Contrairement à ce que l’actualité nous renvoie en ce moment, dans le monde, il n’y a pas que des murs de la honte. Y a aussi des bouts d’Histoire qui se nichent dans des constructions âgées de centaines, voire de milliers d’années. Murs, murailles, forteresses, fortifications : le monde est rempli de ces témoins de pierre d’une histoire passée, parfois éteinte, en tout cas assez forte pour que des traces de son existence ait subsisté jusqu’à nos jours. Un petit top au pied du mur.

1. La Grande Muraille, en Chine

21 196,18 km de longueur totale (murs, parties détruites, tranchées et barrières naturelles inclus), 16 millions de visiteurs par an (limite imposée par le gouvernement) : la Grande Muraille, c’est la superstar de ce top.  Faut dire aussi qu’environ un million de mecs sont morts en la construisant, entre le IIIè et le XVIIè siècle.

2. Le site de Sacsayhuamán, au Pérou

À deux kilomètres de Cuzco, la capitale des Incas, se trouve la forteresse de Sacsayhuamán, datée du XVè siècle. Elle est constituée d’énormes blocs monolithiques (350 tonnes le bloc quand même), et même si on pense que 20 000 hommes et 50 années ont été nécessaires à sa construction, on sait toujours pas bien comment ils ont fait.

3. Le Mur des Lamentations, en Israël

Construit aux environs de 17 après JC, le Mur des Lamentations est considéré par les Juifs comme le lieu le plus sacré, du fait de sa proximité avec le Saint des saints, c’est-à-dire la partie centrale du Temple de Jérusalem aujourd’hui détruit. Mais c’est aussi un mur de soutènement pour l’esplanade du Dôme du Rocher, important lieu saint musulman.

4. Le mur d'Hadrien, au Royaume-Uni

Là aussi, on est sur de la vieille pierre : cette fortification fut construite entre 122 et 127 après Jean-Claude. Du nom de l’empereur de l’époque, elle marquait tout simplement le nord de l’Empire romain (grosso modo sur la frontière Écosse-Angleterre actuelle), avant qu’Antonin, qui avait repoussé les limites du bouzin, ne pose la sienne un peu plus au nord en 140.

5. La muraille de Ston, en Croatie

Ston, c’est une ville de Dalmatie, mais c’est aussi la plus grande muraille d’Europe, parfois surnommée la muraille de Chine européenne. On parle de 5,5 km de fortifications, édifiés au cours du XVè siècle, dont le but était de préserver les salines qui faisaient la richesse de la ville. Ascension difficile mais conseillée pour une vue imprenable.

6. Le monument national du Grand Zimbabwe, Zimbabwe

« Zimbabwe », en dialecte local, veut dire « la grande maison faite de pierres ». C’est le nom de cette ancienne cité en ruines, et c’est d’après elle que le pays a été baptisé (et non l’inverse). Ses origines ont longtemps été mystérieuses (méditerranéennes, indiennes) avant que des fouilles ne confirment qu’elle était l’œuvre des Shonas, un peuple d’Afrique australe.

7. La muraille de Lugo, Espagne

Jumelée avec la Muraille de Chine en 2007, on est quand même pas sur les mêmes proportions : la muraille romaine de Lugo s’étend sur 2 266 mètres. Construite au cours du IIIè siècle, elle entoure le centre historique de Lugo et devait protéger à l’origine un mystérieux bois, le « bois sacré d’Auguste ».

8. Le mur d'Aurélien à Rome, Italie

Construit à la même époque que celui de Lugo, toujours par nos amis les Romains, qui, définitivement, aimaient bien monter des murs. Long de 19 km à l’origine, on peut encore en voir 12,5 km aujourd’hui, dont les magnifiques portes Majeure, Asinaria et Saint-Jean. Un incontournable à voir à Rome.

9. Les murs de Babylone, en Irak

Enceinte défensive de la mythique Babylone, ces murs ont été considérés par certains comme une des merveilles du monde, à l’instar des jardins suspendus de la même ville. Datés probablement de 575 avant JC, ils furent restaurés dès les années 70, alors que la porte la plus célèbre, la porte d’Ishtar, a été déplacée au musée de Pergame de Berlin.

10. Le fort de Kumbhalgarh, en Inde

Ce fort, construit au XVè siècle à 1 100 mètres d’altitude, a la particularité d’être entouré d’une muraille de 36 km de long. Une muraille protectrice qui devait mettre vachement en confiance les mecs de l’époque, qui ont établi en son sein 360 temples. Il n’en reste qu’une poignée aujourd’hui, mais la muraille vaut la visite à elle seule.

Ça donne envie de se remettre aux Lego.


Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :