Comme chaque année, la République Tchèque est le pays qui boit le plus de bières au monde, et ce de très très loin. Les Tchèques boivent chaque année 148,6 litres de bière par habitant ; si vous divisez par le nombre de jours, cela fait une pinte (0,5L) TOUS LES JOURS. Pourquoi? Tout simplement parce que le prix de la bière est dérisoire en République tchèque, moins cher que l’eau en grande surface. Pas loin de 110 brasseries, toutes tailles confondues, officient dans ce petit pays d’Europe centrale. Foncez dans un pub ou Beer Museum : une pinte n’excède pas 2 euros. Pour des bières de cette qualité, c’est cadeau ! Et si vous y allez en mai, ne manquez pas le Festival de la bière, c´est tout simplement ‘Oktoberfest tchèque !

1. Kozel

Avec son bouc en guise d’emblème, facilement repérable sur les devantures de nombreux pubs, vous pourrez la goûter n’importe où. Mention spéciale à la Dark Kozel qui vaut vraiment le détour.

Crédits photo (creative commons) : cs:User:Pernak

2. Svijany

Assez rare dans les restaurants, la Svijany est disponible en revanche dans les Beer Museums ou supermarchés. Pour info, son nom se prononce SVIYANI (histoire d’éviter de passer pour une buse auprès des serveurs).

Crédits photo (creative commons) : Mohylek

3. Lobkowicz

La Lobkowicz est sûrement la bière la plus chère de ce classement, mais elle mérite largement le top 3. Sachant qu’une bière coûte maximum 2 euros, la notion de « chère » est à relativiser.

4. Gambrinus

Comme sa cousine la Kozel, La Gambrinus se trouve très facilement dans les bars et les restaurants. Pour se coucher moins bête ou faire l’intello au pub, sachez que Gambrinus, roi mythique de Flandre et Brabant, est un symbole pour tous les amateurs de bière.

Crédits photo (creative commons) : cs:User:Pernak

5. Bohemia Regent

En voilà une rare : il faudra se lever de bonne heure et arpenter les bars pour la tester ; mais le jeu en vaut la chandelle. Brassée dans une petite ville du sud-ouest tchèque, la Bohemia Regent a un goût qui surpasse de loin celui des des grosses brasseries industrielles. La bière artisanale la moins chère du monde.

6. Staropramen

Une bière qui fait le taf’ : elle est bonne et désaltérante – n’est-ce pas ce que l’on attend d’une bière ? La Staropramen est issue d’une des plus grandes brasseries tchèques et son nom signifie « vieille source ». On en a vu de pires, des sources.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

7. Krušovice

Panique pas, bégaie pas, tu vois un accent que tu ne connais pas, alors respire et répète après moi : « KROUCHOVITCE » ; comme ça, tu ne passeras pas pour le touriste de base. Pour la petite histoire, l’histoire de cette bière remonte au XVIème siècle, autant te dire qu´un paquet de bonhommes l´ont testée avant toi.

Crédits photo (creative commons) : Miguel Andrade

8. Radegast

Radegast est également un dieu mythologique slave dont on ignore s’il avait un penchant très appuyé pour la picole. Mais sous de telles auspices, on ne pouvait faire qu’une bière de qualité.

Crédits photo (creative commons) : cs:User:Pernak

9. Pilsner Urquell

Bière star à l’international : on trouve la Urquell dans la plupart de nos grandes surfaces et c´est pour ça qu´elle figure à la fin de ce classement. Vous la trouverez sans grande difficulté en France. La plupart des restaurants et pubs la servent ; c’est une bonne bière, mais qui n’a rien de transcendant.

Crédits photo (creative commons) : Zubro

10. Budweiser Budvar

Comme la Pilsner, une bière qui fait le travail sans marquer les mémoires. En même temps, Budweiser, ça fait toujours un peu peur.

Crédits photo (creative commons) : Zubro

Bon si t´as la flemme ou un trou de mémoire, tu demandes gentiment aux serveurs : jedno pivo prosim (se prononce yedno pivo procim), ça veut dire « une bière s’il vous plaît! »