservés, qui témoignent d’une époque dont il est nécessaire de se souvenir pour ne pas en reproduire les erreurs. Même si l’Homme n’a de cesse de prouver qu’il a la mémoire courte…

1. Le Tirpitz Museum (Danemark)

Encore certain qu’il allait gagner la guerre, Hitler (enfin pas lui personnellement) fit construire le Tirpitz, un ambitieux bunker, pour défendre le port d’Esbjerg, au Danemark en 1944. Manque de bol pour lui, l’Allemagne perdit la guerre et la construction du bunker fut interrompue. Aujourd’hui néanmoins, c’est un musée très apprécié.

2. Le Blockhaus de la cité d'Aleth (France)

Nous voici à Saint-Malo ! Ici, les Allemands occupèrent ce blockhaus qui est désormais ouvert au public en tant que mémorial de la guerre. Un lieu qui n’a pas attendu la guerre d’ailleurs pour avoir une riche histoire vu qu’on y a retrouvé des traces d’occupation remontant à la Préhistoire.

View this post on Instagram

? by me

A post shared by Nathan Poirier (@poirier.nathan) on

3. Les Churchill War Rooms (Angleterre)

C’est un grand classique des visites londoniennes. Les cabinets de Guerre de Winston Churchill ! C’est ici que le Premier Ministre anglais organisa les opérations, comme l’opération Dynamo par exemple, rendue célèbre par Christopher Nolan avec le film Dunkerque. Un cabinet connecté à la Maison Blanche, qui est depuis resté dans son jus afin de permettre aux visiteurs de totalement s’immerger dans l’ambiance.

4. Le Grand Bunker Musée du Mur de l'Atlantique (France)

Situé à Ouistreham dans le Calvados, en retrait de la plage, ce bunker fut construit en 1943. Très haut, 17 mètres, il offrait aux Allemands la possibilité d’observer toute la baie. Le visite permet d’en apprendre beaucoup sur la tactique de guerre des Allemands à l’époque et est aussi plus intéressante qu’un simple bouquin ou qu’un documentaire vieillot.

View this post on Instagram

La bunker

A post shared by janny vermaas v. moergastel (@schaapekoppie) on

5. La Batterie de Longues-sur-Mer (France)

Toujours dans le Calvados, la Batterie de Longues-sur-Mer ne manque pas d’attirer les touristes férus d’histoire. Une batterie conçue pour tirer sur les bateaux. On le sait maintenant, son efficacité fut finalement assez décevante pour les Allemands.

6. Le Blockhaus d'Éperlecques (France)

Direction le Pas-de-Calais avec ce bunker forestier à l’origine pensé pour accueillir une rampe de lancement pour des missiles censés toucher Londres. Mais encore une fois raté pour les Nazis, qui durent interrompre la construction de ce blockhaus en raison des bombardements alliés de l’opération Crossbow. Ici aussi on peut aujourd’hui trouver un musée.

7. L’hôpital dans la roche (Bulgarie)

Situé sous le Palais de Budavár, ce réseau de grottes et de tunnels a accueilli un hôpital pendant la guerre. Pendant la Guerre Froide, quand la menace du feu nucléaire était à son plus fort niveau, on venait aussi s’y planquer. On peut aujourd’hui visiter l’endroit, qui contient son lot de reconstitutions d’époque, qui permettent de comprendre comment les médecins soignaient leurs patients dans ces conditions plus que délicates.

View this post on Instagram

#budavaripalota #palaisdebudavár

A post shared by FrançoiS (@fryton7) on

8. Le bunker nucléaire de Prague (République Tchèque)

C’est sous un bar que se cache ce bunker aujourd’hui également accessible aux visites. Les galeries contenant plusieurs objets d’époque qui à leur façon racontent tout un pan de l’histoire du pays.

9. Le Hack Green Secret Nuclear Bunker (Angleterre)

Un autre bunker construit dans le cadre de la Seconde Guerre mondiale, qui fut ensuite « recyclé » pendant la Guerre Froide. Aujourd’hui, il accueille le public. On peut y découvrir les centres de communication, des installations de décontamination et une exposition d’armes nucléaires. Le bunker offre aussi la possibilité de participer à une simulation.

10. La Batterie Todt (France)

On revient sur le Mur de l’Atlantique avec cette impressionnante batterie située à Audinhen. Batterie qui comportait 4 canons de 380 mm capables d’atteindre des navires à plus de 50 km des côtes. C’est également un musée ouvert au public.

Encore plus immersif qu’un film non ?